Plaisir Croisière Forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Twitter FPCroisière
Les posteurs les plus actifs de la semaine
corsair
 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Page 35 sur 36 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le programme de missiles air-air MICA nouvelle génération est lancé

Message par corsair le Dim 5 Aoû - 13:01

Le programme de missiles air-air MICA nouvelle génération est lancé



Les actuels missiles air-air MICA [missiles d’interception, de combat et d’autodéfense] dont dotés les avions de combat de l’armée de l’Air et de la Marine nationale devant être retirés du service, la ministre des Armées, Florence Parly, a décidé le lancement du programme d’armement « MICA nouvelle génération » au cours d’un comité ministériel d’investissement, réuni le 24 juillet.

Il s’agit du premier programme d’armement lancé depuis la promulgation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-25, le 13 juillet dernier.

« Les performances de ce nouveau missile permettront de faire face à l’évolution des menaces et des protections adverses, pour assurer la protection du territoire national, l’acquisition et le maintien de la supériorité aérienne et la protection de raids », explique le ministère des Armées, dans un communiqué.

Sans surprise, deux versions du MICA NG seront développées : l’une avec un autodirecteur infrarouge (IR), l’autre avec un autodirecteur électromagnétique (EM). Les livraisons de ces nouveaux missiles s’étaleront entre 2026 et 2031.

Lors de l’annonce de la réforme de Direction générale de l’armement [DGA], Mme Parly avait dit souhaiter une prise en compte par les industriels des perspectives d’exportations pour les matériels commandés pour les besoins des forces françaises. « Je le dis calmement mais clairement : notre pays ne paiera pas seul pour des systèmes d’armes qui bénéficieront à d’autres. […] Il n’est pas normal que l’État ne bénéficie pas de prix plus avantageux, lorsque les hypothèses d’exportation deviennent réalité. Cela doit changer », avait-elle affirmé.

Or, étant donné que le MICA NG bénéficiera d’innovations dans les domaines des autodirecteurs et de la propulsion ainsi que d’une « résilience » aux normes américaines ITAR [qui peut compliquer la vente à l’étranger de certains matériels, ndlr] susceptibles de séduire des forces aériennes de pays partenaires de la France, la négociation contractuelle relative à ce programme a pris en compte les perspectives d’exportation, afin de « mieux répartir les efforts de financement et les bénéfices attendus. »

« Ainsi, une part très significative des coûts de développement du missile sont supportés par les industriels titulaires de ce contrat [MBDA, Safran et Thales]. En outre, le marché d’acquisition prévoit des redevances au profit de l’Etat, ainsi qu’un mécanisme de réduction du prix des missiles achetés par la France en cas d’atteinte des objectifs d’exportation », explique le ministère des Armées.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Un deuxième Bâtiment de soutien et d’assistance hauturier livré à la Marine nationale

Message par corsair le Dim 5 Aoû - 13:02

Un deuxième Bâtiment de soutien et d’assistance hauturier livré à la Marine nationale



Le programme de Bâtiment de soutien et d’assistance hauturier [BSAH], confié à Kership, soit la co-entreprise de Naval Group et du chantier naval Piriou, est rondement mené. Notifié en août 2015, un second navire de ce type – le Rhône – vient d’être réceptionné par la Direction générale de l’armement [DGA] qui le remettra ensuite à la Marine nationale, alors que le premier de la série, le « Loire » vient d’être admis au service actif.

Le « Rhône » sera affecté à la base navale Brest. Désormais, il va entamer un déploiement de longue durée, qui est le passage obligé avec son admission au service actif, prévue à la fin de cette année.

Le BASH est un navire polyvalent destiné à mener trois types de missions, dont le soutien des forces [remorquage de cibles et d’antennes, accompagnement des navires de surface et des sous-marins], la sauvegarde des personnes et des biens, ce qui relève de l’action de l’État en mer, et le soutien de région [remorquages d’engins, travaux dans les ports militaires, etc].


Jusqu’à alors, pour accomplir de telles tâches, il fallait 5 navires de trois types différents, à savoir les remorqueurs de haute-mer, les remorqueurs-ravitailleurs et les bâtiment de soutien de région.

Construit selon des technologies civiles, le BSAH affiche un déplacement de 2.265 tonnes à pleine charge ainsi qu’une puissance de propulsion de 5.200 kilowatts. Long de 70 mètres pour 16 mètres de larges, il est armé par un équipage de 17 marins. Enfin, il peut utiliser des engins sous-marins téléopérés.

Au total, quatre BSAH seront mis en oeuvre par la Marine nationale. Les deux autres, qui s’appelleront « Seine » et « Garonne », seront livrés dans le courant de l’année 2019.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Avec le programme Missiles nouvelle génération, la Défense rééquilibre ses relations avec l’industrie

Message par corsair le Dim 5 Aoû - 13:03


Avec le programme Missiles nouvelle génération, la Défense rééquilibre ses relations avec l’industrie




La Direction générale de l’armement a annoncé le 25 juillet le lancement du programme missiles d’interception, de combat et d’autodéfense nouvelle génération (MICA NG), pour renouveler les missiles air-air des Mirage 2000 et Rafale. Avec de nouvelles conditions pour les industriels MBDA, Safran et Thales. Le 5 juillet, la ministre des Armées Florence Parly avait présenté devant un parterre de députés et d’officiers généraux sa réforme de la Direction générale de l’armement (DGA). En cas de succès à l’exportation, les industriels devraient participer aux coûts de développement de la technologie aujourd’hui largement supportés par la DGA, à l’occasion du lancement du programme du missile air-air de nouvelle génération, le MICA NG.

Des missiles livrés entre 2026 et 2031

C’est désormais chose faite. Le programme MICA NG annoncé mercredi 25 juillet par la Direction générale de l’Armement (DGA), à l’issue d’un Comité ministériel d'investissement réuni la veille par Florence Parly. Ce programme de missiles permettra de renouveler la capacité d’interception à moyenne distance, de combat rapproché et d’autoprotection des Mirage 2000 et des Rafale de l’armée de l’Air et de la Marine nationale, explique le ministère.


Ces missiles MICA NG remplaceront les actuels MICA, dont le retrait de service progressif est attendu entre 2018 et 2030. "Les performances de ce nouveau missile permettront de faire face à l’évolution des menaces et des protections adverses, pour assurer la protection du territoire national, l’acquisition et le maintien de la supériorité aérienne et la protection de raids. Ces missiles seront développés en deux versions – autodirecteur infrarouge (IR) et électromagnétique (EM) –, et livrés entre 2026 et 2031", précise la DGA. 

Un fort potentiel à l'export

est une première à plusieurs égards. Premier programme lancé dans le cadre de la loi de programmation militaire 2019-2025, il est donc aussi le premier à bénéficier du nouveau type de contrat liant l'état aux industriels. Ainsi, le coût unitaire des missiles achetés par la France pourrait baisser en cas d'exportations, et les entreprises concernées devront désormais supporter un large coût du développement. "Ses innovations dans les domaines des autodirecteurs et de la propulsion, ses capacités sol-air au travers de la version VL MICA et sa résilience aux normes ITAR dotent le MICA NG d’un fort potentiel export, justifie la DGA. Ces perspectives d’exportations ont été prises en compte dans la négociation contractuelle pour mieux répartir les efforts de financement et les bénéfices attendus. Ainsi, une part très significative des coûts de développement du missile sont supportés par les industriels titulaires de ce contrat (MBDA, Safran et Thales). En outre, le marché d’acquisition prévoit des redevances au profit de l’Etat, ainsi qu’un mécanisme de réduction du prix des missiles achetés par la France en cas d’atteinte des objectifs d’exportation." 

Le gouvernement se justifie : "pour la France, les exportations sont partie intégrante du modèle économique de sa souveraineté en permettant à sa BITD (Base industrielle de technologie et de défense) de conserver sa capacité à couvrir tout le spectre des technologies critiques. Le ministère des Armées se tient aux côtés des industriels français via une politique vigoureuse de soutien, tout en attendant un juste retour pour les finances publiques de l’effort consenti par l’Etat".


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

la technologie ne suffit pas : il faut avoir « l’esprit guerrier

Message par corsair le Dim 5 Aoû - 13:04

Selon le général Bosser, pour dominer l’adversaire, la technologie ne suffit pas : il faut avoir « l’esprit guerrier »



« La victoire est à celui des deux adversaires qui sait souffrir un quart d’heure de plus que l’autre, comme disent les Japonais », rappelait Marcel Proust, dans « À l’ombre des jeunes filles en fleurs ». Ce qui suppose des qualités propres à « l’esprit guerrier » que promeut le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT] dans la dernière livraison de Terre Information Magazine.

« Pour dominer nos adversaires, il ne nous suffit pas d’être en nombre suffisant, bien entrainés et bien commandés. Il ne nous suffit pas non plus d’être dotés des équipements les plus modernes, nous procurant une meilleure puissance de feu et une protection supérieure », estime le général Bosser, qui reprend ainsi des arguments qu’il avait déjà eu l’occasion de développer dans une lettre du CEMAT dédiée à l’innovation.

« Pour gagner, il nous faut un supplément d’âme, ce que j’appelle l’esprit guerrier », écrit le général Bosser. Et entretenir cet esprit passe évidemment pas l’aguerrissement, qui consiste, explique-t-il à « développer chez chacun l’intelligence de situation, l’audace, la rusticité, la détermination nécessaire pour comprendre plus vite, agir plus fort et durer plus longtemps », c’est à dire un quart d’heure de plus que l’adversaire…

Ceux qui ont suivi de près le parcours de l’équipe de France de football lors de la dernière coupe du Monde ne seront pas insensibles à un autre point mis en avant par le général Bosser. « Il s’agit également d’apprendre qu’un collectif discipliné est plus puissant que la somme des individus qui le composent. »

Revenant sur l’avantage technologique, le général Bosser souligne que « l’armement n’est jamais à lui seul la clé de la victoire » et qu’il « ne vaut qu’en vertu de la volonté de vaincre de celui qui s’en sert ». Aussi, poursuit-il, le « guerrier du futur ne doit pas être un simple geek passionné par les gadgets mais un véritable combattant numérique. » Il aurait pu utiliser l’expression de « guerrier numérique »…

Un autre dimension de cet « esprit guerrier » que le général Bosser entend promouvoir est la tradition. Pour lui, le soldat a besoin « d’asseoir son action sur une éthique exigeante et de renforcer sa volonté de vaincre en puisant dans son héritage des raisons de se battre et de se tenir droit. » Aussi, « commémorer Austerlitz, Solférino, Cameron, Bazeilles ou Sidi Brahim, recevoir au cours d’une cérémonie solennelle un calot, un képi ou une fourragère, ce n’est pas du folklore, c’est l’essence même de l’esprit guerrier.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

3e RPIMa : une boîte de 1200 hommes

Message par corsair le Dim 5 Aoû - 13:06

3e RPIMa : une boîte de 1200 hommes



Le régiment carcassonnais vit au rythme de ses missions opérationnelles et des mutations. Un service de ressources humaines digne d'une grande entreprise gère la carrière et les ordres de mission des 1 200 hommes composant le 3e RPIMa. 

En 2014, la foudre tombe sur Carcassonne. Son régiment est menacé de disparition. Quatre ans plus tard, la crainte de dissolution est totalement écartée. Mieux, le 3e RPIMa est conforté. Renforcé même avec la création d'une 5e compagnie de combat. Alors que l'on comptait un millier d'hommes en 2015, ils sont aujourd'hui 1 200 locataires, au sein de la caserne Laperrine. Une véritable entreprise, mais sans syndicat ni comité d'entreprise. Mais ce qui ne l'empêche pas d'être dotée d'un service des ressources humaines. 

Le capitaine Olivier, en poste depuis dix ans au régiment, en assure la responsabilité. 

À la tête d'une dizaine d'hommes, il gère la vie de la caserne en liaison directe avec le chef de corps et avec la direction des ressources humaines de l'armée de terre (DRHAT), basée à Tours. 
De l'opération Sentinelle aux missions extérieures


Installé depuis 1962 à Carcassonne, le 3e RPIMa est régulièrement engagé dans les opérations extérieures menées par l'État français. Le régiment carcassonnais procède également, chaque année, à des rotations dans les territoires ultra-marins. De fait, les soldats se retrouvent très souvent loin de leur base. Chaque année, des compagnies sont projetées à la Réunion ou en Guyane, dans le cadre de l'opération Harpie (la lutte contre l'orpaillage clandestin). Dernièrement, 450 hommes ont passé quatre mois en Côte d'Ivoire. A ce jour, la 2e compagnie est toujours en Guyane, dans le cadre de l'opération Harpie, la 4e dans la bande sahélo-saharienne pour l'opération Barkhane.

Le 2e RPIMa de la Réunion et le 9e RPIMa de Guyane reçoivent régulièrement le soutien de paras carcassonnais, et les mutations pour ces régiments sont légion (environ 90 hommes par an). Un travail important que le service de ressources humaines s'emploie à effectuer au mieux.

La gestion des absences et les manquements à la discipline, par le biais de la chancellerie, sont aussi du ressort de ce service où on retrouve une des onze femmes seulement faisant partie du «3». La parité a encore beaucoup de boulot chez nos amis parachutistes. 
250 militaires de plus en un an 

Ce ne sont pas moins de 250 militaires qui sont arrivés au régiment, l'an passé. Affectés dans l'une ou l'autre des compagnies, qui sont à présent au nombre de sept avec la création d'une 5e de combat, durant l'été 2016, parrainée par la ville de Trèbes. 

À ces compagnies de combat de l'ordre de 170 «marsouins» chacune, une compagnie d'appui de 120 «bérets rouges» rassemble les tireurs d'élite, antichars, commandos. La plus importante en nombre (220) reste celle de commandement et logistique, regroupant les différents services. 

On ne saurait être complet sans mentionner une compagnie de réservistes, pouvant être appelée à tout moment en soutien. 

Le chiffre : 44
officiers > Au régiment. C'est le nombre d'officiers, de lieutenant à colonel, qui encadrent le 3e RPIMa de Carcassonne. Ils sont 884 hommes de rang et 264 sous-officiers.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

De possibles applications maritimes pour le missile MMP

Message par corsair le Dim 5 Aoû - 13:07


De possibles applications maritimes pour le missile MMP




Successeur des missiles antichar Milan et Javelin, qu’il remplace dans l’armée de Terre française et les forces spéciales depuis 2017, le nouveau missile moyenne portée (MMP) développé par MBDA a d’abord été conçu pour un usage terrestre. 



Mais d’autres applications sont à l’étude. Compte tenu de sa compacité et de sa légèreté (15 kilos avec un tube de 1.3 mètre), on a par exemple parlé d’un possible emploi, à terme, sur des drones aériens, notamment des engins à voilure tournante comme le SDAM dont se dotera au cours de la prochaine décennie la marine française.




Mais une application navale est avant cela en train de voir le jour. Il semble en effet que le recours au MMP intéresse des militaires pour un déploiement sur de petits bateaux engagés dans des missions littorales. On pense évidemment aux forces spéciales ou unités de débarquement, disposer de missiles antichars d’une portée de 4 kilomètres pouvant se révéler très utile pour contrer des défenses côtières. Le MMP pourrait par exemple être déployé sur des vedettes rapides, embarcations semi-rigides ou encore des engins amphibies.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Le Charles de Gaulle retrouve les appontements Milhaud

Message par corsair le Dim 5 Aoû - 13:08

02/08/2018

Le Charles de Gaulle retrouve les appontements Milhaud, un nouveau porte avion est en train de naitre






Remis à l’eau le 16 mai dernier après 15 mois de cale sèche dans le cadre de sa refonte à mi-vie, le porte-avions Charles de Gaulle a quitté le 27 juillet la zone des bassins Vauban afin de retrouver son quai habituel, aux appontements Milhaud. L’occasion d’apprécier certaines modifications apportées au bâtiment, comme la mise en place d’un nouvel encorbellement pour le nouveau miroir d’appontage, ou encore le remplacement du radar DRBJ-11B par un Smart-S.


























C’est à Milhaud que les derniers travaux seront menés, ainsi que l’embarquement de divers matériels avant le retour à la mer du Charles de Gaulle. Celui-ci est prévu à la fin de l’été, probablement en septembre, d’abord pour une période d’essais, puis d’entrainement de l’équipage. Les avions du groupe aérien embarqué retrouveront ensuite le bâtiment, afin de permettre aux flottilles de se réapproprier leur outil et aux jeunes pilotes de se qualifier. La remontée en puissance s’achèvera avec l’entrainement de l’ensemble du groupe aéronaval et son état-major.

Le GAN sera ainsi prêt à repartir en opération. Sauf nécessité opérationnelle justifiant un départ prématuré, le prochain déploiement du Charles de Gaulle est prévu début 2019. Si cela fait longtemps que le porte-avions français n’a pas évolué en Atlantique, le Moyen-Orient demeure toujours une zone stratégique sous haute tension, même si Daech, contre lequel le groupe aéronaval français a été engagé à plusieurs reprises, est presque éliminé. De ce fait, et compte tenu de l’évolution du contexte stratégique, mais aussi de la présence accrue de la marine chinoise autour de l’Europe, la France pourrait aussi être tentée de déployer pour la première fois son groupe aéronaval jusqu’en Asie. C’est d’ailleurs ce que le Royaume-Uni souhaite faire à partir de 2021 lorsque son nouveau porte-avions, le Queen Elizabeth, sera opérationnel.


Plusieurs options sont aujourd’hui sur la table quant à la mission que remplira le Charles de Gaulle en 2019. La décision finale devrait être prise d’ici la fin de l’année.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 7 Aoû - 9:11

L’entreprise d’armement Manurhin va être repris par un groupe originaire des Émirats arabes unis



Créée il y a près d’un siècle et connue notamment pour avoir produit le revolver MR73 avant de devenir le spécialiste français des machines utilisées pour fabriquer des munitions, l’entreprise Manurhin connaît des problèmes récurrents depuis maintenant plusieurs années, malgré un carnet de commandes bien rempli.


MANURHIN MR73 gendarmerie

Cette situation paradoxale s’explique par les difficultés de l’entreprise à disposer de suffisamment de fonds propres pour financer son activité et son développement. En 2011, une solution fut (chèrement) trouvée par le gouvernement après la consultation de sociétés de conseil. Une augmentation de capital fut alors décidée, via un nouveau pacte d’actionnaires constitué par la Sofired [une structure du ministère des Armées], Giat Industries et le groupe slovaque Delta Defence, alors aussi inattendu que mystérieux.

Pour autant, ces décisions n’eurent pas l’effet espéré. En 2015, Manurhin fut de nouveau aux prises avec des difficultés de financement. Et son salut vint d’une banque installée au Moyen-Orient. « Nous sommes débancarisés en France et ceci est incompréhensible alors que nous sommes leader mondial, avons un carnet de commandes de plus de deux ans et sommes rentables », expliquait, à l’époque, Rémy Thannberger, le Pdg de l’entreprise alsacienne.


Qui plus est, la frilosité des banques s’expliquait en partie par la présence, au capital de Manurhin, de Delta Defence, dont l’identité exacte des dirigeants était alors inconnue. Faute de pouvoir obtenir de nouveaux prêts bancaires, l’activité de l’entreprise s’en ressentit. Et, en juin 2017, elle fut placée en procédure de sauvegarde. Six mois plus tard, elle obtint un sursis supplémentaire accordé par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse. Puis, le 13 juin, elle fut mise en redressement judiciaire.

Finalement, le 1er août, la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse a donné son feu vert à la reprise de Manurhin par le groupe EDIC [Emirates Defense Industries Company]. Originaire des Émirats arabes unis et dirigé par Luc Vigneron [ex-Pdg de Nexter et de Thales], ce dernier produit des munitions, des armes légères et des blindés. En outre, il est soutenu par le fonds d’investissement émirati « Mubadala », ce qui lui donne une certaine « puissance de frappe ».

D’autres industriels étaient sur les rangs, dont le belge New Lachaussée, la PME française Odyssée Technologies et le groupe slovaque Delta Defence, qui détient déjà 36% du capital de Manurhin.

« Le tribunal de Mulhouse, qui connaît l’unique cause de nos difficultés, s’est prononcé avec pragmatisme en faveur du projet financier le plus solide pour Manurhin », a commenté M. Thannberger. « EDIC reprend l’intégralité de notre carnet de commandes et le fait que plus des deux tiers des effectifs soient conservés à Mulhouse montre que nous avons su préserver le savoir-faire de l’entreprise, et surtout le transmettre à une nouvelle génération de collaborateurs prometteurs », a-t-il ajouté, avant de regretter le fait que le France ne croyait « plus en son industrie. »

Peut-être. En tout cas, pour ce qui concerne la filière française des munitions, cela ne fait aucun doute. En 2016, et suite à des rapports parlementaires sur ce sujet, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait voulu la relancer en évoquant un « acte de souveraineté nationale ».

Seulement la revue stratégique, publiée en octobre 2017, a mis fin à ce projet, qui devait associer l’entreprise bretonne NobelSport [spécialiste des munitions pour la chasse et le tir sportif, ndlr] et Thales [via sa filiale TDA Armements]. « Les munitions de petit calibre ne font pas partie des domaines identifiés comme devant rester souverains », avait ainsi lâché Joël Barre, le Délégué général pour l’armement, lors d’une audition au Sénat.



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 7 Aoû - 9:12

les videos du jour















Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 7 Aoû - 9:13

Quelles conséquences aurait le blocus des détroits d’Ormuz et de Bab el-Mandeb pour l’économie française?



Le prix du baril de pétrole se négocie actuellement aux alentours de 75 dollars, contre 27 dollars il y a trois ans. La raison de cette « flambée » tient à l’incertitude des marchés face au contexte géopolitique au Moyen-Orient, en particulier dans le golfe arabo-persique.

En effet, en décidant le retrait des États-Unis de l’accord sur le programme nucléaire conduit par Téhéran, le président Trump a ouvert la voie à des sanctions dont l’objectif est d’étrangler l’économie iranienne, l’idée étant de priver la république islamique des ressources dont elle a besoin pour financer les milices chiites qui lui sont inféodées dans la région.

Et l’un des aspects de ces sanctions concerne les exportations pétrolières iraniennes, qui représentent 2% de la demande mondiale. D’ici novembre prochain, tout pays qui n’aura pas renoncé à l’or noir produit par l’Iran risquera de se voir appliquer des sanctions par Washington.

Et c’est l’une des raisons de la hausse du baril : la production libyenne n’a pas retrouvé le niveau qui était le sien avant la chute du colonel Kadhafi, celle du Venezuela est sur le déclin et les autres pays producteurs, Arabie Saoudite en tête, auront probablement du mal à augmenter la leur pour compenser les 2% jusqu’alors fournis par l’Iran.


Cela étant, le 30 juillet, et à la surprise générale, le président Trump a proposé un dialogue avec les hauts responsables iraniens… Une proposition qu’ils ont immédiatement rejetée. « Les menaces, sanctions et effets d’annonce ne fonctionneront pas. Essayez le respect : pour les Iraniens et les engagements [internationaux] », a en effet réagi Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères, à l’adresse de M. Trump.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 7 Aoû - 9:14

Le Japon a demandé à la Russie de réduire ses activités militaires sur les îles Kouriles



En février 1855, la Japon et la Russie signaient un « traité de paix d’amitié » à Shimoda, en vertu duquel Moscou renonçait aux îles Kouriles au bénéfice de Tokyo. Seulement, à la faveur de la capitulation japonaise qui mit un terme à la Seconde Guerre Mondiale, l’Union soviétique annexa cet archipel, appelé « territoires du Nord » par les Japonais.

La question de ces îles envenime les relations entre le Japon et la Russie, au point que ces deux pays n’ont, à ce jour, pas encore signé de traité de paix depuis maintenant 73 ans. Et ce dossier n’est pas prêt de connaître une issue : pour la partie russe, il est hors de question de renoncer aux îles Kouriles au regard de leur importance stratégique (elles verrouillent l’accès à la mer d’Okhotsk pour la flotte du Pacifique) et des ressources qu’elles recèlent (souffre, minéraux polymétalliques, soufre, etc).

Qui plus est, et alors que le Japon, dont les relations avec la Chine sont loin d’être au beau-fixe en raison d’autres différends territoriaux, renforce ses moyens de défense antimissile avec le concours des États-Unis, la Russie ne cesse d’accroître sa présence militaire sur les îles Kouriles.

Pour Moscou, il s’agit d’y installer des capacités d’interdiction et de déni d’accès. En clair, la zone est en train de devenir fortement militarisée, avec, en prime, une activité aérienne (et navale, dans une moindre mesure cela dit) des forces russes dans les environs du Japon.

Ainsi, entre mars 2016 et mars 2017, les forces aériennes d’autodéfense japonaises ont dû intervenir à 301 reprises pour intercepter des avions militaires russes en approche de l’espace aérienne dont elles ont la charge.


Du point de vue russe, les projets consistant à renforcer la défense antimissile du Japon [qui est aussi sous la menace des missiles nord-coréens, ndlr], avec l’installation, entre-autres, de deux systèmes AEGIS Ashore d’origine américaine, justifie la militarisation accrue des îles Kouriles.

Lors d’une réunion au format 2+2 [Défense et Affaires étrangères, ndlr], le 31 juillet, le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, a demandé à son homologue russe, Sergueï Choïgou, de réduire l’activité militaire sur les iles Kouriles, étant donné que Tokyo espère bien trouver un accord sur leur statut avec Moscou.

« Nous avons demandé à la partie russe de prendre des mesures particulières parce que la Russie renforce son potentiel militaire sur les quatre îles du nord », a en effet déclaré M. Itsunori, lors d’une conférence de presse.

En outre, le ministre japonais a une nouvelle fois expliqué (mais M. Choïgou le sait d’ailleurs très bien) que le système AEGIS Ashore est « uniquement destiné à défendre le Japon » contre les missiles balistiques et qu’il « représente aucune menace pour la Russie. » Comme on peut aisément l’imaginer, la demande japonaise n’a aucune chance d’être exaucée… À moins que le président Poutine n’en décide autrement, quand il rencontrera le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, en septembre, à Vladivostok.

Cela étant, si il y a un responsable politique qui devrait être mis au parfum sur le système AEGIS Ashore, c’est bien Mihai Fifor, le ministre roumain de la Défense, dont le pays accueille, à Deveselu et sous l’égide de l’Otan, un tel site doté d’un radar et de missiles intercepteurs SM-2.

« Comment le président Poutine pourrait-il être enchanté que nous ayons la base militaire de Deveselu, avec des missiles balistiques? », a en effet demandé M. Fifor, lors d’une intervention télévisée. Et cela lui a valu une réponse cinglante de la part de Traian Basescu, l’ex-président roumain de centre-droit. « Il s’agit de la pire déclaration jamais faite par un ministre roumain », car elle semble « confirmer les allégations de Vladimir Poutine et d’autres responsables russes selon qui le système antimissile de Deveselu serait offensif et non défensif », a ainsi réagi ce dernier.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 8 Aoû - 15:54

Le parachutage d’un véhicule blindé avec son équipage à l’intérieur

La chaîne de télévision Zvezda a publié une vidéo exclusive de largage d’un véhicule de transport de troupes Rakouchka avec son équipage à l’intérieur. 




La chaîne de télévision Zvezda a réussi à filmer le parachutage d'un véhicule de transport de troupes BTR-MDM Rakouchka avec son équipage depuis le largage jusqu'à l'atterrissage du véhicule pendant un exercice conjoint des troupes aéroportées et de l'aviation de transport militaire. Des caméras ont été également installées sur le blindage et à l'intérieur du véhicule.




L'équipage a été parachuté d'une altitude de plus de 1.800 mètres à l'intérieur d'un blindé d'une masse de 14 tonnes. Aussitôt après l'atterrissage, les militaires ont été soumis à un examen médical qui a confirmé leur bon état de santé.Le véhicule blindé de transport de troupes (VTT) polyvalent modernisé BTR-MDM Rakouchka-M est conçu pour accroître la mobilité de l'infanterie et sa projection rapide dans les zones nécessaires. Il est réalisé en aluminium blindé, peut flotter et rouler sur un terrain accidenté. Sur route, le véhicule atteint 70 km/h et peut avec un plein parcourir 500 km avec 13 fantassins à son bord. De plus, le Rakouchka convient parfaitement pour acheminer des munitions, des pièces de rechange pour le matériel blindé et du carburant.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 8 Aoû - 15:55


La France pourrait remplacer des pièces américaines dans le missile SCALP pour contourner les restrictions ITAR pour l'Egypte, mais avec un certain retard



Le missile de croisière SCALP d'attaque terrestre est vu dans un schéma de couleur orange non opérationnel dans le cadre d'un paquet d'armes Rafale plus large. Les pièces américaines dans le missile ont déclenché des restrictions ITAR sur la vente à l'Egypte

L'Egypte pourrait toujours recevoir des missiles de croisière MBDA SCALP de la France, si elle est prête à accepter un retard alors que les composants fabriqués aux États-Unis sont remplacés par des composants français.

Répondant aux questions sur les exportations d'armes à l'Assemblée nationale, la ministre française de la Défense, Florence Parly, a déclaré que la décision des Etats-Unis d'utiliser l'accord sur le commerce international des armes pour bloquer la vente du missile de croisière en Egypte pourrait être contourné si des pièces construites au pays sont utilisées à la place, mais cela prendrait du temps.


"Dans ce cas, nous ne serons pas en mesure de lever l'opposition américaine à la vente de missiles SCALP [en Egypte]. La seule chose que nous puissions faire est que MBDA investisse dans la recherche et le développement pour fabriquer des composants similaires qui ne sont pas couverts par ITAR ", a déclaré Parly lors d'une session de l'assemblée du 4 juillet, dont une transcription a récemment été publiée. . "Nous pouvons le faire pour le SCALP / Rafale égyptien dans la mesure où le nouveau missile peut être construit avec un retard raisonnable, bien que le client puisse trouver ce délai un peu trop long", at-elle ajouté, sans quantifier la longueur du retard.

Comme l'a noté Parly dans sa réponse, la question du règlement ITAR n'affecte pas seulement la vente du missile SCALP à l'Egypte, mais aussi celle du Rafale Dassault qui va le porter. Le Caire cherche à ajouter aux 24 avions qu'il a déjà obtenus de Paris avec 12 autres, ces plates-formes supplémentaires étant équipées du missile SCALP. Selon les rapports, le gouvernement égyptien ne signera pas pour le nouvel avion à moins que les missiles ne soient inclus.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 8 Aoû - 15:56

Les soldats américains pourraient recevoir le troisième bras mécanique



Nous vivons une période incroyable: à l'époque du développement des technologies de défense et de combat les plus récentes qui aident à transformer un soldat en une machine de combat moderne sur le champ de bataille. Une variété de solutions d'ingénierie compliquées permet au soldat de se déplacer plus vite, plus loin et de porter plus de poids.

Il est prévu que dans un proche avenir, l'armée américaine sera en mesure de recevoir un certain nombre de nouveaux dispositifs, parmi eux une troisième main mécanique qui n'a pas besoin de piles, est légère et peut répartir également la charge d'une arme lourde.

Les ingénieurs du laboratoire de recherche de l'Armée de terre testent officiellement un troisième bras mécanique conçu pour aider les soldats à manier des armes surdimensionnées et à bourdonner de lourdes charges sans sacrifier leur performance, selon le communiqué annoncé en février.

Le troisième bras aide à enlever le poids des armes des bras des soldats. Il pèse moins de quatre livres, mais en raison de la conception innovante, le poids de l'appareil et l'arme sont répartis uniformément.

Selon un rapport annoncé plus tard en juin par le US Army Research Laboratory, l'ingénieur en mécanique Dan Baechle a mis au point un dispositif qui répond avec succès à toutes les tâches qui lui sont confiées.

"Cela peut aider à stabiliser l'arme et à enlever la charge de leurs bras", a-t-il dit. "Il est fabriqué à partir de matériaux composites pour le rendre aussi léger que possible, mais aussi pour assurer l'amplitude de mouvement dont les soldats ont besoin."


"Nous l'avons testé avec les mitrailleuses M249 et M240B. Le M240B pèse 27 livres, et nous avons pu montrer que vous pouvez enlever complètement le poids de cette arme des bras des soldats. "

Le soldat testant l'appareil a fait remarquer que les versions initiales ne lui permettaient pas d'utiliser l'appareil et de se mettre en position couchée. Mais ce n'est pas un problème avec la version actuelle.

Lors d'un récent test avec un soldat sur le site des opérations militaires en terrain urbain à APG, un sergent portait l'appareil avec une arme de type M-4 et plongea dans une position de combat à plat d'un sprint. Le troisième bras a fourni une stabilisation immédiate pour améliorer l'adresse au tir pour le soldat.

Le Troisième Bras représente un élément d'un squelette externe moderne qui soutiendra et protégera les soldats sur le champ de bataille du futur.

"En ce moment, c'est un prototype, et c'est un prototype assez précoce", a déclaré Baechle. "Cela a suscité beaucoup d'intérêt dans l'armée, mais aussi en ligne avec certaines des histoires qui sont sorties. Nous utilisons un peu de l'intérêt pour aider à motiver le développement de l'appareil. "

Baechle a déclaré que les priorités de modernisation de l'Armée comprennent «la létalité des soldats qui englobe tous les principes fondamentaux - tirer, déplacer, communiquer, protéger et soutenir.» D'autres documents mentionnent spécifiquement la mise en place d '«exosquelettes porteurs».

"Cela correspond à la direction que l'armée veut prendre à l'avenir", a déclaré M. Baechle. "Nous recevons des commentaires de soldats qui nous disent différentes choses sur la façon dont ils se sentent sur leur corps ... sur la façon dont il redistribue la charge. Certains l'apprécient, d'autres nous donnent des conseils sur les façons de l'améliorer, et nous utilisons ces données pour améliorer l'appareil et améliorer la conception de sorte qu'il ne fonctionne pas seulement bien, mais qu'il soit aussi bon.



En 2017, le laboratoire a mené une petite étude pilote sur les troupes en service actif en utilisant Third Arm dans des essais de tir réel. Les résultats ont montré que le dispositif peut améliorer le tir de précision, réduire la fatigue du bras et l'activation musculaire pour certains soldats.

"Nous utilisons cette petite étude pour motiver une étude plus large cette année avec plus de soldats en regardant la dynamique, les scénarios de tournage", a déclaré Baechle. "Nous affinons toujours l'appareil. Nous commençons à regarder des armes plus lourdes. "

Baechle a souligné que ce que vous voyez maintenant, peut ne pas être ce qui arrive aux futurs soldats.

"Ce que nous avons en ce moment est un appareil très spécifique, mais nous pouvons apprendre de cet appareil", a-t-il dit. "J'espère qu'à l'avenir, ce que nous obtiendrons sera quelque chose qui aidera le Soldat. Que ce soit ou non dans la forme que vous voyez aujourd'hui, c'est moins important. Aider le soldat est ce que j'espère vraiment. Je pense que cette année sera vraiment bonne et importante pour montrer ce que cet appareil peut faire. "


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 8 Aoû - 15:57

Videos (longues durées)





Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 8 Aoû - 15:57

ÉTAPE DÉCISIVE POUR LE SNLE LE TÉMÉRAIRE QUI A QUITTÉ SON BASSIN À BREST POUR LA BASE OPÉRATIONNELLE DE L'ÎLE-LONGUE



Le vendredi 20 juillet 2018, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Téméraire, est sorti du bassin 8 de la base navale de Brest après 19 mois d’indisponibilité pour entretien et réparations (IPER) et adaptation au missile M51. Cela représente 4 millions d’heures de travail, 1100 personnes mobilisées et 45 sociétés sollicitées. Ce chantier s’est déroulé sous la maîtrise d’ouvrage conjointe de la DGA (Direction générale de l’Armement) et du SSF (Service de Soutien de la Flotte). La maîtrise d’œuvre, avec la conduite des travaux, est assurée par Naval Group.

Le Téméraire est le dernier des SNLE à être adapté au missile M51. L’opération de maintenance approfondie qui se termine va lui redonner un potentiel de disponibilité opérationnelle pour une dizaine d’années. Elle a également permis de rénover les systèmes de combat et de navigation. Cette modernisation régulière, incrémentale, des SNLE et de leurs missiles est l’un des marquants visibles de la crédibilité de la composante océanique de la dissuasion.

Le Téméraire a traversé la rade vers la base opérationnelle de l’Ile Longue pour la dernière étape de son IPER Adaptation : le rechargement de son cœur nucléaire, puis ses essais à la mer et enfin l’embarquement de son armement stratégique avant son retour dans le cycle opérationnel.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:15

Armée, à l'école de l'engagement - Parachutistes (2018)



"Je suis para, je suis cavalier, je suis le 1er hussard para"




Le MMP – missile moyenne portée




Modern French Army 2016-2020 




L'armée française montre sa puissance militaire dans une simulation de l'OTAN



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:16

Revente des fusils : les armuriers en première ligne


St étienne cal 16, systeme Lefaucheux 1897/1923

Fini les transactions entre chasseurs : les fusils devront passer devant l'armurier avant d'être vendus, pour une déclaration de cession en préfecture. 

Le décret d'application n° 2018-542 du 29 juin 2018 relatif au régime de la fabrication, du commerce, de l'acquisition et de la détention des armes, a été publié au Journal officiel et prend effet à partir du 1er août. Arrivé sans bruit, ce décret sur les armes va modifier les habitudes chez les chasseurs. En effet, finie l'époque où l'on s'échangeait les armes de la main à la main – au détour d'un repas de société de chasse – ou d'une petite annonce entre particuliers. 

Désormais, toute transaction devra se faire devant un armurier ou un homme de l'art détenant le diplôme de commerce d'armes et de munitions (diplôme d'Etat reconnu). Lui seul sera habilité à faire la déclaration de cession en préfecture. L'acte sera noté, référencé et donnera lieu à autorisation après consultation du fichier national des personnes interdites d'acquisition et de détention d'armes. 

Fabien, armurier d'une grande surface dédiée à la pêche et la chasse sur la route de Toulouse à Bon-Encontre donne son avis sur cette modification de la réglementation : «Franchement, ce n'est pas une révolution. Personne n'a encore réagi, la loi s'appliquera à partir du 1er août. Dans un sens, c'est une bonne mesure. Même si notre avis ne peut influer sur la décision d'achat, le fait de voir passer les armes nous permettra au moins de donner un avis sur leur état et de veiller à la sécurité des armes vendues. Sont concernées, bien sûr et sans changement de catégorie, les armes à canons lisses ou rayés, superposés, juxtaposés, ou mono-canon, à un, deux ou trois coups semi-automatique, qui pourront être détenues avec une licence de tir ou un permis de chasse en cours de validité. 

En revanche, et là cela risque de poser un souci, toutes les armes à rechargement linéaire manuel (les fusils dits «à pompe») de plus de 5 cartouches deviennent des armes de catégorie B (comme les armes de poing) soumises à autorisation de détention individuelle préfectorale. Elles ne pourront être déclarées que chez un armurier accrédité et détenues dans des coffres forts blindés. Nous verrons dans les jours à venir, mais nous craignons un surcroît de travail qui engendrera à terme peut-être une facturation du service pour le temps passé...» 
Une carte de collectionneur 

Sont classés en catégorie B : les calibres 7,62 x 39 ; 5,56 x 45 ; 5,45 x 39 Russe; 12,7 x 99 ; 14,5 x114. Les fusils à pompe, à canon lisse, les carabines à verrou et à répétition manuelle en 7,62 x 39 ou 5,56 x 45 (ou 223). Les armes classées en B ne sont pas accessibles avec un permis de chasser valide. 

Le statut de collectionneur est reconnu. A partir du 30 décembre 2018 sera mise en place une carte spécifique le concernant. Elle sera délivrée par les préfectures et sera incompatible avec le fait de détenir une licence de tir ou un permis de chasser. Cette carte de collectionneur permettra à un particulier d'acheter des armes de catégorie C et des munitions neutralisées inférieures à 20 mm. 

Aucune munition active ne pourra être achetée ou détenue sous le couvert de la carte du collectionneur.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:17

Et si l’Allemagne ne pouvait plus compter que sur le seul « parapluie nucléaire » français?



Ancien professeur à l’Université de la Bundeswehr, politologue et spécialiste des relations internationales, Christian Hacke ne passe pas pour un excentrique. Pourtant, l’on ne peut qu’être surpris par la teneur de la tribune qu’il a publiée dans l’hebdomadaire Welt am Sonntag, le 29 juillet dernier.

Estimant que l’Otan est fragilisée par les fréquentes rodomontades du président Trump, lequel a pu donner le sentiment de remettre en cause le principe de défense collective qui en est le ciment, M. Hacke est arrivé à la conclusion que « pour la première fois depuis 1949, la République fédérale d’Allemagne n’est plus sous le parapluie nucléaire américain ».

Aussi, a continué le politologue, « la défense nationale sur la base d’une dissuasion nucléaire doit être prioritaire compte tenu des nouvelles incertitudes transatlantiques et des confrontations potentielles ». Est-ce que l’Allemagne aurait besoin de la bombe nucléaire? « Oui », croit-il.

Seulement, et M. Hake ne peut l’ignorer, il est illusoire de voir Berlin se lancer dans un projet de cette nature. D’une part parce que l’opinion publique allemande, qui rechigne déjà à porter les dépenses militaires à 1,5% du PIB, y serait fortement opposée. D’autre part, l’Allemagne a ratifié le Traité de non prolifération (TNP), signé en 1968. Cet engagement a en outre été confirmé par l’accord dit « Deux plus Quatre » (Allemagne de l’Ouest et de l’Est d’un côté, Union soviétique, États-Unis, France et Royaume-Uni de l’autre) signé en 1990 afin de permettre la réunification.

Aussi, l’idée du professeur Hake a été séchement écartée par Wolfgang Ischinger, ancien diplomate et actuellement président de la conférence de Munich sur la sécurité. « Si l’ Allemagne devait renoncer à son statut de puissance non nucléaire, qui empêcherait la Turquie ou la Pologne, par exemple, d’en faire autant », a-t-il répondu dans une tribune publiée par le quotidien Die Welt. « L’Allemagne en tant que fossoyeur du régime international de non-prolifération? Qui peut vouloir ça? », a-t-il insisté.


En revanche, certains ont suggéré, rapelle Politico, que l’Allemagne pourrait « envisager de contribuer à l’arsenal nucléaire français dans le cadre d’une stratégie européenne de dissuasion étendue, sous la bannière d’une ‘Union européenne de défense' ».



Juridiquement, selon une étude [.pdf] publiée récemment par le Bundestag [chambre basse du Parlement allemand, ndlr], rien ne s’oppose à ce que Berlin puisse financer l’arsenal nucléaire d’un autre pays. Toutefois, y est-il estime, il n’y aurait pas un grand avantage à aller dans cette direction dans la mesure où l’adhésion de l’Allemagne à l’Otan et à l’UE la place de facto sous la protection nucléaire de la France, voire du Royaume-Uni.

« Il est crucial pour l’Allemagne et l’Europe d’avoir un débat stratégique », a commenté Ulrike Franke, analyste au Conseil européen des relations étrangères. Et, a-t-elle aussi affirmé, il « Il existe de facto un parapluie nucléaire, même s’il n’y a pas de disposition spéciale à cet égard ». Et l’occurrence, ce parapluie est français…

« Le concept d’intérêts a été principalement abordé dans la doctrine française à partir des intérêts vitaux, en lien étroit avec la dissuasion nucléaire. Ces intérêts vitaux ne sont jamais définis avec précision, car il est de la responsabilité ultime et unique du chef de l’État d’apprécier en toute circonstance leur éventuelle mise en cause et de décider, au cas par cas, de la nature de la réponse qu’il convient d’y apporter. L’intégrité de notre territoire et la sauvegarde de notre population en constituent le cœur. Quels que soient les moyens employés par l’adversaire étatique, nous devons préserver la capacité de notre nation à vivre. De plus, la définition de nos intérêts vitaux ne saurait être limitée à la seule échelle nationale, parce que la France ne conçoit pas sa stratégie de défense de manière isolée, même dans le domaine nucléaire », avance la Revue stratégique française, publiée en octobre 2017.

En outre, lit-on encore dans ce texte, la dissuasion nucléaire « contribue, par son existence, à la sécurité de l’Alliance atlantique et à celle de l’Europe. »

Cela étant, en septembre 1995, Alain Juppé, alors Premier ministre, avait plaidé en faveur de l’intégration, dans la doctrine nucléaire française, de la notion de « dissuasion concertée » afin de « garantir la sécurité de l’Allemagne. » À l’époque, le maire de Bordeaux ne s’était pas engagé en faveur du désarmement nucléaire mondial, comme il le fit en 2010… Et son idée fit long feu auprès des dirigeants allemands.

En 2006, lors d’un discours prononcé à l’Île-Longue, le président Chirac remit cette idée sur le tapis. « En 1995, la France avait émis l’idée ambitieuse d’une dissuasion concertée afin d’initier une réflexion européenne sur le sujet. Ma conviction demeure que nous devrons, le moment venu, nous poser, ensemble, la question d’une défense commune, qui tiendrait compte des forces de dissuasion existantes, dans la perspective d’une Europe forte, responsable de sa sécurité », avait-il déclaré. Mais là encore, les choses restèrent en l’état.

Sauf que la situation a depuis changé. Du moins la perception que les dirigeants allemands ont de l’attitude américaine actuelle à l’égard de leur pays. En mai dernier, la chancelière allemande, Angela Merkel, avait tenu des propos sans ambiguité à l’égard de Washington. « Le temps où l’on pouvait compter tout simplement sur les États-Unis pour nous protéger est révolu. […] L’Europe doit prendre son destin elle-même en main, c’est notre défi pour l’avenir », avait-elle dit. D’où le débat lancé par Christian Hacke.

En tout cas, que la dissuasion française puisse bénéficier de financements venus d’Allemagne poserait de gros problèmes, notamment au niveau du contrôle des armes, de la chaîne de commandement et de décision, des choix technologiques, etc. Le général de Gaulle, en son temps, avait refusé toute ingérence alors que la France développait sa force de frappe. Au grand dam du chancelier Adenauer, qui doutait, déjà, de la détermination des États-Unis à venir au secours de son pays en cas de guerre avec l’URSS.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:17

Pays baltes : Un Eurofighter espagnol a accidentellement tiré un missile lors d’un exercice avec des Mirage 2000 français



Le 7 août, vers 15h44, un avion de combat Eurofighter appartenant à l’ALA11 de l’Ejército de l Aire [force aérienne espagnole, ndlr] a tiré accidentellement un missile air-air AIM-120 AMRAAM alors qu’il effectuait une mission d’entraînement au-dessus de la zone réservée » de Pangodi, dans le sud-est de l’Estonie, à une centaine de kilomètres de la frontière russe.

L’exercice impliquait deux Eurofighter espagnols ainsi que deux Mirage 2000-5 français de l’escadron de chasse 1/2 Cigognes. Ces appareils sont respectivement déployés en Lituanie et en Estonie, dans le cadre de la mission « Enhanced Air Policing », lancée par l’Otan afin de protéger l’espace aérien des pays baltes.


Le missile air-air tiré accidentellement n’a causé aucun dommage. On ignore s’il s’est auto-détruit avant d’arriver au sol. « La trajectoire de vol, l’emplacement et l’état du missile font actuellement l’objet d’une enquête. Bien qu’il dispose d’un système d’autodestruction intégré, il n’est pas exclu qu’il n’ait pas explosé », explique la presse estonienne.

Un opération visant à retrouver l’AIM-120 AMRAAM, un missile de conception américaine dont la portée peut atteindre les 100 km, a immédiatement été lancée. Les recherches se concentrent à environ 40 km au nord de la ville de Tartu. Les autorités estoniennes ont demandé à la population de se tenir éloignée de tout ce qui peut « ressembler à un missile » et d’alerter, le cas échéant, les forces armées.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:18

Un drone ayant survolé le fort de Brégançon a été neutralisé par un brouilleur d’ondes



Dans la journée du 6 août, un drone non identifié a survolé le fort de Brégançon [Var], où le président Macron passe ses vacances en compagnie de son épouse. Cet incident a évidemment été pris très au sérieux par les autorités.

Aussi, afin de déterminer l’identité du propriétaire du drone en question, le parquet de Toulon a immédiatement ouvert une enquête pour « survol avec aéronef sans pilote d’une zone interdite ». Cette dernière a été confiée à la Brigade de gendarmerie des transports aériens.

« Un arrêté interministériel datant du 14 mars 2008 a créé une zone réglementée interdisant le survol, par tout aéronef, à moins de 3.300 pieds (environ 1.000 mètres) et dans un rayon de 3 kilomètres comprenant le Fort de Brégançon », ont en effet souligné les autorités.

Dans un premier temps, on ignorait si le drone avait été abattu ou récupéré par son propriétaire. En réalité, selon la préfecture du Var, l’engin a été neutralisé par un « brouilleur d’ondes », ce qui a provoqué sa chute. Seulement, l’appareil est tombé dans l’eau… D’où la mobilisation de la gendarmerie maritime et de militaires du groupement des plongeurs démineurs pour tenter de le retrouver.

« À l’endroit où le drone s’est abimé, il y a environ 30 mètres de fond », a confié une source judiciaire, rapporte l’AFP.

Un tel incident n’est pas inédit. En janvier 2015, un drone avait également survolé l’Élysée pendant un court instant avant de s’éloigner. Le parquet de Paris avait alors ouvert une enquête pour « conduite d’un aéronef non conforme avec les règles de sécurité. »

Dans un contexte marqué par la menace terroriste, l’envoi d’un drone au-dessus d’une bâtisse abritant le chef de l’État n’a rien d’anodin. Bien sûr, cela peut-être (et c’est même fort probable que cela le soit) l’oeuvre d’un quidam à la curiosité mal placée ou d’un paparazzi en mal de scoop. Mais la piste d’un acte malveillant ou terroriste est aussi à prendre en compte, d’autant plus que l’État islamique (EI ou Daesh) a mis au point des modes opératoires impliquant l’usage de tels appareils.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:18

Le ministre britannique de la Défense défie publiquement Theresa May sur les ambitions militaires du Royaume-Uni





Une fois qu’il aura quitté l’Union européenne [Brexit], le Royaume-Uni saura-t-il conserver son statut de puissance militaire de premier rang? En clair, pourra-t-il maintenir l’ensemble du spectre des capacités nécessaires pour être considéré comme tel (dissuasion nucléaire, capacité de projection et d’entrer en premier partout dans le monde, forces spéciales, etc…)

En tout cas, cette question fait débat outre-Manche, depuis que la presse a rapporté que Mme le Premier ministre britannique, Theresa May, a demandé à son ministre de la Défense, Gavin Williamson, ainsi qu’au général sir Nick Carter, le chef d’état-major des armées, de préciser ce qu’ils entendaient par « puissance militaire de premier rang » (ou « Tier One »).

« Cela a causé beaucoup de surprise et d’inquiétude parce qu’elle a été Premier ministre pendant deux ans, responsable ultime de nos forces armées, et qu’elle n’a jamais posé la question. Le fait qu’elle ait demandé une définition maintenant est interprété comme un signe de vouloir s’en écarter », a résumé un responsable britannique dans les colonnes du Telegraph.

Actuellement, les dépenses militaires britanniques s’élèvent à 40 milliards d’euros, soit à 2% du PIB, conformément aux engagements pris auprès de l’Otan. Seulement, au regard des besoins, ce montant est insuffisant pour permettre au pays de moderniser ses forces armées.


Certes, la Royal Navy disposera bientôt de deux porte-avions. Mais encore faut-il acquérir les avions et autres aéronefs nécessaires à leur mise en oeuvre. Pour cela, il est prévu de commander 48 F-35B [STOVL] sur 138 appareils au total.

En outre, la modernisation de la dissuasion nucléaire britannique, avec quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE] de la classe Dreadnought va siphonner les budgets alors que le sort de la frégate de type 31e, nécessaire pour garder le rang de la Royal Navy, est incertain ou encore que la British Army a besoin de renouveler ses véhicules blindés de combat d’infanterie. S’ajouter à ce tableau (non exhaustif) le projet d’avion de combat Tempest, destiné à remplacer les Eurofighter Typhoon.

Pour financer l’ensemble des investissements qui permettraient de moderniser les forces britannniques, il faudrait un budget équivalent à 3% du PIB. Tel est le montant calculé par le comité de la Défense de la Chambre des communes. Faute de quoi, le Royaume-Uni serait « déclassé » militairement et sa relation étroite avec les États-Unis s’en trouverait menacée. Ce qu’a d’ailleurs souligné le chef du Pentagone, James Mattis, dans une lettre adressée Gavin Williamson, en juin dernier.

Or, Theresa May a décidé de faire des dépenses sociales une priorité, le National Health Service (NHS) devant bénéficier de 20 milliards de livres sterling supplémentaire. Ce qui correspond, grosso modo, à ce que réclame M. Williamson pour son ministère.



Lors d’un discours prononcé devant l’Atlantic Council, à Washington, le 7 août, le ministre britannique a en quelque sorte défié Theresa May.

« Nous avons toujours été une puissance militaire de premier niveau et nous serons toujours une puissance militaire de premier niveau, avec une force de dissuasion nucléaire indépendante (*), des forces spéciales et des capacités informatiques de classe mondiale, des forces conventionnelles exceptionnelles des forces en coalition pour obtenir des résultats communs », a-t-il lancé. « Les États-Unis n’ont jamais eu ni n’auront un allié plus fiable que la Grande-Bretagne. […] Notre programme de modernisation de la défense assurera que vous pouvez continuer à compter sur nous dans le futur, » a-t-il ensuite fait valoir.

Les propos de M. Williamson prennent le contre-pied de ceux tenus par la locataire du 10 Downing Street. En effet, Mme May avait affirmé que le Royaume-Unis resterait une « nation militaire de premier plan », se refusant à utiliser l’expression de « puissance militaire de premier rang », laissant ainsi entendre que des capacités pourraient être abandonnées. La différence n’est pas si ténue qu’elle en a l’air…

Alors que Mme May semble en difficulté dans les négociations relatives au Brexit, son ministre de la Défense a estimé que le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne serait une « opportunité ».

« D’une certaine manière, l’UE a limité notre vision, nous a découragés de regarder vers l’horizon. Nous sommes maintenant libérés pour aller plus loin et viser plus haut. Le Royaume-Uni est déterminé à saisir ces nouvelles opportunités », a estimé M. Williamson.

Pour le moment, ce dernier est loin d’avoir obtenu les crédits qui font défaut aux forces armées britanniques. Ce qui pourrait l’amener à mettre sa démission dans la balance. Cela serait un coup dur pour Mme May, dans la mesure où M. Williamson fut l’un de ses principaux alliés pour s’imposer en 2016 et qu’il reste une figure incontournable du Parti conservateur.

(*) Dont les missiles sont fournis par les États-Unis… En matière d’indépendance, on fait mieux.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:19

Comment l’espace pourrait révolutionner le transport aérien militaire?



L’auteur des aventures de Tintin, Hergé, avait plus de 50 ans d’avance quand il imagine une fusée réutilisable pour faire le voyage jusqu’à la lune. En effet, la société américaine SpaceX développe actuellement le lanceur BFR [Big Falcon Rocket], qui sera totalement réutilisable, contrairement à ses deux prédécesseurs, les Falcon 9 et Falcon Heavy, dont seuls le premier étager les boosters sont susceptibles de servir pour un autre lancement.

Le fait que ce lanceur sera réutilisable permettra de réduire nettement les coûts d’exploitation. Ce qui, évidemment, n’est pas négligeable. En outre, la BFR pourra emporter une charge de 150 tonnes. Et cette capacité a de quoi donner quelques idées à l’Air Mobility Command, chargé d’assurer les missions logistiques au sein de l’US Air Force.

Son chef, le général Carlton Everhart, a ainsi estimé que l’espace pouvait révolutionner le transport aérien militaire. Les dirigeants de SpaceX « me disent qu’ils peuvent le tour du monde en 30 minutes avec un lanceur BFR. Pensez-y. Trente minutes, 150 tonnes métriques et moins que le coût d’un C-5 [Galaxy] », a-t-il confié à des journalistes, le 2 août dernier.

Une heure de vol sur C-5 Galaxy coûte 49.000 dollars. Sachant qu’il en fait souvent une dizaine pour acheminer des fret à l’autre bout du monde, la facture grimpe vite… Peut-elle être plus élevée que le coût d’utilisation d’un lanceur BFR? Cela reste à voir…


Une autre idée développée par le général Everhart serait de prépositionner en orbite des cargaisons qui pourraient être chargées de façon autonome à bord d’une capsule de réapprovisionnement avant d’être livrées sur terre à la demande. Autre idée : transporter le fret via des véhicules suborbitaux habités.

D’après l’officier, l’AFC pourrait commencer à tester des « concepts de transport spatial d’ici 5 ans » et viser une capacité opérationnelle « d’ici 10 ans ». À la condition que des budgets y soient dédiés et que les industriels, comme SpaceX, Virgin Orbit ou encore Blue Origin soient en mesure de proposer des solutions viables. D’autant que cela suppose de relever des défis en apparence très compliqués.

Une « liaison point à point utilisant le vol suborbital a été évoquée pendant des années. Il n’y a pas d’obstacle à cela », a confié Dan Hart, le Pdg de Virgin Orbit, à SpaceNews. « Si les militaires voulaient transporter des marchandises à travers le monde, la technologie est disponible pour le faire, mais beaucoup de planification et d’ingénierie seraient nécessaires », a-t-il ajouté.

« Nous avons des technologies de lancement, des systèmes de rentrée et des atterrisseurs qui montrent que nous pouvons transporter des marchandises de grande valeur et les débarquer en toute sécurité », a continué M. Hart. Mais « certains de ces détails devront être réglés », a-t-il insisté.

La création d’une nouvelle branche des forces armées n’est pas du goût de M. Mattis. D’où l’idée de créer, à l’image d’autres commandements interarmées, un commandement uniquement dédié aux opérations spatiales, lesquelles relèvent actuellement de l’US Air Force. C’est, en tout cas, ce que compte proposer le Pentagone au Congrès, d’ici quelques jours.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:20

Selon l’ONU, les « instructeurs militaires civils » russes font plus que former les forces centrafricaines


Dans la nuit du 30 au 31 juillet, Kirill Radtchenko, Alexandre Rastorgouïev et Orkhan Djemal, trois journalistes russes expérimentés chargé d’enquêter sur la présence de la société militaire privée (SMP) Wagner en Centrafrique par le Centre de gestion des investigations financé par l’opposant Mikhaïl Khodorkovski, ont été assassinés dans les environs de Sibut. Selon Moscou, les trois hommes auraient été victimes de coupeurs de route.




Reste que cette affaire a mis sur le devant de la scène les activités menées par la Russie en Centrafrique, en particulier depuis la livraison d’armes aux forces armées centrafricaines [FACA] et l’envoi de 175 « instructeurs militaires », dont 170 civils.

Théoriquement, les sociétés militaires privées sont interdites en Russie. Mais certaines, comme Wagner, créée par Dmitri Outkine, un ancien du GRU, sont tolérées, car proches du pouvoir. D’ailleurs, elles peuvent rendre de grands services à ce dernier, comme en Syrie ou dans le Donbass (Ukraine) en lui permettant de mener des opérations pour lesquels il n’a pas à reconnaître son implication.

Cependant, le 3 août, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a accusé les médias de faire « tout leur possible pour déformer les informations et les choses réelles concernant la présence des instructeurs russes en Centrafrique ».

Ces « instructeurs militaires civils » ont été envoyés en Centrafrique « à la demande du président de ce pays » et ils « ne participent pas aux combats, ils ne s’occupent que de formation », a ensuite assuré Mme Zakharova.

Seulement, le dernier rapport d’experts des Nations unies  relatif à la situation en Centrafrique [.pdf] ne dit pas exactement la même chose. Du moins, ces instructeurs russes ne font pas seulement de la formation. Certes, depuis leur arrivée dans le pays, ils ont assuré deux sessions d’instruction à l’intention des FACA et de la Garde présidentuelle centrafricaine. Et une troisème a commencé le 30 mai, à Berengo.

Mais le rapport indique également que des « instructeurs russes se trouvent actuellement à Sibut [là où les trois journalistes ont été assassinés, ndlr] et à Bangassou, où ils ont récemment appuyé le déploiement des FACA. »

Plus loin, le rapport relève que « avec l’appui de la MINUSCA [Mission des Nations unies en République centrafricaine, ndlr], les membres des FACA qui ont été formés ont progressivement été redéployés à Obo, Paoua, Sibut et Bangassou, parfois accompagnés d’instructeurs russes. »

Et d’ajouter : « Même si les partenaires internationaux sont plutôt satisfaits des résultats des FACA dans ces zones, il convient de souligner que les forces ne peuvent pas mener d’opérations sans l’appui opérationnel constant de la MINUSCA [c’est à dire des Casques bleus] et/ou des instructeurs russes, car elles ne disposent ni des capacités ni du soutien logistique requis. »

Par ailleurs, selon le même rapport, ces instructeurs militaires russes – qui sont donc officiellement des civils – assurent des missions d’escorte et de protection. Ainsi, le 10 juin, l’un d’eux a été blessé lors d’un accrochage avec des éléments de l’UPC (Union pour la Centrafrique) à Bambari.

« Entre le 7 et le 26 mai 2018, ils ont également servi d’escorte à un convoi qui, d’Am Dafok à Bangui, en passant par les villes de Birao, Ndélé, Kaga Bandoro et Bria, transportait des matériaux destinés à la construction d’hôpitaux », note le rapport des experts de l’ONU. Ce dernier relève par ailleurs la présence de 24 « instructeurs » russes à Bria et de 20 autres à Ouadda (préfécture de la Haute-Kotto, où l’on y extrait notamment des diamants et de l’or). Leur mission est d’y assurer « la sécurité des hôpitaux dont la Fédération de Russie a fait don. »

Cela étant, ce document n’évoque pas les contrats de prospection minière ou les concessions attribués par Bangui à Moscou. Selon Africa Intelligence, la société russe Lobaye Invest, filiale de M Invest, un groupe fondé par Evguéni Prigojine, un homme d’affaires proche du chef du Kremlin et actionnaire de Wagner, y serait partie prenante.

En outre, le rapport souligne le rôle d’un conseiller russe placé auprès du président Faustin-Archange Touadéra pour les questions de sécurité nationale. C’est à ce titre qu’il a rencontré « à plusieurs reprises des chefs des groupes armés pour s’entretenir de questions liées, entre autres, au désarmement, à la démobilisation et à la réintégration, à la réconciliation nationale et au partage des revenus de l’exploitation des ressources naturelles entre les autorités locales et nationales. »

Mais les démarches de ce conseiller russe n’ont, à ce jour, été sans succès. « Certains chefs de groupes armés ont dit au Groupe
d’experts qu’en ce qui les concernait, ces discussions ne constituaient pas des pourparlers directs avec le Gouvernement mais des négociations avec un partenaire étranger du Gouvernement », relate le rapport.

Et ces groupes armées, notamment ceux de l’ex-coalition de la Séléka, sont d’autant moins disposés à discuter qu’ils estiment que le gouvernement centrafricain, grâce aux livraisons d’armes russes aux FACA, cherche « une solution militaire », indique les experts. Du coup, le trafic d’armes a été relancé, via le Soudan voisin.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 13 Aoû - 17:20

Mali : 50 militaires estoniens sont arrivés à Gao pour renforcer la force française Barkhane



Après les quatre hélicoptères de transport CH-47 Chinook de la Royal Air Force, un détachement de 50 militaires estoniens est arrivé à Gao, au Mali, le 6 août, afin de renforcer la force française Barkhane.

« Concrétisation de la volonté de l’État balte d’assister la France dans sa lutte contre les groupes armés terroristes, les soldats ont été accueillis par le colonel Jean de Monicault, commandant le groupement tactique désert infanterie [GTD-I] ‘Altor’ auquel ils seront rattachés », a précisé l’État-major des armées [EMA] dans son dernier compte-rendu des opérations en cours.

Le détachement estonien est issu du bataillon d’infanterie légère « Scoutspataljon » de Paldiski. Dans un premier temps, ces soldats vont s’acclimater aux conditions maliennes (avec la saison des pluies et les fortes températures). Puis il entameront leur mission qui vise à protéger les installations de la force Barkhane à Gao. Pour cela, ils sont dotés de quatre véhicules blindés Patria Pasi XA-188.

Le déploiement, pour un mandat d’un an, de ce détachement du « Scoutspataljon » a été décidé « à l’invitation du Mali, en liaison avec la France.

Même si ses moyens militaires sont restreints par rapport à d’autres membres de l’Union européenne et de l’Otan, Tallin s’affirme comme un allié sur lequel il est possible de compter. En 2014, alors que l’opération Sangaris battait son plein en Centrafrique, l’Estonie avait été l’un des rares pays européens à fournir un détachement à l’opération européenne EUFOR RCA, alors que la génération de forces n’avait pu être bouclée que grâce à une importante contribution de la Géorgie [non membre de l’UE, ndlr].

Par ailleurs, en 2017, la France a envoyé un sous-groupement tactique interarmes en Estonie, dans le cadre de la mission Lynx et de la présence avancée renforcée de l’Otan sur le flanc oriental. Actuellement, quatre Mirage 2000-5 de l’EC 1/2 Cigognes assurent la surveillance de l’espace aérien estonien depuis la base d’Amari.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11648
Points : 13192
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 36 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum