Plaisir Croisière Forum
 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 573859Moduleconnexion
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Twitter FPCroisière
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Page 23 sur 41 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 32 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:01

Après le Brexit, la France peut-elle assurer seule la sécurité de l’Europe ?


Après le Brexit, qui signifie la sortie du plus gros budget militaire de l’UE, le secrétaire d’État américain a confirmé vendredi le désengagement américain pour la défense de l’Europe. La France est désormais la seule puissance militaire de l’UE.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 France_armee_otan_raigo_pajula_afp

Sans le savoir, Rex Tillerson, le secrétaire d’Etat américain [l'équivalent du ministre des Affaires étrangères] a apporté sa contribution, vendredi 31 mars, au débat qui agite l’Union européenne (UE) et les candidats à l’élection présidentielle française à propos d’une éventuelle défense commune des vingt-huit (bientôt vingt-sept).

Lors d’un passage éclair à Bruxelles pour une réunion de l’Otan, il a déclaré, péremptoire, que les pays membres de l’alliance "qui n'ont pas de programmes concrets pour dépenser 2 % du PIB en matière de défense d'ici à 2024 doivent les mettre en place maintenant". Il a ainsi, dès son premier sommet de l’Otan, confirmé les soupçons européens quant aux intentions de Donald Trump de remettre progressivement en question la protection accordée par Washington à ses alliés européens.


L'Otan, cette alliance militaire héritée de la Guerre froide, constitue le cadre de cette attitude protectrice adoptée par les États-Unis à l'égard de l'Europe. L'alliance garantit notamment l'entraide de ses membres en cas d'agression. Les États-Unis stationnent ainsi plusieurs dizaines de milliers de soldats en Europe – près de 100 000 en fin 2016 –, dont 34 000 en Allemagne et 12 000 en Italie, par exemple.

Une alliance "obsolète" selon Trump

Cette alliance, le nouveau président américain l'avait jugée "obsolète" le 16 janvier, puis avait souligné, lors d’une conversation téléphonique avec François Hollande fin janvier, l’importance de "partager le fardeau des dépenses de défense". En matière de défense, les États-Unis émargent en effet loin devant, avec 622 milliards de dépenses en 2016 (soit 3,6 % de leur PIB), devant la Chine à 191,8 milliards. Vendredi, Rex Tillerson a confirmé une fois pour toute le diagnostic : "Les États-Unis ne peuvent plus maintenir une part disproportionnée des dépenses de défense de l'Otan".

La question du réexamen de la défense de l’Europe, s'impose peu à peu, par ce désengagement américain et l’imminence du Brexit (donc de la sortie de l’UE du plus gros budget militaire européen, celui du Royaume-Uni avec 53,8 milliards de dollars), comme un des débats majeurs des prochaines années. Elle s'est ainsi invitée dans "l’Europe à plusieurs vitesses", récemment évoquée par Angela Merkel et François Hollande, comme un moyen susceptible de lutter contre la défiance des citoyens européens envers l’UE.

La dépense militaire des Etats-membres de l'Union européenne à 27

Prépondérance militaire française

la France joue de fait un rôle central dans le domaine militaire européen. Derrière le Royaume-Uni, elle affiche le plus gros budget de défense du continent, à 44,3 milliards en 2016 selon le rapport annuel 2016 du cabinet IHS Markit, rapporté par le Point. Elle précède l’Allemagne (35,8 milliard), suivie par l’Italie (23 milliards) et l’Espagne (11 milliards). Étant donnée la moindre importance du PIB français par rapport à celui de l’Allemagne, la différence est encore plus sensible : Paris a consacré près d’1,8 % de sa richesse à la défense en 2016, quand Berlin a cantonné ce poste budgétaire à 1 %. Dans la future Europe à 27, seules l’Estonie (1,9%) et la Grèce (2,7%) dépensent plus que la France en proportion de leur PIB, selon Eurostat.

Au cours des dernières années, la France s'est engagée sur un nombre élevé de terrains d’opérations. En Libye en 2011, lors de l'opération Harmattan. Au Mali – les opérations Serval puis Barkane – et en Centrafrique – l'opération Sangaris – en 2013. Puis en Irak et en Syrie, respectivement en 2014 et 2015.

En attendant, seule la France, parmi les plus gros pays européen, est proche de cet objectif. La moyenne européenne plafonne à 1,4 %. Cet écart grève le budget tricolore et rend plus difficile le respect de l’objectif des 3 % de déficit défini par le traité de Maastricht auquel l’Allemagne, qui ne dépense qu’un point de PIB pour sa défense, est si attachée.

Fin 2013, alors que la France était engagée sur deux terrains d’opérations, François Hollande avait tenté d’aborder la question. Face au refus de ses partenaires, il avait assuré, vexé : "Je le fais pour l’Europe, je ne le fais pas pour la France, je ne le fais pas pour gagner 30, 40 millions d’euros pour soulager je ne sais quelle dépense dans le budget de l’État". Au Mali et en Centrafrique, la France a en effet reçu un soutien principalement logistique de ses partenaires européens. Au Mali, l'Allemagne n'a envoyé en 2013 que deux avions de transports de troupes avant de petit à petit renforcer sa présence.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:01

04-04-2017

Israël : La « Fronde de David » est opérationnelle

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Fronde-david-20170403


Un peu plus de deux mois après que le système Arrow-3, capable d’intercepter et de détruire des missiles balistiques lors de leur phase exo-atmosphérique, a atteint sa capacité opérationnelle initiale, Israël a mis en service, le 2 avril, la seconde couche de sa défense antimissile, avec la « Fronde de David » (« Kela David »), lors d’une cérémonie organisée sur la base de Hatzor, dans le centre du pays.

Développé conjointement par Rafael Advance Defence Systems et le groupe américain Raytheon et fonctionnant avec un radar multi-fonctions conçu par Elta Systems, le système « Fronde de David » a été conçu pour intercepter simultanément plusieurs missiles d’une portée comprise entre 40 et 300 km, comme les Fateh-110, les Scud-B ou encore les roquettes Khaibar-1.

Désormais, Israël dispose d’une défense antimissile multicouches, avec le système Arrow pour les missiles longue portée, la Fronde de David pour ceux ayant une portée intermédiaire et le Dôme de Fer, capable de détruire des roquettes et des obus de mortier dans un rayon de 4 à 70 km.


Ces systèmes pourront « protéger Israël, nos citoyens, nos villes », a commenté, le 2 avril, Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien. « Quiconque cherchera à nous frapper sera frappé, quiconque menacera notre existence mettra sa propre existence en danger », a-t-il prévenu.



« Nous sommes totalement engagés pour la sécurité des civils israéliens », avait déclaré, plus tôt, M. Netanyahu, lors de la réunion hebdomadaire du Cabinet. »Dans le cadre de cet engagement, nous travaillons systématiquement pour renforcer les capacités de frappe d’Israël contre ses ennemis, et de la même manière, nous travaillons systématiquement pour renforcer notre capacité à nous défendre contre nos ennemis », avait-il ajouté.

La « Fronde de David » vise surtout à contrer la menace du Hezbollah, la milice chiite libanaise qui, selon les estimations du renseignement israélien, disposerait de plus de 100.000 roquettes et missiles de moyenne portée.

Ainsi, en 2016, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait menacé de viser l’important réservoir d’ammoniaque situé à Haïfa (nord), affirmant qu’une telle attaque serait susceptible d’avoir l’effet d’une « bombe nucléaire ».


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:02

Un petit coup de jeune (les travaux étaient prévus) pour les trois Hawkeye français de la 4F de Lann-Bihoué

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 4223887278

"Northrop Grumman Systems Corp., Military Aircraft Systems, Melbourne, en Floride, reçoit 11 063 339 $ pour la commande de livraison 0032 contre un contrat de commande de base (N00019-15-G-0026) déjà émis pour la mise à niveau de trois systèmes de navigation de cockpit d'avion E-2C et Conformément à la réglementation de l'Organisation de l'aviation civile internationale pour le gouvernement de la France. 

Des travaux seront effectués à Melbourne (Floride) (81%); Cuers, France (11%), Rolling Meadows, Illinois (4%), Millersville (Maryland) En pourcentage) et Herndon, en Virginie (2 pour cent), et devrait être achevé en juillet 2019. Des fonds de ventes militaires étrangers d'un montant de 8 637 900 $ seront obligés au moment de l'attribution, dont aucun ne viendra à échéance à la fin du courant L'année fiscale. Le naval Air Systems Command, Patuxent River, Maryland, est l'activité de passation de marchés. "


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:03

05-04-2017

Les 10 ruptures technologiques qui vont définir le champ de bataille du futur … que nous ne devrions pas négliger


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 AAEAAQAAAAAAAAxuAAAAJDFmNzYzYWM1LWQ0ZWItNGU5Yi04NzkyLTY5MjhiYWFkOWI3Yg

La situation actuelle est assez proche de celle qui prévalait au début des années 50, ou l’arrivée des avions à réaction capables de dépasser mach1, des missiles de tout type, de l’électronique et de l’atome, ont transformé radicalement les stratégies et les rapports de force dans le monde.

Aujourd’hui, nous entendons parler de 5eme génération d’avions et de sous-marins, de bouclier anti-missile, de déni d’accès etc.. Quelles sont les technologies qui vont représenter un enjeu stratégique dans l’équilibre des rapports de force pour le siècle à venir ?


1- Drones et Robots

Les drones sont d’ores et déjà devenus incontournables dans un arsenal militaire moderne. Leurs capacités à se défaire des contraintes humaines, notamment en terme d’endurance, ou d’exposition aux risques, permettent d’imaginer des stratégies jusqu’ici inaccessibles.Les programmes de drones de combat, comme le SCAF franco-britannique, ou le X-47 américain, ouvrent la voie vers des capacités de neutralisation avec pertes anticipées. Par ailleurs, de nombreux programmes, comme ceux de la DARPA, étudient des solutions robotiques pour soutenir les troupes au combat.

Au delà du débat éthique sur la pertinence de donner à un robot ou un drone la décision de tuer de manière autonome, ces outils représenteront demain un critère fondamental de la capacité de dissuasion d’un pays.


2- Rail gun ou canon électrique


Un canon capable de tirer à 120 km avec une précision de quelques mètres, voilà la promesse des canons électriques ou rail gun. S’ils sont déjà en fonction sur les destroyers de la classe Zumwalt, le rapport performance prix n’est aujourd’hui pas suffisant pour en faire une arme de masse. Toutefois , des industriels comme BAe investissement massivement pour proposer des Rail Gun de 155mm et de 127 mm qui donneraient aux unités navales de surface une puissance de feu inégalée depuis le retrait des cuirasser et croiseurs de la 2eme guerre mondiale.

Le Rail Gun présente aussi un intérêt majeur en terme de lutte anti-aérienne et anti-missile, car il serait capable d’intercepter des avions et des missiles à des distances très importantes sans qu’il soit possible de l’éviter pour l’appareil.


3- Fusion de données et réseaux de communication

Depuis quelques années, l’outil le plus utilisé par les chefs de section est devenu la tablette tactile, alors que les avions , hélicoptères, drones et navires produisent et échange en permanence des flux de données de plus en plus important. La fusion de données, c’est la capacité synthétiser ces données pour en donner une interprétation claire et exhaustive, susceptible de procurer une forte valeur ajoutée dans la prise de décision.

Ces outils, appelés fusion de données ou info valorisation du champ de bataille, reposent sur des capacités de détection, de traitement, et de transmission sécurisée des données, de sorte que tout le monde ai la même vision de la situation tactique, et puisse agir en conséquence.

4- Radar à détection passive

Que n’avons nous pas entendu sur les miracles de la furtivité ? Les américains sont allés jusqu'à imaginer une nouvelle génération de chasseur tellement cette technologie révolutionnait la guerre aérienne.

Oui, mais voilà, le radar à détection passive annule ces bénéfices. Il repose sur l’exploitation de la réflexion des ondes électromagnétiques ayant des origines et des fréquences multiples, comme celle du réseau téléphonique mobile, de la TNT etc.. , pour détecter les avions, hélicoptères, drones et missiles qui les survolent. Or, ce panachage de fréquence à la particularité d’être peu sensible aux technologies visant à réduire la Surface équivalente Radar des mobiles, tout en étant totalement passif, car le radar lui même n’émet aucune énergie.

Peut être que les clients européens d’un certain avion de combat hors de prix américain n’avaient pas bien été conseillés, qui sait ?


5- Intelligence artificielle

Que ce soit dans les domaines des drones, de la fusion de données ou de la guerre cyber , l’intelligence artificielle est devenue un volet indispensable des technologies de défense. Les implications déontologiques sont nombreuses, mais par leurs capacités à dépasser les limites de la réflexion humaine et à intégrer des données multiples en temps réels, l’intelligence artificielle revêt un caractère stratégique. Ainsi, un F16 contrôlé par une IA a vaincu 50 fois d’affiler un pilote très expérimenté.

Au delà de cet exemple proche d’un roman d’anticipation, l’IA est également un outil indispensable pour analyser des données et proposer des options au commandement, ce qui sera probablement son utilisation la plus commune.


6- Sources et stockage d’énergie

Des sous-marins qui restent immergés des mois, des drones qui restent en vol des jours, des équipements individuels qui transmettent et reçoivent pendant des dizaines d’heures, la capacité à produire et stocker des quantités de plus en plus importantes d’énergie est devenue un des socles pour le développement des technologies de Défense du futur.

Ce besoins est aujourd’hui d’autant plus pressant avec l’apparition des armes à décharge énergétique, comme le rail gun ou les laser, et la consommation toujours croissante des équipements électriques embarqués, au point qu’aujourd’hui, la capacité de production et de stockage électrique est devenu une question centrale dans la construction des navires et avions de combat.


7- Laser et armes à énergie dirigée


Transition facile vers les armes laser et à énergie dirigée.. Projeter un rayonnement électromagnétique ou laser (qui techniquement est également une onde électromagnétique) vers une cible permet de concentrer une haute énergie instantanément et de matière très précise. Dans les domaines de la lutte anti-missile ou anti-aérienne, les avantages sont évidents, le rayonnement étant insensible aux contraintes physiques liées aux accélérations, rendant le dispositif très réactif. Mais au delà de ce volet, la projection d’un rayonnement EM peut également être utilisé pour « griller » les équipements électroniques de la cible, au même titre qu’une EMP.


8- Hyper vélocité

Comment contrer une arme qui file à 3 fois la vitesse du son, ou plus ? l’hyper-vélocité, si elle fait face à de nombreux obstacles comme la résistance des matériaux et les forces de frottement, induit un avantage majeur pour celui qui la possède : les délais de réaction de l’adversaire sont à ce point réduit qu’il lui est quasiment impossible de se prémunir contre des tels équipements.


9- Hard-kill et Soft-kill

Voilà bien un domaine dans lequel nous, français, sommes en retard … Si les laser représentent le futur de la lance, hard-Kill et Soft-Kill sont les évolutions ultimes du bouclier.

Le Hard-Kill regroupe l’ensemble des dispositifs actifs utilisés pour contrer un missile ou un obus. Le Soft-Kill, quand à lui, regroupe les dispositifs de leurrage ou de contre-souffle. Les fameux systèmes Phalanx américains, ou les blindage réactifs sur les blindés, représentent quelques exemples.

Sur un champs de bataille ou les missiles guidés sont devenus la règle, la capacité à se protéger contre ces dispositifs est devenu indispensable pour garantir la surviviabilité du blindé, de l’avion ou du navire. 

D’autres technologies, reposant notamment sur les armes à énergies dirigées, les drones et une bonne dose d’IA, sont à l’étude pour améliorer la protection des équipements.


10-Bionique

Après avoir améliorer les équipements de détection, d’attaque et de défense, il reste à améliorer la matière première du champ de bataille, l’humain. Les progrès en neuro-sciences et en prothèses ouvrent aujourd’hui la voie vers des capacités humaines améliorées par des dispositifs technologiques, afin d’étendre les capacités de perception, de communication et même physique des combattants.

La bionique est encore une technologie balbutiante, mais les progrès sont rapides, et les premières applications militaires ne devraient pas tarder à voir le jour.


Evidement, toute liste induit un arbitrage… ainsi, je n’ai pas parlé directement de guerre cyber, des dispositifs electro-optiques, de la furtivité … Mais ces 3 technologies sont déjà massivement employées et ne présentent plus vraiment de caractère disruptif.

En tout état de cause, les 10 points abordés ici constituent des axes technologiques indispensables pour continuer à être crédible.

Plus que jamais, les investissements en terme de Recherche fondamentale et de R&D doivent être soutenus en France, avec l’apparition de nouvelles nations proposant des équipements de défense comme la Chine ou la Turquie.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 AAEAAQAAAAAAAAxPAAAAJDk5YTQ2NWMxLTNlMTYtNGEyOC05ZWM0LWM1Y2Y2MjhmMDkyMw


Infos explication corsair

Comme l’a à plusieurs reprises exprimé le Chef d’état-major des Armées, le général De Villiers, les armées françaises sont largement sous-capacitaires vis-à-vis de la réalité opérationnelle présente et à venir.

Aujourd’hui, le Budget de la Défense représente 1,77% du PIB, alors que l’effort de défense, hors pensions et retraites, est limité à 1,43% du PIB, autour de 32 Md€.

Soyons clair, à ce niveau de budget, la France, pas plus que l’Europe, n’est pas en mesure d’assurer une défense excédant la menace terroriste, en dehors du recours à l'arme nucléaire. Elle n’est pas d’avantage en mesure d’assurer la souveraineté sur les 11 millions de km2 de Zone Economique Exclusive du pays, et n’existe que par la dissuasion et la capacité à articuler quelques forces de projection limitées. Cette situation n’est pas sans rappeler le fameux « Plan Z » proposé par Bercy en 2012, visant à ramener la Défense Française à un état embryonnaire. Dés lors que l’on demande ou propose d’augmenter les budgets de la Défense, l’hypothèse est immédiatement balayée au prétexte de la situation économique du pays.


Et pourtant …

Imaginons un instant que le gouvernement nouvellement élu décide d’augmenter de 15 Md€ le budget de la Défense dés la première année. Quelles en seraient les conséquences sur le budget de l’Etat et sur l’économie française ?

Commençons par préciser la ventilation de cette augmentation du budget pour l’hypothèse de calcul :

A-   +7,4 Md€ dédiés aux Programmes à Effet Majeur

B-   +3 Md€ dédiés à la dissuasion

C-   +2 Md€ dédiés au MCO

D-  +1,5 Md€ dédiés à l’augmentation des personnels

E-   +1,1 Md€ pour l’entrainement, la formation et les infrastructures.

 

La TVA

Les Lignes A/B/C sont soumises à TVA, soit une retour de 2,5 Md€

L’emploi

A/industriel

Les lignes A/B/C représentent une augmentation de 10 Md€ (hors TVA) des commandes aux industriels de la Défense. Aujourd’hui, un montant identique de commandes engendre 120 000 emplois localisés en France. On peut donc admettre qu’avec un accord formel, les industries de Défense s’engageraient à créer un nombre équivalent d’emplois eu égard aux augmentations de volume proposées.

B/L’augmentation des effectifs Défense

La ligne D permet la création de 15 000 postes militaires supplémentaires, ventilés entre Armée de terre (8000), Marine Nationale (3500) et Armée de l’Air (3500). Elle permet également au Ministère de la Défense de créer 3 000 postes de civils de la Défense.

C/ Les emplois induits

Le création des 120 000 emplois industriels et des 18 000 emplois défense engendrera la création 60 000 emplois induits

D/ Impact sur les finances publiques

Ces 200 000 emplois créés seront autant de cotisants supplémentaires, et de personnes indemnisées en moins. Sur la base de 15 Md€ de déficit sociaux annuels compensés chaque année par l’Etat, ces 200 000 emplois, représentant une baisse de 8% du chômage, permettent l’économie de 8 Md€ pour les finances publiques.

La fiscalité globale

Intégrons maintenant la fiscalité complémentaire qui s’appliquera sur l’ensemble des transactions effectuées au travers de ce plan de relance de 12,5 Md€ (toujours hors TVA). Le taux actuel est de 13,5%, soit 1,5 Md€.

Et donc, le cout réel pour l’état de ce plan « Défense » de 15 Md€ est de :

           15–(2,5+8+1,5) = 3 Md€

Nous voilà déjà avec des valeurs d’avantage acceptables, non ? Au passage, nous avons créé 200 000 emplois, ce qui est bien plus que bien des plans de relance qui ont couté cher aux finances publiques.



Mais cela ne s’arrête pas là !

En effet, cette injection dans l’industrie de Défense et la création des emplois vont engendrer des réactions macro-économiques qui peuvent s’avérer très bénéfiques à l’économie du pays, et donc aux finances publiques.

L'exportation des équipements de Défense

Si les exportations d’armement ont connu une réelle embellie sous la houlette de JYLD, les industries françaises souffrent de plusieurs handicaps, notamment un déficit de confiance quand à la pérennité des programmes d’armement Français. Comment voulez-vous qu’un pays investisse dans le rafale quand le Ministre de la Défense annonce qu’il est trop cher, comme le faisait Hervé Morin ? En Europe, la puissance militaire française n’est pas assez significative pour représenter une alternative à la puissance américaine, menant la majorité des pays européens à choisir des matériels US pour bénéficier de la couverture militaire des Etats-Unis. Enfin, de nombreux programmes ont connu des surcouts importants à force de réduction de format et d’étalement des délais. Ainsi , le prix des FREMM a doublé à force de réduction (passage de 17 frégates à Cool et de délais (passage de 1 frégate tous les 7 mois à 1 par an).

De fait, le doublement effectif des crédits d’équipement de la Défense permettra aux industries de Défense de disposer d’un volume et de la visibilité dans le temps nécessaire pour accroitre leur compétitivité et donc leur attractivité de leurs offres à l’export. Or , une augmentation de 5 Md€ du volume moyen des exportations représente 1md€ de recettes supplémentaires directes et indirectes pour l’Etat,

Effets macroéconomique

Ce Plan défense engendre l'évolution d’indicateurs macroéconomiques, comme la croissance (+0,7% de croissance supp), la baisse du chômage (-8%), la production industrielle.. Or ces indicateurs influencent directement la notation de la France sur les marchés financiers, et donc les taux de crédit d’emprunt appliqués à la France. Or la baisse de 0,10% des ces taux réduirait de 2 Md€ les intérêts payés par la France chaque année. De même, l'évolution positive des marqueurs macroéconomiques sont susceptibles d'entrainer l'évolution d'autres marqueurs, comme la confiance des chefs d'entreprise (cf croissance), ou des ménages (cf baisse du chômage), engendrant une reprise des investissements et de la consommation.


Ces deux points sont plus diffus, mais estimés selon des hypothèses pessimistes, ils contrebalancent le solde des coûts du plan Défense, ramenant le coût total du plan "Défense" à 0...

Conclusion

Nous voyons bien que le cout réel d’un plan d’investissement massif, visant à redonner à la Défense Nationale les moyens de fonctionner, est bien inférieur à celui auxquel nous pensons intuitivement.

Pour une augmentation de 15 Md€, le cout réel pour l’état ne serait que de 3 Md€, probablement ramené à 0 aprés 2 ou 3 ans.

D’ailleurs, et selon les mêmes hypothèses, si après l’augmentation de 15 Md€, le budget de la Défense était augmenté de 2 Md€ par an pendant 5 ans (durée d’une LPM), le cout réel à terme pour l’Etat serait limité à 12 Md€ (pour 30 Md€ supplémentaires investis), ce qui, corrigé d’une inflation à 1,5%, représente une cout inferieur à 1 Md€/an, hors hypothèses de croissance des exportations et de variation des marqueurs macro-économiques. En prenant en compte ces derniers, le solde pour l'Etat serait positif sur 5 ans.

J’appelle ce phénomène « Défense à valorisation positive »



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:04

05-04-2017

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 X37b+encapsule+ok+afp

Ce vaisseau spatial de l'armée américaine est en orbite depuis 684 jours et personne ne sait pourquoi



Le 20 mai 2015, l'armée américaine faisait décoller une fusée au contenu top-secret. Depuis, la navette X-37B est toujours en orbite. Cela fait 684 jours qu'elle tourne autour de la Terre, ce lundi 3 avril.

Le 26 mars, elle a ainsi battu le record de vol sans interruption pour un vaisseau spatial secret Défense, rapporte Science Alert. Record qui était auparavant détenu... par X-37, le premier exemplaire de ce vaisseau, lors d'un précédent vol qui a pris fin en octobre 2014.

Evidemment, de nombreux satellites sont restés en orbite autour de la Terre pendant des décennies, de même que la Station spatiale internationale, ou encore Mir. Mais une navette qui se place sur orbite pendant aussi longtemps et finit par redescendre, cela ne s'est jamais vu avant ces vaisseaux bien particuliers.

Surtout que l'on ne sait pas vraiment quel est l'objectif de X-37. Le premier vol du vaisseau, qui ressemble à la navette spatiale américaine en plus petit (8 mètres de long), a eu lieu en 2010.


Un bombardier orbital? Impossible

Pour chacun des 4 vols (qui alternent sur deux modèles différents du vaisseau), la durée d'orbite a augmenté, sans que l'on en sache vraiment plus sur les activités à bord. En effet, comme le rappelle le site Space, la majorité des activités du vaisseau sont top-secret.

Le Pentagone a précisé en mai 2015 que deux expériences seraient notamment menées à bord du vol actuel: le test d'un propulseur électrique et l'exposition de différents échantillons à une mise en orbite longue durée, pour voir l'impact de celle-ci. Pour le reste, motus.

Alors logiquement, ce manque de transparence a donné des idées. Depuis des années, de nombreuses théories ont tenté d'expliquer ce que cachait le vaisseau X-37. Notamment une affirmant que la navette est en réalité un bombardier orbital. Une théorie qui ne tient pourtant pas la route, comme l'expliquait Popular Mechanics: il faudrait énormément d'énergie pour changer l'orbite du vaisseau afin de se diriger vers une cible spécifique, impossible au vu des caractéristiques de la navette, construite par Boeing.

Espionnage ou simples expériences secrètes ?

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 RTXVDHP

D'autres se demandent s'il ne s'agit pas d'un vaisseau espion, chargé d'observer par exemple la station spatiale chinoise. Mais encore une fois, physiquement, cela ne semble pas coller. Par contre, le fait est que X-37B, dans son premier vol en 2011, passait au-dessus de pays clés pour les Etats-Unis: Afghanistan, Pakistan et Iran.

Ou bien peut-être que ce vaisseau, finalement, ne fait rien d'autre que ce qui est déclaré: des expériences scientifiques, mais que le gouvernement ne veut pas rendre public. Tant que le Pentagone n'aura pas levé le voile sur les affaires de cette mini-navette spatiale, le mystère restera entier.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 X37b+nasa+afp
Cette image de la NASA obtenue le 1er décembre 2010 montre une interprétation de l'artiste du X-37B car elle pourrait ressembler à une orbite autour de la Terre. Le but de la mission de l'avion spatial a été gardé secret par l'armée de l'air des États-Unis. L'avion devrait rentrer à Terre dès le 3 décembre 2010, selon les responsables de la Force aérienne, le 30 novembre 2010. Le X-37B, également connu sous le nom de Véhicule d'essai Orbital 1, a été lancé au sommet d'une roquette Atlas 5 le 22 avril. 2010. Il a parcouru la Terre depuis lors et a accompli une mission qui a été couverte de secret.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:04

06-04-2017

Un militaire du 6e Régiment du Génie tué lors d’un accrochage au Mali


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Barkhane-20170406

Dans le cadre d’une opération tripartite mobilisant la force française Barkhane et des unités maliennes et burkinabées, un caporal-chef du 6e Régiment du Génie d’Angers a été tué au cours d’un accrochage, le 5 avril, dans une région de l’est du Mali, frontalière avec le Burkina Faso.

« Le président de la République a appris avec une grande tristesse la mort la nuit dernière au Mali d’un caporal-chef du 6ème régiment du génie d’Angers à la suite d’un accrochage avec des terroristes lors d’une opération dans le sud-est de ce pays », a en effet déploré l’Élysée, ce 6 avril.

Le militaire du 6e RG a été mortellement blessé lors d’une intervention de son détachement sur les lieux d’une attaque à l’engin explosif improvisé contre un véhicule blindé léger (VBL), laquelle a fait deux blessés légers parmi les militaires français.


« Mercredi, vers 16h30, un véhicule blindé léger a subi une attaque par un engin explosif. […] Le détachement de génie a été déployé pour prendre les mesures de sauvegarde suite à l’explosion et permettre la reprise de l’opération. Pendant ce travail, le détachement a été pris à partie par des tirs directs, touchant mortellement le caporal-chef Julien Barbé », a expliqué le ministère de la Défense.

L’attaque a précisément eu lieu au sud de Hombori, à 200 km au sud-ouest de Gao. Il est possible que ses auteurs soient liés au groupe jihadiste burkinabé Ansarul Islam, qui, formé en 2016, utilise les régions frontalières maliennes comme base arrière pour menacer le nord du Burkina Faso.

Autre suspect possible : le « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans », une formation créée en mars par la fusion d’Ansar Dine, d’al-Mourabitoune et de l’Émirat du Sahara, qui est une branche d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Cette organisation est également active dans la région où elle y a revendiqué deux attaques commises à Boulikessi, localité proche de la frontière avec le Burkina Faso.

Crepe noir

Caporal-chef Julien Barbé, mort pour la France


Le 5 avril, au cours de l’opération tripartite Panga, menée dans un secteur situé près de la frontière séparant le Mali et le Burkina Faso, le caporal-chef Julien Barbé, 27 ans, a été mortellement touché lors d’un accrochage avec des jihadistes.

Né le 1er septembre 1989 à Bézons (95), Julien Barbé s’est engagé le 1er février 2011 en tant que volontaire de l’armée de Terre au 6e Régiment du Génie d’Angers. À l’issue de sa formation initiale, il est affecté à la 3e compagnie de combat de génie. Six mois plus tard, il élevé à la distinction de sapeur de marine de 1ère classe.

Sans tarder, le jeune militaire du rang rejoint la Guyane pour prendre part à l’opération Harpie, menée, dans des conditions rustiques et difficiles, contre les orpailleurs clandestins. Puis, en janvier 2013, il est envoyé une première fois au Mali au titre de l’opération Serval, en qualité de radio-tireur. « Il y démontre de remarquables capacités d’adaptation et participe ainsi pleinement à la réussite de la mission », souligne sa hiérarchie.

De retour à Angers, il se voit confier la responsabilité d’opérateur VAB Génie et obtient son certificat de qualification technique. Le 1er décembre 2013, il est promu caporal. Puis, il participe à une nouvelle opération extérieure, cette fois en Côte d’Ivoire, où il « s’illustre par sa grande réactivité et ses prises d’initiatives toujours judicieuses et appropriées. »

Après les attentats de janvier 2015, le caporal Barbé participe à l’opération intérieure Sentinelle. Ce sera également le cas en août 2016, après avoir été désigné pour encadrer les recrues du 6e RG au centre de formation initiale des militaires de la 9e Brigade d’Infanterie de Marine à Coëtquidan et signé un nouveau contrat de 6 ans.

Promu caporal-chef et chef d’équipe du combat du génie, il est de nouveau envoyé, le 15 février 2017, au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane, au sein du groupement tactique désert Douaumont.

Décoré de la médaille de la Défense nationale Bronze et de la médaille outre-mer avec les agrafes Sahel et République de Côte d’Ivoire, titulaire du titre de reconnaissance de la Nation, le caporal-chef Barbé s’était vu remettre la croix du combattant le 5 avril 2016. Il était marié avec deux enfants à charge.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:05

07-04-2017


Deux destroyers américains ont lancé 59 missiles Tomahawk contre la base syrienne d’Al-Shayrat

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Maxresdefault


« Ce que Assad a fait est terrible » et « ce qui s’est passé en Syrie est une honte pour l’humanité et il est au pouvoir. Donc je pense que quelque chose devrait se passer », avait déclaré le président américain Donald Trump, peu avant l’examen par le Conseil de sécurité des Nations unies d’une résolution concernant l’attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun (province d’Idleb).

Dans le même temps, un responsable du Pentagone affirma que des « options militaires » avaient été soumises au président Trump, dont une qui prévoyait de clouer au sol l’aviation militaire syrienne. De son côté, le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, assurait que Washington envisageait « une réponse appropriée (aux) violations de toutes les résolutions précédentes des Nations unies, des normes internationales. »


Par la suite, aux Nations unies, trois projets de résolution ont donc été discutés. Et aucun n’a pu être adopté, en raison de l’opposition de la Russie, pour qui ils étaient « catégoriquement inacceptables ». Et, à l’issue de la réunion, le représentant russe, Vladimir Safronkov, a fait une mise en garde. « S’il y a des actions militaires toute la responsabilité sera sur les épaules de ceux qui auront initié une telle entreprise tragique et douteuse », a-t-il affirmé. Et d’ajouter : « Nous devons penser aux conséquences négatives. Regardez l’Irak, regardez la Libye. »





La réunion à peine terminée, les destroyers américains USS Porter et USS Ross, déployés en Méditerranée orientale, ont lancé 59 missiles de croisières Tomahawk (TLAM) en direction de la base aérienne d’Al-Shayrat, près de la ville de Homs, au motif que cette emprise militaire syrienne serait impliquée dans l’attaque chimique de Khan Cheikhoun. L’objectif était de détruire les avions, les abris, les dépôts de pétrole et de munitions ainsi que les radars et les systèmes de défense aérienne.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 USS-Porter-Leaves-for-Exercise-Joint-Warrior


La base d’Al-Shayrat était « connue comme un lieu de stockage d’armes chimiques avant 2013 et le démantèlement de l’arsenal chimique syrien », a précisé le capitaine de vaisseau Jeff Davis, un porte-parole du Pentagone.

Ce dernier a assuré que « toutes les précautions avaient été prises pour exécuter la frappe avec un minimum de risques » et que Russie avait été prevenue de l’imminence de ces frappes, via la ligne de communication spéciale mise en place en octobre 2015 afin de prévenir tout incident entre la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis et les forces russes déployées en Syrie. « Il y a eu plusieurs conversations aujourd’hui », a-t-il précisé.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:06

10/04/2017

Le Pentagone diffuse une image de la base d’Al-Shayrat prise après les frappes

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Raid-20170408-2


Le ministère russe de la Défense a minimisé le résultat des frappes américaines effectuées dans la nuit du 6 au 7 avril contre la base syrienne d’Al-Shayrat, en réponse à l’usage présumé par le régime syrien d’armes chimiques à Khan Cheikhoun, deux jours plus tôt.

Ainsi, à en croire Moscou, 23 missiles de croisière Tomahawk sur les 59 lancés par les destroyers USS Ross et USS Porter depuis la Méditerranée orientale auraient atteint leur cible. Et, selon la télévsion russe Rossiïa 24, seulement 9 avions des forces aériennes syriennes auraient été détruits.

D’ailleurs, d’après l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), la base d’Al-Shayrat aurait repris ses opérations peu de temps après le raid américain, des avions d’attaque (Su-25) ayant décollé pour mener des frappes dans la région de Palmyre. Toutefois, il n’a pas été en mesure de préciser leur nationalité.

En outre, une source militaire syrienne a confié à l’AFP que la Syrie avait été avertie de la menace des frappes américaines. « Nous avons pris nos précautions dans plus d’une position militaire, dont la base d’al-Chaayrate. Nous avons déplacé plusieurs avions vers d’autres endroits », a-t-elle affirmé, sans donner plus de précisions.

D’après les informations données par le Pentagone, 60 missiles Tomahawk devaient être tirés en direction de la base syrienne. Tous auraient atteint la cible qui leur avait été désignée, à l’exception d’un seul, qui a fait long feu au moment de son lancement (un 61e a été lancé mais il s’est abîmé en mer). Étaient visés : des hangars, des dépôts de carburant et de munitions, des radars ainsi que des systèmes de défense aérienne. La très longue piste de la base ne faisait pas partie des cibles envisagées, un missile Tomahawk n’étant pas adapté pour une telle frappe.

Étant donné qu’elle était connue pour avoir abriter une partie du programme syrien d’armes chimiques, la base d’Al-Shayrat figurait certainement dans les dossiers d’ojectifs du Pentagone. Et l’on peut penser, sans risquer de se tromper, qu’elle aurait déjà dû être prise pour cible en août 2013, quand MM. Obama et Hollande envisageaient une opération militaire pour « punir » le régime syrien après l’attaque chimique de La Goutha.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Raid-20170408-1

Toujours d’après le Pentagone, au moins 20 avions de la force aérienne syrienne ont été endommagés, voire détruits. Mais une source a confié à Defense News qu’il est « difficile » de connaître le nombre exact d’appareils touchés dans la mesure où certaines se trouvaient à l’intérieur d’abris qui ont été visés.

Pour couper court aux affirmations des uns et des autres, le Pentagone a diffusé une photographie de la base d’Al-Shayrat après le raid [battle damage assessment]. L’on voit que 5 zones de cette emprise militaire, très étendue, ont été touchées par les missiles Tomahawk. Cela étant, faute d’une résolution plus grande, il est difficile de déterminer avec précision les destructions causées.

Quoi qu’il en soit, un responsable militaire américain – d’ailleurs cité par le Pentagone – a évoqué l’hypothèse selon laquelle le régime syrien aurait reçu un appui extérieur pour mener l’attaque chimique de Khan Cheikhoun. « Nous soupçonnons que (les Syriens) ont reçu de l’aide », a-t-il dit. « Au minimum, les Russes ont échoué à contrôler l’activité » de leur allié syrien, a-t-il ajouté. « Nous ne pouvons pas dire ici le rôle que les Russes ont pu jouer […] Mais s’il y a une preuve quelconque, ou une accusation crédible, nous en tirerons les conséquences au maximum de nos possibilités », a-t-il conclu.

Images+ corsairIl ne fallait pas enerver le grand Sachem...son Tomahawk à frappé ; voici quelques scalps

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F10C81B00000578-0-image-a-30_1491645916422

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F10C81300000578-0-image-a-32_1491646031017

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F0F235100000578-4391446-image-a-6_1491616175231

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F0F235500000578-4391446-image-m-8_1491616201905

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F0839D400000578-4391446-image-m-42_1491592518263

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F0C487500000578-4391446-image-a-11_1491599219729

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F0C4AC400000578-4391446-Twisted_Twisted_and_shredded_metal_is_all_that_s_left_of_this_ra-a-7_1491602907915

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F0C48AC00000578-4391446-image-a-10_1491599210714

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F0C4ACC00000578-4391446-image-a-19_1491599647319

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 3F0C4D6B00000578-4391446-image-a-6_1491599190559



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:07

07-04-2017


Fin de mission pour le Forbin après plus de 5 mois d'engagement


Déployée en opérations  depuis plus de cinq mois et demi, la frégate de défense aérienne « Forbin » termine une mission en Méditerranée orientale et en océan Indien.


Après avoir appareillé de Toulon le 25 octobre 2016, le « Forbin » intègre le groupe aéronaval français articulé autour du porte-avions Charles-de-Gaulle alors déployé au large de la Syrie pour renforcer la participation de la France à la lutte contre Daech. Pendant près d’un mois d’opération, ce bâtiment puissant et performant a assuré le contrôle de l’espace aérien régional et le commandement de la défense aérienne du groupe aéronaval (GAN) dans un environnement particulièrement complexe marqué par la présence de trois groupes aéronavals (français, russe et américain). Cette mission est essentielle pour garantir la liberté de mise en œuvre et d’action des Rafale Marine et, par conséquent, pour permettre les  nombreuses sorties opérationnelles qui ont été conduites contre Daech en Syrie et en Irak.

Après avoir quitté le Charles-de-Gaulle dont le déploiement a pris fin  mi-décembre 2016, le Forbin est déployé pour la seconde fois de l’année en océan Indien et dans le golfe Arabo-persique. Il a d’abord rejoint la Task force 150 qui contribue à la sécurité maritime et à la lutte contre le terrorisme dans le nord de l’Océan Indien (opération Héracles mer).


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Img_7289

Il a ensuite été intégré à la TF50 qui est la task force phare de la 5ème flotte américaine (flotte du Moyen-Orient) : la 5e flotte a comme mission la projection de puissance, le strike warfare, depuis le golfe Arabo-persique. En plus de ses fonctions de commandement de la défense aérienne et de contrôle d’un des  accès à l’espace aérien du théâtre du Levant, le Forbin, par ses nombreux moyens d’informations et de communication  , ses radars puissants et ses senseurs de guerre électronique de dernière génération, a contribué à consolider l’appréciation autonome de situation dans cette région.

Enfin, répondant à son devoir de solidarité maritime, le bâtiment a conduit pendant sa mission deux opérations de sauvetage qui ont sauvé la vie de 18 marins.

Au cours de son déploiement,  le Forbin, composé de ses 215 marins et d’un détachement de la flottille 31F avec son Caïman Marine,  aura parcouru 43000 milles marins (2 fois le tour de la terre) et conduit 163 jours d’opération. Il a escorté 3 porte-avions et un porte hélicoptère et assuré le transit en sécurité de plus de 1000 avions se rendant sur le théâtre des opérations du Levant.

L’équipage du « Forbin » rentre donc à Toulon son port base, après plus de 160 jours de déploiement.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Ben19935

images+

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 550px-FS_Forbin_2.svg

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 7445

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 19337

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 1280px-Fregate_Forbin_-_view_from_helicopter_desk

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 23257


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:07

10/04/2017


Un groupe aéronaval américain se dirige vers la péninsule coréenne, par « mesure de précaution »

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Ussvinson-20170409

Fin mars, les analystes de l’US-Korea Institute de l’université américaine John Hopkins, a affirmé qu’il fallait probablement s’attendre à un sixième essai nucléaire nord-coréen, au vu de l’activité constatée sur le site de Punggye-ri.

Ainsi, sur des images prises par satellite, on peut y voir la présence de véhicules et d’équipements spécifiques pouvant laisser penser à la préparation d’un nouvel essai. « La combinaison de ces facteurs suggère fortement des préparatifs bien avancés pour un test », ont estimé les analystes de l’institut.

Seulement, le président américain, Donald Trump, se veut ferme sur le dossier nord-coréen. Et depuis qu’il est à la Maison Blanche, Washington affirme que « toutes les options sont sur la table » pour empêcher Pyongyang de se doter de l’arme nucléaire et des vecteurs nécessaires pour la mettre en oeuvre. D’autant plus que, jusqu’à présent, les sanctions internationales, sans cesse renforcées, n’ont eu aucun effet sur l’attitude du régime nord-coréen. Bien au contraire.

Alors que le président Trump recevait son homologue chinois, Xi Jingping, en Floride, le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, a prévenu : « Nous sommes prêts à agir seuls si la Chine n’est pas capable de se coordonner avec nous afin de contrer les ambitions nucléaires de Pyongyang, qui violent le droit international ». Après la frappe contre la base syrienne d’Al-Shayrat, en réprésailles d’une attaque chimique attribuée à Damas, cette déclaration sonne comme un avertissement clair et surtout crédible.


C’est dans ce contexte que le porte-avions USS Carl Vinson a appareillé de Singapour pour prendre la direction de la péninsule coréenne, où, par ailleurs, les forces américaines, sud-coréennes et japonaises ont récemment lancé des manoeuvres.

« Le commandement américain dans le Pacifique a ordonné au groupe aéronaval autour du porte-avions USS Carl Vinson d’être à disposition et présent dans l’ouest du Pacifique, et ce par mesure de précaution », a expliqué le commandant Dave Benham, le porte-parole du commandement américain dans le Pacifique (US PACOM). Et d’ajouter que « la menace numéro un dans la région reste la Corée du Nord, en raison de son programme de missiles irresponsable, déstabilisateur et imprudent, et de la poursuite [de ses recherches] en vue de disposer d’armes nucléaires. »

Cela étant, ce déploiement de l’USS Carl Vinson vise probablement à dissuader Pyongyang de mener un nouvel essai nucléaire, ce qui serait perçu comme une provocation à Washington.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mer 12 Avr - 17:08

10/04/2017

Chammal : 4 Rafale Marine de la Flottille 12F envoyés en Jordanie

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Rafalem-20170410

Son chef d’état-major, le général André Lanata, ne manque pas une occasion de le souligner : l’armée de l’Air dépasse son contrat opérationnel au regard de ses engagements sur les théâtres extérieurs.

Ainsi, en 2016, les aviateurs ont assuré plus de 4.000 sorties aériennes dans le cadre des opérations Chammal (Levant) et Barkhane (Sahel). Et c’est sans compter les 341 autres effectuées par les Mirage 2000-5 du Groupe de chasse 1/2 Cigognes en Lituanie, au titre de la mission de l’Otan « Baltic Air Policing » ainsi que sur celles réalisées sur le territoire national.

Cela étant, cette pression sur les appareils et les personnels de l’armée de l’Air va être moins forte grâce à la présence, en Jordanie, de quatre Rafale M de la Flottille 12F de la base aéronautique navale (BAN) de Landivisiau.


Ces appareils, arrivés en deux vagues (les 29 et 31 mars) permettent de maintenir le plot « chasse » affecté à la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie à 8 Rafale (4 de la Marine, 4 de l’armée de l’Air). Ce mouvement était attendu dans la mesure où le porte-avions Charles de Gaulle étant en arrêt technique majeur pour environ 18 mois, il permet aux pilotes de la 12F de « maintenir leurs compétence opérationnelles. »

« Avec ce ‘plot mixte’, la France marque sa volonté de poursuivre le combat contre Daesh tout en s’inscrivant dans la durée en optimisant la gestion de ses flottes en métropole afin de pouvoir répondre aux autres sollicitations comme la tenue permanente de la posture de sûreté aérienne et de dissuasion, la formation des jeunes pilotes et le soutien des exportations », souligne l’État-major des armées (EMA).

Ce n’est pas la première fois que la Marine nationale déploie des avions de combats aux côtés de ceux mis en oeuvre par l’armée de l’Air dans le cadre d’une opération extérieure. Cela a notamment été le cas en 2008, avec l’envoi de 3 Super Étendard Modernisés à Kandahar [Afghanistan].

L’aéronautique navale est engagée dans l’opération Chammal depuis le début, avec un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2). D’abord déployé à partir de la base aérienne 104 d’al-Dhafra (Émirats arabes unis), où sont affectés 6 autres Rafale de l’escadron de chasse 1/7 « Provence », cet appareil vient de franchir le seuil des 200 missions effectuées depuis la BAP en Jordanie.


Par ailleurs, selon le dernier compte-rendu des opérations publié par l’EMA, deux frappes ont été effectuées par les moyens aériens français la semaine passée : l’une a permis d’empêcher une contre-attaque mobilisant une trentaine de combattants de l’État islamique (EI ou Daesh) dans le secteur de Mossoul, l’autre a visé un site de fabrication de véhicules piégés (VBIED) à Al-Qaim, avec pas moins de 10 missiles de croisière SCALP.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:04

11/04/2017

Le Pentagone s'équipe d'armes laser façon Guerre des étoiles

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 0c6f48323aca9ef5fb24ec2444bf9d312c50c3e9


Ingrédients essentiels des films "Star Wars" depuis près de 40 ans, les armes laser sont en train de devenir une réalité dans l'armée américaine, avec des capacités toutefois nettement plus réduites qu'au cinéma.

Le sabre laser des chevaliers Jedi relève encore de la fiction mais les canons lasers équipant les vaisseaux spatiaux de la célèbre série ont déjà des cousins encore balbutiants mais bien réels, sur les véhicules ou avions militaires américains.

Boeing, Lockheed Martin, Northrop Grumman, Raytheon, tous les grands industriels de la défense américaine sont en train de développer des prototypes pour l'armée américaine.

La Marine teste depuis 2014 un laser de 30.000 watts (30 kW) sur l'un de ses navires de guerre, l'USS Ponce.

Lockheed Martin vient d'annoncer avoir mis au point un laser d'une puissance de 60 kW, qui sera installé dans les prochaines semaines sur un camion de l'armée de terre américaine pour être testé contre des mortiers ou des petits drones.


Ce laser peut irrémédiablement endommager un petit drone "à environ 500 mètres", en restant focalisé sur son objectif pour une durée de l'ordre de "quelques secondes", expliquait cette semaine à des reporters Jim Murdoch, un responsable de la division navale et aéronautique de Lockheed Martin.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 942cfc1acf12145db9035f79866d41d57e64b25e

Contrairement au cinéma, le rayon laser de ces armes futuristes est invisible à l'oeil nu. En produisant une intense chaleur à son point d'impact, le laser peut casser la structure d'un drone ou faire exploser une munition déjà lancée.

Pour l'instant, les lasers testés par les différents services de l'armée américaine sont dans cette gamme de puissance de quelques dizaines de kW.

- Perforer un missile -

Mais, pour Mark Gunzinger, un expert du CSBA, un centre d'études spécialisé sur la Défense à Washington, l'industrie sera capable de produire et d'expérimenter sur le terrain "d'ici trois à quatre ans, peut-être même plus tôt" des prototypes de lasers plus puissants, de 150 kW et plus.

Un tel laser sera par exemple capable "d'abattre un missile de croisière", à condition de le frapper latéralement, dans sa zone vulnérable, explique-t-il.

Les forces spéciales de l'armée américaine veulent ainsi tester un laser de 150 KW "en 2019 ou 2020" sur l'AC-130, une avion bombardier spécialisé dans l'appui des troupes au sol, explique M. Gunzinger.

D'ici six à huit ans, les militaires américains devrait pouvoir compter sur des lasers de plus de 300 kW, capable de perforer la tête d'un missile de croisière et de frapper des cibles à plusieurs kilomètres de distance, explique-t-il.

A terme, la réalité se rapprochera un peu plus encore de la fiction.

L'armée américaine réfléchit à la possibilité monter des lasers sur des drones volant à très haute altitude, capable d'éliminer depuis le ciel des missiles balistiques juste après leur lancement ou en dans leur phase ascensionnelle.

Pour l'armée, les lasers présentent aussi l'avantage de disposer d'une capacité quasi-illimitée de munitions, puisqu'ils n'ont besoin que d'électricité pour fonctionner.

- Coûteux précédent -

Mark Gunzinger juge les lasers particulièrement prometteurs pour les avions de combat qui "n'auraient plus besoin de retourner à leur base pour refaire le plein de munitions" explique-t-il.

L'avion "aurait seulement besoin d'un ravitaillement aérien" pour pouvoir continuer à produire de l'électricité et recharger son laser, ajoute l'expert en armement, estimant que cette technique pourrait "changer l'art de la guerre aérienne".

Mais avant de pouvoir s'intégrer sur des avions de combat, les lasers et leurs équipements ont encore besoin de se miniaturiser car ils restent encore très encombrants.

Lockheed Martin réfléchit à augmenter la puissance du laser de 60 kW qui va être monté sur un camion de l'US Army, explique James Murdoch.

"Mais nous allons nous heurter à des limites physiques: nous n'aurons pas assez d'espace" pour les batteries et le système de refroidissement du laser, qui s'échauffe très fortement au moment du tir, a-t-il indiqué.

Militaires et industriels affirment en fait qu'il ne manque plus qu'une chose pour faire entrer rapidement les armes lasers dans l'arsenal américain: les financements du Congrès.

Les parlementaires restent prudents, échaudés par la très coûteuse aventure d'un laser expérimental monté sur un Boeing 747 pour être utilisé dans la défense anti-missile.

Ce laser était produit chimiquement, à la différence des lasers produits par fibre optique d'aujourd'hui. Plus de 5 milliards de dollars avaient été engloutis dans l'expérience, avant qu'elle ne soit arrêtée en 2012, après dix ans d'essais.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:05

11/04/2017

La base d’Évreux abritera un escadron franco-allemand doté d’avions de transport C-130J Hercules

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 C130j-20151217

Afin de remédier aux retards pris dans le développement des capacités tactiques de l’avion de transport A400M, la France a décidé d’acquérir 4 C-130J Hercules auprès du constructeur américain Lockheed-Martin. En Allemagne, pour éloigner le spectre d’une rupture capacitaire avec le retrait programmé de ses Transall C-160 d’ici 2020, une mesure similaire a été prise.

Seulement, comme les C-130J Hercules présentent des caractéristiques différentes (motorisation, avioniques) par rapport aux 14 C-130H déjà en service au sein de l’armée de l’Air, leur maintien en condition opérationnelle (MCO) risque d’être coûteux, comme c’est toujours le cas quand il s’agit d’entretenir une micro-flottes d’avions.

Aussi, l’idée de mutualiser le futurs C-130J de l’armée de l’Air et de la Luftwaffe sur une même base. Avancée en octobre 2016, avec la BA 123 d’Orléans-Bricy comme possible point de chute, cette dernière a fait l’objet d’un accord inter-gouvernemental signé le 10 avril à Berlin par le ministre français de la Défense, et Ursula von der Leyen, son homologue allemande.

Ainsi, ces C-130J Hercules seront finalement basés à Évreux (BA 105) et mis en oeuvre par un détachement d’environ 200 aviateurs,
commandé par un officier français qui aura un adjoint allemand.


« C’est une sacrée avancée, et un changement qualitatif essentiel dans la coopération militaire franco-allemande », a fait valoir M. Le Drian qui, par ailleurs, s’est vu remettre la grande croix du Mérite de la République fédérale allemande par Mme von der Leyen. « Il a fallu dépasser des pesanteurs et des contraintes, mais nous y sommes parvenus », a-t-il ajouté.

D’après l’entourage de M. Le Drian, cet accord vise à « permettre une intégration d’avions allemands dans une unité française avec des capacités communes afin de nous porter mutuellement assistance en cas de crise et de surcroit produire des effets de synergie. »

Maintenant que l’accord a été signé, la construction des infrastructures nécessaires à sa mise en oeuvre va pouvoir commencer à Évreux. Le coût de ce chantier, estimé à 100 millions d’euros, sera pris en charge, à parts égales, par Paris et Berlin. Cet escadron franco-allemand devrait être opérationnel à partir de 2021.

Infos+

Paris et Berlin scellent l'accord sur une flotte commune de C130-J

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 2017-04-10T162406Z_1_LYNXMPED3911Q_RTROPTP_3_FRANCE-AIRSHOW.JPG.cf

La France et l'Allemagne ont scellé lundi à Berlin l'accord portant sur la constitution d'une flotte commune d'avions de transport militaire tactique C130-J, dernière coopération en date entre les deux pays qui ont multiplié les rapprochements en matière de défense depuis trois ans.

A l'horizon 2021, une unité binationale d'avions de transport militaire sera installée sur la base aérienne d'Evreux (Eure) avec l'idée, centrale, de rendre les appareils opérationnels pour les deux forces armées.


L'unité sera composée de 200 hommes et aura au minimum à sa disposition quatre C130-J par pays - la France en a commandé quatre à l'américain Lockheed et l'Allemagne chercherait à en acquérir entre quatre et six, notamment en raison des difficultés que rencontre le programme A400M d'Airbus.

"Cela témoigne de la confiance qui caractérise les relations franco-allemandes", a renchéri à ses côtés son homologue Ursula von der Leyen, qui a souhaité que le tandem continue à l'avenir d'"être un moteur pour l'Europe" à un mois de l'arrivée d'une nouvelle équipe à l'Elysée.

"Il est rassurant de savoir que nos deux pays sont côte à côte lorsqu'il s'agit aujourd'hui de montrer la valeur que nous accordons réellement à l'Europe", a-t-elle souligné, en remettant à Jean-Yves Le Drian la remise de la croix de l'ordre du mérite.

Dans l'entourage du ministre français, on précise que l'objectif de l'accord est de "permettre une intégration d'avions allemands dans une unité française avec des capacités communes afin de nous porter assistance en cas de crise et de surcroît de produire des effets de synergie".

SOLIDARITÉ ALLEMANDE

Depuis le choc du Brexit, l'élection de Donald Trump et la multiplication des attentats sur le sol européen, Paris et Berlin sont à la manoeuvre pour tenter de donner corps à l'Europe de la Défense, devenue un véritable serpent de mer faute de volonté politique suffisante.


Les deux pays, tous deux membres de l'Otan, ont signé ces dernières années une série de contrats et scellé des accords de coopération, visant notamment à réduire leur dépendance aux Etats-Unis et à l'Alliance atlantique dans un contexte de regain de tensions aux portes de l'Union européenne.

"Depuis 2013, les projets de coopération entre les deux pays ont marché à une vitesse incroyable, spectaculaire", souligne-t-on dans l'entourage de Jean-Yves Le Drian.

Tournant la page de plusieurs décennies passées en retrait des opérations militaires, Berlin a été l'un des premiers pays européens à répondre à l'appel lancé par les autorités françaises au lendemain des attentats du 13 novembre 2015.

Paris avait demandé aux Vingt-Huit, au nom de l'article 42.7 du traité de l'UE, la mise en commun des capacités pour les opérations menées contre l'Etat islamique et un assistance aux autres missions menées en Centrafrique et au Mali.

Berlin a répondu présent sur ce dernier volet en renforçant début mars sa présence au Mali, où la France est intervenue en 2013 pour contenir une avancée djihadiste et conserve un millier d'hommes, avec l’arrivée de huit hélicoptères et de plusieurs centaines de militaires.

"Les Allemands ont fait évoluer leur propre concept", souligne-t-on à Paris où on ne cache pas qu'au-delà des liens historiques, la France a également un gros intérêt "à développer ce dialogue" à l'heure où Berlin s'est fixé comme objectif de faire passer son budget défense à 2% du PIB en 2024 contre 1,2% actuellement.



*********************

Les Transall C-160 ne seront plus démantelés à Orléans

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Esta-20170411

L’atelier « Retrait de service » de l’Escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) 2E.061 « Loiret » a définitivement fermé ses portes, le 4 avril dernier, après avoir assuré le démantèlement d’une quarantaine d’avions de transport Transall C-160 depuis 2006.

Les visites périodiques des 21 derniers exemplaires encore en service ainsi que leur démantèlement seront assurés par l’ESTA 2E.064 de la 64e Escadre de Transport, basée à Évreux. Quant à l’ESTA « Loiret », il sera désormais entièrement voué à l’A400M Atlas.

La fermeture de cet atelier « Retrait de service » met un terme à 50 ans d’histoire entre l’ESTA « Loiret » et le Transall. Pendant des années, sous l’appellation GERMAS 15.061 (*), il s’est en effet occupé d’assurer la maintenance de 1er et de 2e niveau des avions de la 61e Escadre de Transport.


L’armée de l’Air a évoqué, non sans humour, quelques péripéties ayant marqué les mécaniciens de la base d’Orléans-Bricy (BA 123). « Le R89, par exemple, décide de laisser tomber son train gauche pour faire une cure de rénovation au Cambodge. Le R207, quant à lui, teste un tir de résistance à la roquette à Abidjan. Le R100 restera également dans les mémoires pour la première tentative sur C160 de communiquer par signaux de fumée depuis Fort-de-France », peut-on lire sur la page Facebook du Commandement des Forces Aériennes.

Puis, quand l’heure de retirer du service les premiers Transall, l’ESTA 2E.061 a été chargé de les démanteler afin de récupérer ce qui pouvait l’être pour faire voler les autres exemplaires encore opérationnels.

« Cette activité hors normes a été l’occasion pour les spécialistes chevronnés de mettre au point des méthodes inédites et audacieuses pour arriver à leurs fins. Pour les plus jeunes, cela fut l’opportunité de travailler sur un avion historique », souligne le CFA.

« Le démantèlement de ces avions est un crève-cœur pour les mécaniciens, une activité qui va à l’encontre de leur vocation. Mais nous gardons à l’esprit que ces avions retirés du service auront permis de faire vivre ceux qui volent encore grâce aux prélèvements effectués. De la rondelle en plastique au train d’atterrissage, cela aura permis de prolonger la durée de vie de ce quinquagénaire de l’armée de l’Air », a fait valoir le colonel Michel Gallazzini, commandant de la BA 123.

Cela étant, l’histoire du Transall avec la base orléanaise n’est pas encore tout à fait terminée : quelques exemplaires sont encore en service au sein de l’Escadron de Transport 3/61 Poitou, dédié aux opérations spéciales.
(*) Groupe d’entretien et de réparation des matériels spécialisés


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:06

11/04/2017

Thales va organiser la logistique de la maintenance des avions militaires français

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 M88-20170411
Moteur M-88 (c) ONERA

Le groupe d’électronique de défense Thales a annoncé, ce 11 avril, avoir remporté un contrat d’une valeur de 977 millions d’euros sur une durée de 10 ans, auprès de la Structure Intégrée de Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques du ministère de la défense (SIMMAD).

Ce contrat de service porte sur la mise en oeuvre d’une Logistique Optimisée pour le Réapprovisionnement de Consommables Aéronautiques au profit des forces armées françaises (programme LORCA). Ainsi, Thales aura à mettre en place une organisation devant permettre l’approvisionnement, le stockage et l’acheminement de 200.000 références d’articles au profit des 47 points de livraison de la SIMMAD et du Service Industriel de l’Aéronautique (SIAé).


Le rôle de Thales sera d’assurer un « pilotage optimisé des flux en veillant aux calculs de prévision, à l’approvisionnement de pièces détachées aéronautiques tels que pneumatiques, composants électroniques, câbles, joints, etc., la mise en place d’un stock industriel, ainsi qu’au traitement des obsolescences. »

« Thales apportera son expertise sur la connaissance du milieu aéronautique, des contraintes de navigabilité, la gestion des obsolescences aéronautiques sans oublier la maitrise des centrales d’achats dédiées et duales », précise encore le groupe, via un communiqué.


Pour ce contrat, Thales s’est associé avec le groupe Kuehne + Nagel, un spécialiste de la logistique, en particulier dans le domaine de l’aéronautique.

« Les produits récurrents seront acheminés vers les différents sites dans un délai de 7 jours et le service sera pleinement opérationnel en septembre 2017 », promet le groupe d’électronique, avant de préciser qu’il « utilisera des hautes technologies innovantes et évolutives telles que les systèmes interconnectés et l’analyse des données massives pour optimiser les livraisons et éviter les ruptures de stock des pièces aéronautiques dans les entrepôts étatiques. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:07

11/04/2017

Une nouvelle version du F/A-18 Super Hornet pourrait détecter les avions furtifs

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Super-hornet-20170410

Ces derniers temps, après le coup de sang du président américain, Donald Trump, sur les coûts prohibitifs de l’avion de combat furtif F-35C Lightning II, développé par Lockheed-Martin, il a beaucoup été question du F/A-18 XT (ou Advanced Super Hornet) comme solution alternative.

Mais Boeing a une autre proposition dans ses cartons, basée sur une évolution du F/A-18 E/F Super Hornet actuellement en service au sein de l’aéronavale américaine.

Ainsi, selon Dan Gillian, le chef du programme F-18 chez Boeing, qui s’exprimait, la semaine passée, lors d’une conférence de la « Navy League’s Sea-Air-Space », l’idée de cette mise à jour est de faire de cet appareil, grâce à la fusion des données, un « noeud intelligent » du réseau « Naval Integrated Fire Control–Counter Air » [NIFC-CA, système de contrôle de tir permettant l’engagement à distance et transhorizon des menaces aériennes, ndlr] de l’US Navy.

Alors que, pour l’Advanced Super Hornet, Boeing mettait l’accent sur la furtivité, ce n’est plus le cas avec cette nouvelle version, appelée Block III. Et pour cause : cette dernière donnera la capacité aux F/A-18 Super Hornet de détecter les avions furtifs, ce qui présente un intérêt certain pour le Pentagone, avec les projets chinois (J-20, J-31) et russes (T-50, bombardier PAK DA).

En effet, il est question de doter le F/A-18 Super Hornet Block III d’un capteur lui permettant de suivre, à longue distance, la signature thermique des avions censés être furtifs, c’est à dire capables d’échapper aux radars. Mais Dan Gillian ne s’est pas attardé sur la nature de ce nouveau senseur.


En 2012, l’amiral Jonathan Greenert, alors chef des opérations navales de l’US Navy, avait relativisé l’importance de la furtivité des avions de combat. « L’augmentation rapide de la puissance de calcul des ordinateurs ouvre la voie à de nouveaux capteurs et à des méthodes de détection qui feront que la furtivité et ses avantages seront de plus en plus difficiles à maintenir au-dessus et en dessous de l’eau », avait-il en effet estimé dans un article de la revue de l’US Naval Institute.

Par ailleurs, cette version Block III prévoit également de donner au F/A-18 Super Hornet une autonomie plus grande. L’avionique serait évidemment modernisée, avec des écrans plus larges. Enfin, le maintien en condition opérationnelle (MCO) serait revu afin de d’augmenter le potentiel des appareils.

********************infos +

Le prix du F-35 (encore) renégocié à la baisse

Le Pentagone et Lockheed Martin pourraient convenir d'une baisse d'au moins 5% du prix de l'avion de combat furtif F-35 lors de leur prochaine renégociation annuelle, ont rapporté des sources proches des discussions.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 F-35

Le Pentagone, sous l'autorité du secrétaire américain à la Défense Jim Mattis, cherche à réduire les coûts de son programme d'armement le plus cher. Il pourrait donc, en accord avec Lockheed Martin, convenir d'une baisse d'au moins 5% du prix de l'avion de combat furtif F-35 lors de leur prochaine renégociation annuelle, ont rapporté des sources proches des discussions.

Suivant le contrat de l'année dernière, le prix de la version standard a été fixé à 94,6 millions de dollars (89,28 millions d'euros), son prix le plus bas jamais fixé, soit 7,3% de moins que le prix de 102 millions établi l'année précédente.


Les discussions actuelles portent sur une série de 130 avions et pourraient aboutir à une baisse de 5% à 7%, soit 660 millions de dollars, sur une centaine d'appareils version A pour les Etats-Unis et leurs alliés, selon les sources.

Le F-35 est décliné en trois versions: la A, la B, qui peut décoller court et atterrir à la verticale, la C, destinée à l'aéronavale.

Ni le nombre, ni le type d'avions, ni le calendrier pour un accord n'ont été arrêtés, ont précisé les sources.

Le président Donald Turmp et plusieurs responsables avaient critiqué l'avion de combat pour son coût et ses retards, mais le prix unitaire de l'avion a déjà régulièrerment baissé ces dernières années en raison de l'accélération de la production.

Lockheed et ses partenaires Northrop Grumman Corp, Pratt & Whitney, filiale moteurs de United Technologies, et BAE Systems Plc travaillent à rendre les chaînes de production plus efficaces.

Pour Reuters, Mike Stone; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:08

12/04/2017 - Une grande voix sort du silence : Général Pierre de Villiers, Chef d’Etat-major des armées.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 2245066-le-general-pierre-de-villiers-diner-d-950x0-2


Général de Villiers : « La logique du toujours plus avec moins conduit tôt ou tard à la défaite »

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Gal

Depuis quelques mois, le chef d’état-major des armées (CEMA), le général Pierre de Villiers, publie régulièrement des « lettres à un jeune engagé » dans lesquelles il défend les valeurs qui doivent animer chaque militaire.

Dans sa dernière livraison, le CEMA aborde un sujet délicat en ces temps de campagne électorale. En effet, il a choisi de parler des « moyens » nécessaires aux armées pour qu’elles puissent accomplir leurs missions, au-delà de la force morale dont font preuve, chaque jour, les militaires français.

Dans les affaires militaires, il n’est pas possible de tout maîtriser. Et, pour le général de Villiers, il faut donc « accepter que certains paramètres puissent nous échapper ». En revanche, poursuit-il, « s’il y a bien un paramètre sur lequel le pays dispose d’une liberté souveraine pour agir, c’est celui du choix des moyens pour assurer sa défense. »

Et, pour le CEMA, c’est une question de « lucidité » pour « évaluer la menace à son juste niveau et comprendre le danger, avant qu’il ne soit trop tard » mais aussi de « volonté » afin de « consentir, à temps, les efforts nécessaires et suffisants à la régénération de la force. » Et d’insister : « dans le brouillard de la guerre, il y a, au moins, une chose de sûre : la logique du ‘toujours plus avec moins’, poussée au-delà de toute mesure, expose les soldats et conduit, tôt ou tard, à la défaite. »

Comme il l’a déjà fait à plusieurs reprises, le général de Villiers a de nouveau parlé d’un « effort de guerre », qui relève de la « responsabilité du pays ». Insistant sur le fait que le devoir des armées est d’entretenir et d’employer leurs moyens « à bon escient » car, dit-il, « nous ne sommes pas ignorants des difficultés budgétaires du pays », le CEMA rappelle simplement qu’il faut des moyens pour couvrir le « besoin d’équipements pour protéger, de munitions pour combattre, de soutien logistique pour durer, de personnels formés, entraînés et motivés pour gagner. »


« Nous ne nous plaignons pas. Nous demandons seulement à avoir les moyens de nos responsabilités, au quotidien, bien sûr et, encore plus, au combat »,
résume-t-il.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:08

12/04/2017

L’AIGLE FAIT HONNEUR AUX HÉROS DE L’OPÉRATION « CHARIOT » À ST NAZAIRE

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 1170_158

Le 28 mars 2017, le chasseur de mines tripartite (CMT) L’Aigle a pris part à Saint Nazaire à la cérémonie de commémoration du 75è anniversaire de l’opération « Chariot ».

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 DSC00780

L’opération « Chariot » est le raid héroïque conduit par des commandos anglais le 28 mars 1942. Cette opération qualifiée par Churchill d’un des « plus hauts faits d’armes de la Seconde Guerre mondiale », est célèbre car elle a redonné espoir aux Alliés en mauvaise posture. 
Sur les 611 militaires anglais engagés, 169 ont péri. La mission consistait à détruire la « forme Joubert », seul bassin capable d’accueillir sur la côte Atlantique le cuirassé lourd allemand Tirpitz en cas d’avarie, avec un navire bélier déguisé en torpilleur allemand, le HMS Campbeltown.

Cette opération, couronnée de succès, et saluée par les Allemands eux-mêmes, est commémorée tous les ans à Saint-Nazaire pour rendre hommage à ces jeunes héros anglais qui se sont sacrifiés lors de cette mission.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 DSC00782

Au cours de cette cérémonie présidée par le capitaine de vaisseau Jacquet, délégué militaire départemental de Loire-Atlantique, les nombreux spectateurs ont vu défiler côte à côte une délégation de l’équipage du CMT L’Aigle et une délégation du « 24th Commando Engineer Regiment » de l’armée anglaise.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 DSC00772

A cette cérémonie étaient également présents la sous-préfète de Saint-Nazaire, le maire de Saint-Nazaire et l’ambassadeur de Grande-Bretagne en France qui ont chacun pu rendre l’hommage qui leur tenait à cœur. L’attaché naval de Grande-Bretagne, également sur les rangs, a rappelé les liens militaires forts qui unissent les deux pays, une fois de plus célébrés ici à Saint-Nazaire.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:09

12/04/2017

SKRENVIL 2017

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 1170x485blobbig_547

Du 3 au 14 avril 2017 en Méditerranée occidentale, 1 000 militaires participent à l’entraînement opérationnel SKRENVIL. Cet exercice conjoint entre l’armée de terre et la marine nationale a pour objectif de roder les procédures de déploiement amphibie.
Dans le cadre de cet entraînement opérationnel, un groupe amphibie est déployé en Méditerranée. Il est composé du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude, de la Frégate anti-aérienne (FAA) Cassard, de la Frégate anti-sous-marine (FASM) Montcalm et du Groupe de plongeurs démineurs méditerranée (GPD Med). Le commandement des troupes mises à terre (Commander Landing Group/CLG) est assuré au niveau du 2e Régiment étranger d’infanterie (2e REI). Un Groupement tactique interarmées (GTIA) de la 6e Brigade légère blindée composé de différentes unités des 2e REI, 1er REG (Régiment étranger de génie), 1er REC (Régiment étranger de cavalerie), 3e RAMa (Régiment d’artillerie de marine) et du 5e RHC (Régiment d’hélicoptères de combat), est créé pour l’occasion. Les matériels majeurs engagés sont 15 VBCI (Véhicule blindé de combat d’infanterie) et une dizaine de VAB (Véhicule de l’avant blindé), ainsi que 4 hélicoptères de type Puma et Gazelle.

Le détachement amphibie embarque à bord du Dixmude avec ses 2 Chalands de transport de matériel (CTM) et un Engin de débarquement amphibie rapide (EDAR).
Cet entraînement comprend deux phases : une évacuation de ressortissants, suivie d’une mise à terre du GTIA. Au total, une vingtaine de véhicules, d’hélicoptères de manœuvre et d’hélicoptères d’attaque devront débarquer de façon coordonnée pour effectuer une progression d’une trentaine de kilomètres.
Cet entraînement se caractérise par un terrain d’exercice adapté, le réalisme du scénario, des moyens et des capacités militaires conséquents. Autant de spécificités qui permettent à l’armée de terre et la marine nationale de manœuvrer conjointement et d’être suffisamment réactifs en cas d’opération amphibie.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:10

13/04/2017

Le Rafale va pouvoir se mesurer au F-35A lors de l’exercice Atlantic Trident 2017


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Atlantic-trident-20170412
Eurofighter Typhoon, F-22 Raptor et Rafale

Comme en décembre 2015, six Rafale de l’armée de l’Air ont traversé l’océan Atlantique pour participer à l’exercice trilatéral « Atlantic Trident », qui vient de commencer sur la base aérienne de Langley, en Virginie.

Dans le détail, 3 Rafale C de la 30e Escadre de chasse de Mont-de-Marsan et 3 Rafale B de la 4e Escadre de chasse de Saint-Dizier ont fait le déplacement, en compagnie d’un avion de transport A400M Atlas parti de la base aérienne d’Orléans.

Comme la dernière fois, les Rafale vont se mesurer à 6 Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force et à autant de F-22 Raptor du 1st Fighter Wing de l’US Air Force, basé à Langley. Mais ce n’est pas tout. En effet, pour la première fois, 6 F-35A Lightning II de la 33rd Fighter Wing seront aussi de la partie.


D’ailleurs, un communiqué de l’US Air Force a insisté sur la participation de ces 6 F-35A en affirmant qu’elle donnera une « valeur exceptionnelle » à l’édition 2017 d’Atlantic Trident.

Enfin, pour jouer le rôle des « agresseurs » dans les scénarios à venir, des F-15E Strike Eagle et des T-38 Talon seront sollicités.

Les équipages français, américains et britanniques vont vite entrer dans le vif du sujet, avec une première journée d’exercice dédiée aux « missions de combat à vue » (Basic Fighting Manœuvers ), avec des oppositions en un contre un entre les différents participants.

Cet exercice, qui se terminera le 28 avril, a été « conçu pour encourager le partage et le développement de tactiques de combat aérien avec nos partenaires français et britanniques contre toute une série de menaces potentielles », a expliqué le colonel Peter Fesler, le commandant du 1st Fighter Wing. En outre, il est aussi destiné à entretenir « l’amitié et la confiance », ce qui « permettra d’améliorer notre interopérabilité », a-t-il ajouté.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:10

13/04/2017

Pour Donald Trump, l’Otan n’est maintenant plus « obsolète »

Si, comme le soupçonne le renseignement américain, la Russie a effectivement cherché à influencer la course à la Maison Blanche en faveur de Donald Trump, le candidat du Parti républicain, alors l’opération n’a pas donné les résultats escomptés.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Trump-otan-20170413

Ainsi, après la frappe de l’US Navy contre la base syrienne d’Al-Shayrat, en réponse à une attaque chimique attribuée au régime de Bachar el-Assad, les relations entre Washington et Moscou se sont tendues.

Le 12 avril, avant de rencontrer Rex Tillerson, le chef de la diplomatie américaine, le président russe, Vladimir Poutine a déclaré que « l’on peut dire que le degré de confiance dans nos relations de travail [avec les États-Unis, ndlr], notamment dans le domaine militaire, ne s’est pas amélioré mais qu’au contraire il s’est dégradé ».
Déjà que ce « degré de confiance » n’était pas bien haut quand Barack Obama était encore à la Maison Blanche, c’est dire…

À Washington, deux personnalités qui prônait un rapprochement avec Moscou – à savoir le général Michael Flynn et Stephen Bannon – ont été écartées de l’entourage de M. Trump. Et, outre le dossier syrien, la diplomatie américaine a affiché une certaine fermeté à l’égard de la Russie.

« Le président Trump a clairement dit qu’il attendait du gouvernement russe une diminution de la violence en Ukraine et la restitution de la Crimée », avait en effet rapporté, en février, Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche. « Dans le même temps, il attend et souhaite pleinement une bonne entente avec la Russie », avait-il précisé.


Même au sujet de l’Otan, le président Trump n’est plus aussi critique que par le passé. Lors de la campagne électorale, il avait remis en cause le principe de défense collective, pierre angulaire de l’Alliance atlantique, en affirmant qu’un intervention militaire américaine pour défendre un Allié attaqué ne serait pas forcément automatique dans le cas où il entrerait à la Maison Blanche. Et, quelques jours avant son investiture, il en avait remis une couche en affirmant que cette organisation était « obsolète« , bien qu’encore importante.

Près de trois mois plus tard, le ton a changé. Exigeant toujours que les Alliés prennent leur part en matière de dépenses militaires, le président Trump a pris le contre-pied de ses déclarations passées, alors qu’il recevait Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Alliance atlantique.

« J’ai dit que c’était obsolète. Ce n’est plus obsolète », a en effet déclaré M. Trump, le 12 avril. Et de souligner que l’Otan est un  » rempart de la paix et la sécurité internationale. »

Par ailleurs, le président américain a de nouveau insisté sur l’effort en matière de dépenses militaires que doivent faire les Alliés. « Pour faire face à nos défis communs, nous devons veiller à ce que les membres de l’Otan respectent leurs obligations financières et paient ce qu’ils doivent. Beaucoup de ne le font pas. […] Si d’autres pays paient leur juste part au lieu de compter sur les États-Unis pour compenser la différence, alors […] notre partenariat sera beaucoup plus fort », a-t-il fait valoir.

De son côté, M. Stoltenberg a subtilement rappelé que les membres de l’Otan avait répondu présent quand les États-Unis activèrent la clause de défense collective après les attentats du 11 septembre 2001 et envoyé des « centaines de milliers » de soldats en Afghanistan. En outre, il a aussi évoqué leur engagement de porter leurs dépenses militaires à hauteur de 2% de leur PIB.

Par ailleurs, le président Trump a donné son feu vert à l’adhésion du Monténégro à l’Otan, ce que les autres Alliés avaient déjà fait en grande partie. Or, pour la Russie, voir Podgorica rejoindre l’Alliance atlantique n’était pas acceptable.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:11

14/04/2017

Les forces américaines ont utilisé la « mère de toutes les bombes » contre la branche afghano-pakistanaise de l’EI

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Moab-20170414

À partir de novembre 2001, les forces américaines utilisèrent la bombe à effet de souffle ce qui était alors plus puissante des bombes conventionnelles de leur arsenal, à savoir la BLU-82 « Daisy Cutter » (Faucheuse de marguerites), afin de détruire les camps des taliban et d’al-Qaïda dans les montagnes afghanes, en particulier à Tora Bora.

Retirée du service en 2008, la BLU-82 a été remplacée par une bombe encore plus puissante (10,3 tonnes contre 7 tonnes) : la GBU-43/B Massive Ordnance Air Blast Bomb (MOAB, Bombe à effet de souffle d’artillerie lourde), encore appelée « Mère de toutes les bombes » (Mother of all Bombs).

Développée par l’Air Force Research Laboratory, la GBU-43/B, qui coûte 16 millions de dollars, n’a été construite qu’à une quinzaine d’exemplaires. Guidée par GPS et par une centrale inertielle, cette bombe thermobarique est larguée par un avion de transport C-130 Hercules (ou dérivés, comme le MC-130E Combat Talon I ou MC-130H Combat Talon II).


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 M02008031400001

Cette bombe, qui combine de effets thermiques, d’onde de choc et de dépression, n’avait jamais été utilisée en opération jusqu’au 13 avril. En effet, les forces américaines engagées en Afghanistan, ont largué une GBU-43/B contre les positions occupées par les combattants de la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (appelée « Province de Khorasan » ou EI-K) dans le district d’Achin (province de Nangarhar, est).

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Worlds-largest-non-nuclear-bomb

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 170413131522-2003-moab-test-exlarge-169

La planification de ce bombardement aurait commencé quand Barack Obama était encore à la Maison Blanche. Et son successeur, Donald Trump, aurait donné le feu vert. « Je suis tellement fier de nos militaires. C’est un nouveau succès », a lancé ce dernier. « Je leur ai donné carte blanche. (…) Franchement, c’est pour cela qu’ils ont autant de succès ces derniers temps. Si vous comparez ce qu’il s’est passé ces huit dernières semaines à ces huit dernières années, vous verrez qu’il y a une énorme différence », a-t-il ajouté.

Selon le Pentagone, la MOAB a été larguée par un MC-130 de l’Air Force Special Operations Command sur une « série de grottes », près de la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan, là où un commando des forces spéciales américaines a été tué lors d’une opération contre l’EI le week-end dernier.

« C’est la plus forte explosion que j’ai jamais vue. L’endroit a été envahi par des flammes très hautes », a raconté, à l’AFP, Esmail Shinwari, le gouverneur du district d’Achin.

« La cible a été choisie pour assurer un maximum d’impact contre l’EI tout en évitant des victimes civiles », a précisé, plus tard, le capitaine de vaisseau Bill Salvin, le porte-parole des forces américaines en Afghanistan.

L’évaluation des effets de ce bombardement était encore en cours au soir du 13 avril. Cependant, d’après les autorités de la province de Nangarhar, au moins 100 combattants de l’EI auraient été tué. Et ce n’est qu’un bilan provisoire.

Pour le général John Nicholson, le chef du contingent américain en Afghanistan ainsi que de la mission Resolute Support, menée par l’Otan, la MOAB était « la bonne munition » pour venir à bout des jihadistes de l’EI, qui utilisent des grottes et des tunnels pour se protéger.

images+

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Moab-comp



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:12

14/04/2017

La DGA ressuscite le mortier de 60 mm

Et si le mortier de 60 mm réapparaissait officiellement au sein des forces françaises ? Délaissé depuis des décennies au profit du lance-grenade individuel, le mortier de 60 mm fait actuellement l’objet d’un appel d’offres lancé le 24 mars par la Direction générale de l’armement (DGA) pour la qualification et la fourniture de 120 systèmes.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Jpg_art449-3-600x269

Outre les mortiers proprement dits, le besoin – conséquent – de l’armée française comprend un panachage complet de munitions, à savoir 6500 obus explosifs, 2000 obus éclairants visible, 2300 obus éclairant infrarouge, 2500 obus fumigènes, et 4700 obus d’exercices. Le tout assorti de nouveaux bipieds d’appoints et de leurs dispositifs de pointage associés, précise l’annonce.


Le mortier de 60 mm ne serait désormais plus utilisé que par certaines unités des forces spéciales françaises, notamment en Afghanistan. Le nombre de systèmes requis par la DGA pourrait néanmoins indiquer une dotation dépassant largement le seul cadre des forces spéciales.

Outre la facilité de mise en œuvre et une puissance de feu accrue, le mortier de 60 mm présente une portée maximale supérieure à 3,5 km, au lieu des… 675 mètres du LGI. L’évolution des technologies a également diminué de moitié le poids d’une telle arme, tout en ajoutant, selon les modèles, une capacité de tir jour/nuit.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Hirtenberger_article_pleine_colonne

Parmi le paysage industriel français, la solution devrait logiquement provenir du français TDA Armements, filiale de Thales qui a littéralement fixé les standards du mortier d’infanterie. Mais si TDA a déjà fourni les mortiers de 81 mm LLR F1 de l’infanterie et les mortiers 120 mm RT F1 de l’artillerie, la société n’a pour l’heure plus de calibre 60 mm dans son portfolio. La concurrence étrangère reste donc à l’affût avec notamment l’autrichien Hirtenberger qui, après avoir fourni en urgence l’armée britannique, pourrait proposer son mortier M6 C-640 Mk1.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:12

14/04/2017

Irak : L’activité des artilleurs français est repartie de plus belle

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Chammal-caesar-20170414

[b]Depuis le lancement de la seconde phase de l’opération visant à reprendre Mossoul à l’État islamique (EI ou Daesh), les 4 CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie) de la Task Force (TF) Wagram ont été intensivement sollicités pour appuyer les opérations de la 9e Division irakienne dans le secteur de Badush, au nord-ouest de la ville, dans le cadre d’une manoeuvre plus large d’encerclement.

Puis, quand la localité de Badush a été reconquise, l’activité des artilleurs français est retombée, les demandes d’appui se faisant alors plus rare. Mais visiblement, les jihadistes n’ont pas encore dit leur dernier mot dans ce secteur : en témoigne le rythme de nouveau plus élevé des interventions de la TF Wagram, qui a franchi le seuil des 600 missions, à la fin mars.

Ainsi, depuis le début de ce mois, les CAESAR français ont effectué près d’une centaine de missions au profit des forces irakiennes, dont 41 entre le 1er et le 6 avril et 58 autres la semaine passée. Pour rappel, une mission suppose plusieurs dizaines de tirs d’obus.

« La TF Wagram a poursuivi cette semaine ses missions de tir en appui de la 9e division irakienne engagée dans la région de Badush. Elle a […] concentré son action sur la défense des positions de la division au nord-ouest de la ville de Mossoul et l


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Mar 18 Avr - 9:13

15/04/2017

Le financement d’un second porte-avions ne coûterait que 0,2% du PIB

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Cdg-20170415

Disposer d’un porte-avions est essentiel pour une puissance qui prétend vouloir jouer les premiers rôles sur la scène internationale pour faire valoir ses intérêts. C’est d’ailleurs pour cette raison que la Chine et l’Inde entendent développer leur capacités aéronavales et que les États-Unis veulent préserver les leurs ou que le Royaume-Uni a l’intention de retrouver les siennes, avec la construction des HMS Queen Elizabeth et HMS Prince of Wales.

Un porte-avions, accompagné de son groupe aéronaval (frégates, sous-marins) pour le protéger, permet d’intervenir militairement quand il n’est pas possible de disposer de bases terrestres au plus prêt de la zone des opérations. En outre, c’est un outil stratégique et diplomatique de premier plan. Les marins disent même qu’un bâtiment comme le Charles-de-Gaulle représente « 42.000 tonnes de diplomatie ».

Aussi, à l’heure où, justement, le navire amiral de la Marine nationale est immobilisé pour 18 mois en raison d’un arrêt technique majeur à mi-vie, la question de lancer les études de son successeur, voire pour doter la France de deux porte-avions, est évoquée par la plupart des candidats à l’élection présidentielle.

Rare sont ceux qui se disent prêt à faire l’impasse sur cette capacité, hormis peut-être Jean-Luc Mélenchon, qui n’est pas très clair sur ce sujet. Si son programme estime que « l’opportunité de remplacer le le porte-avions Charles-de-Gaulle d’ici 2040 par deux bâtiments moins onéreux doit être discutée », son porte-parole pour les affaires de défense, Djordje Kuzmanovic, a précisé, lors d’une table ronde de l’ANAJ-IHEDN que la « question d’un deuxième porte-avions est un faux problème » étant donné qu’il « ne serait déployé qu’en Méditerranée où toutes les opérations envisagées sont possibles depuis la base de Solenzara. »

Quoi qu’il en soit, dans une note publiée par l’Institut Thomas More, Jean-Sylvestre Mongrenier, docteur en géopolitique de l’Institut Français de Géopolitique (Paris-VIII), fait valoir que « si le prochain chef de l’État ne prenait pas la décision de construire un second porte-avions et de prévoir le successeur du Charles-de-Gaulle, la France serait déclassée sur les plans diplomatique et militaire et sa voix ne porterait plus. » Et d’insister : « L’ambition du grand large que signifierait le retour de la permanence à la mer d’un groupe aéronaval français est aussi une ambition de civilisation : la liberté et la prospérité des sociétés occidentales reposent sur la maîtrise de l’élément marin. »

Par ailleurs, souligne le chercheur, « l’absence de permanence d’un groupe aéronaval national à la mer constitue un paradoxe au regard de ce que représente la France, en tant que puissance maritime ». En effet, le domaine maritime français est le second au niveau mondial, avec plus 10 millions de kilomètres-carrés.

D’où son plaidoyer pour le lancement, dès 2017, des études de conception d’un second porte-avions afin de garantir à la France une capacité aéronavale permanente, à l’heure où les tensions géopolitiques se font de plus en plus vives. La construction de ce navire pourrait ainsi commencer dès 2022, pour une mise en service en 2030.

Qui plus est, la construction d’un second porte-avions est essentielle pour maintenir des capacités et des compétences industrielles clés, en particulier celle de la filière nucléaire. L’enjeu est d’autant plus fondamental que l’avenir de la Force océanique stratégique (FOST) en dépend.

Comme l’avait souligné Laurent Collet-Billon, le délégué général pour l’armement (DGA), ce futur porte-avions sera plus imposant que le Charles-de-Gaulle et ses 42.000 tonnes, en raison de l’évolution des normes de sûreté et de l’amélioration de la proctection.

Cela étant, Jean-Sylvestre Mongrenier de construire un porte-avions qui viendrait en complément du Charles-de-Gaulle, dont le retrait en service serait effectif, au plus tard, en 2041. Dans ce cas, la Marine nationale disposerait d’une permanence aéronavale pendant une petite dizaine d’années, ce qui laisserait le temps d’envisager la construction d’un « sister-ship » susceptible d’être opérationnel d’ici 2040.

Quant à l’investissement nécessaire, le chercheur estimé qu’il est largement à la portée du budget de la Défense. Le coût d’un deuxième porte-avions (en complément du Charles-de-Gaulle) serait, avance-t-il, de 4,5 milliards d’euros (c’est une fourchette haute, la DGA ayant avancé 4 milliard). Soit 450 millions d’euros par an sur une décennie. 

Et cela représenterait 1,5% du budget de la Défense et seulement 0,2% du PIB.

Et cela, en sachant que les dépenses publiques de la France s’élèvent plus à 57% du PIB…


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 24 Avr - 14:56

17/04/2017

Il y a 100 ans, les premiers chars français venaient de connaître leur baptême du feu

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Schneider-20170417

Le 17 avril 1917, le général Jean Estienne, le patron de l’Artillerie Spéciale (AS) nouvellement créée, a de quoi être en proie au désarroi. La veille, les premiers chars d’assaut français – des Schneider CA1 – venaient de subir leur baptême du feu lors de l’offensive du Chemin des Dames.

Et, au soir de cette première journée de combats, le bilan était désastreux puisque, comme les « tank » Mark I britanniques quelques mois plus tôt, lors de la bataille de la Somme, les 128 Schneider CA1 engagés dans la bataille, à hauteur de Berry-au-Bac, venaient en effet de subir de lourdes pertes.

Le général Estienne s’était intéressé assez tôt à l’idée consistant à développer un engin qui serait blindé, armé et chenillé pour progresser sur des terrains difficiles. Chef de corps du 22e Régiment d’Artillerie (RA), il proposa au général Joffre, alors commandant en chef, un projet de « cuirassé terrestre » de 12 tonnes, capable de se déplacer à la vitesse de 9 km/h et armé de deux mitrailleuses ainsi que d’un canon de 37mm. En outre, cet engin devait être en mesure de tracter une remorque chenillée et blindée susceptible de transporter une vingtaine de fantassins.


Le projet fut alors adopté. Et le général Estienne, qui était encore colonel à l’époque, rencontra Eugène Brillé, l’ingénieur en chef de la société Schneider qui travaillait déjà à la réalisation d’un véhicule de combat à chenilles. En janvier 1916, le dossier étant bouclé, il obtint le feu vert du général Joffre, lequel demanda au secrétaire d’État à la guerre de commander 400 « cuirassés terrestres ».

Seulement, Jean Estienne se heurta à la Direction des services automobiles, laquelle n’avait guère apprécié de voir un officier imposer un projet sans être passé par la voie hiérarchique . Et comme elle ne put s’opposer frontalement à un ordre du commandant en chef, elle multiplia les embûches, en demandant sans cesse de nouvelles modifications à ce « cuirassé terrestre ». Dans le même temps, elle lança un projet concurrent, qui allait donner, plus tard, le char Saint-Chamond, commandé à 400 exemplaires.

Quant à Jean Estienne, il dut renoncer à la remorque blindée que devait tracter son cuirassé blindé. Et les modifications imposées aboutirent à la mise au point du Schneider CA1, un char de 13,6 tonnes, armé d’un canon de 75 mm Blockhaus Schneider et deux mitrailleuses Hotchkiss de 8 mm. Doté d’un moteur de 60 CV, il pouvait rouler à 7 km/h maximum et emporter une équipafe de 6 à 7 hommes.

Peu avant le déclenchement de l’offensive du Chemin des Dames, le général Estienne, nouveau commandant de l’Artillerie Spéciale, n’était pas très chaud à l’idée d’engager ses chars, dans la mesure où leur emploi faisait alors l’objet d’une divergence de vues avec le général Robert Nivelle, devenu commandant en chef en décembre 1916.

Pour le premier, rappellent François Cochet et Rémy Porte , le char est « un moyen décisif de percée du dispositif ennemi » alors que pour le second, il « n’est qu’un support-feu pour l’infanterie ». D’où la raison du désastre subi par les Schneider CA1 le 16 avril 1917…

Victimes de pannes, répérés par des observateurs allemands qui les signalaient à leur artillerie et ayant des difficultés à manoeuvrer, les Schneider CA1, répartis en deux groupements (Chaubès et Bossut) ne purent remplir la mission que le commandement attendait d’eux. En outre, il fut mis en évidence que leur protection, notamment au niveau de leur réservoir d’essence, était insuffisante.


Cette déconvenue aurait pu marquer la fin du char de combat… Mais il n’en fut rien. Le 5 mai 1917, 32 Schneider CA1 et 16 nouveaux chars Saint-Chamond (22 tonnes) permirent à la 3e Division d’Infanterie de reprendre la possession du plateau de Laffaux, au prix de 12 engins perdus.

Un temps menacée, l’Artillerie spéciale fut maintenue. Une décision heureuse (et rendue possible par le départ du général Nivelle) car, alors que les Allemands, forts de leur succès remportés face aux chars alliés, prendront du retard dans ce domaine, les Français apprendront de leurs déconvenues passées… Ce qui donnera naissance au très efficace char FT-17 de Renault, lequel fera son apparition sur le champ de bataille en mai 1918.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12360
Points : 14222
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 23 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 41 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 32 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum