Plaisir Croisière Forum
 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 573859Moduleconnexion
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Twitter FPCroisière
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Z06
 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_lcap L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Voting_bar L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_rcap 
EtienneChosso
 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_lcap L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Voting_bar L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_rcap 
laurenceB
 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_lcap L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Voting_bar L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_rcap 
corsair
 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_lcap L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Voting_bar L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_rcap 
Mathias31
 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_lcap L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Voting_bar L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vote_rcap 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Page 19 sur 41 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 30 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:41

22/02/2017

Yémen : Les rebelles chiites utiliseraient des bateaux chargés d’explosifs et commandés à distance


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Fregate-as-20170131

Le 30 janvier dernier, une frégate saoudienne appartenant à la classe « Al-Madinah » était endommagée par une explosion alors qu’elle naviguait près du port de Hodeidah, situé à 150 kilomètres au sud-est de Sanaa, la capitale du Yémen, pays où une coalition arabie dirigée par Riyad intervient au profit du président Abd Rabbo Mansour Hadi, dont les troupes sont aux prises avec des rebelles Houhtis.

Peu après cet incident, l’état-major saoudien expliqua que la frégate avait été heurtée au niveau de la poupe par trois « embarcations suicides ». Or, ce mode opératoire ne s’inscrivant pas dans la tradition des rebelles chiites, cette version avait de quoi laisser dubitatif. Finalement, il semblerait qu’elle ne soit pas totalement fausse.

En effet, le vice-amiral Kevin Donegan, qui commande la Ve Flotte américaine, basée à Bahreïn, a indiqué, lors d’un entretien donné à Defense News, que, selon l’estimation de ses services, la frégate saoudienne avait été attaquée par trois embarcations chargées d’explosifs et commandées à distance.

« Ce n’est pas une chose facile à développer. Il y a beaucoup de groupes terroristes qui ont essayé de le faire, ce n’est pas juste une idée trouvée par les rebelles Houthis. Pour la réaliser, ils ont clairement reçu du soutien venu d’ailleurs. Et c’est problématique », a affirmé le vice-amiral Donegan, qui a dit redouter une généralisation de ce type d’attaque, tout en pointant une implication éventuelle de l’Iran.

D’autant plus que, a-t-il souligné, le détroit de Bab el-Mandeb, à proximité duquel elle s’est produite, est tout autant stratégique que celui d’Ormuz. Ainsi, il est le lieu de passage des navires de commerce transitant par le canal de Suez, qui est vital pour la fragile économie égyptienne. Une menace sur le trafic maritime aurait donc des conséquences graves sur la stabilité de l’Égypte. Ce que « nous ne pouvons pas permettre », a expliqué l’officier américain. En outre, elle pourrait aussi avoir un impact sur l’approvisionnement énergétique des pays occidentaux.

Cela étant, le soutien de Téhéran aux rebelles houthis relève du secret de Polichinelle. Les transferts d’armes iraniennes ont été mis au jour par une récente étude du Conflict Armament Research (CAR), qui a analysé des chargements saisis par les frégates Provence et HMS Darwin dans l’océan Indien.

Plus récemment, les Émirats arabes unis ont officiellement protesté contre les livraisons d’armes de Téhéran en convoquant le chargé d’affaires iranien à Abou Dhabi. « L’armement iranien, dont des drones que les forces de la coalition ont récemment pris pour cible, sont une flagrante violation des résolutions internationales », ont-ils fait valoir dans leur note de protestation, en évoquant la résolution 2216 des Nations unies.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:42

art italien en traduc auto

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Arrivo%20a%20Sydney2-003-kqID--645x400@MediTelegraphWEB

Une délégation d'entreprise à Sydney pour soutenir l'appel d'offres pour le programme SEA 5000.

Trieste - Le président-directeur général de Fincantieri, Giampiero Massolo et Giuseppe Bono, en collaboration avec le directeur général, Alberto Maestrini, ont pris part à une série de réunions institutionnelles de haut niveau à Sydney. La mission industrielle relève de la participation de Fincantieri au programme Future Frigates - SEA 5000, pour lequel la société a été présélectionnée pour livrer neuf frégates de la future génération pour la Royal Australian Navy (RAN). Ce programme, qui s'élève à environ 35 milliards de dollars, est l'un des plus importants projets de construction navale de surface navale au monde, dans lequel Fincantieri est prête à mettre ses capacités au service du Gouvernement australien et de sa Marine.

Afin de renforcer encore sa présence sur place, à la fin de 2016 Fincantieri Australia, a été créée et basée à Canberra, pour travailler avec le gouvernement, les principales entreprises impliquées dans l'industrie navale australienne et la chaîne d'approvisionnement, dans le cadre du programme de Les frégates, à construire à Adélaïde, avec une augmentation significative des niveaux d'emploi. Fincantieri participe à la candidature, en s'appuyant sur le succès de son modèle Frégate FREMM, en service pour la Marine italienne. Sa "Carabiniere", la cinquième des dix frégates, livrée par Fincantieri en 2015 à la Marine italienne, est également à Sydney. Dès le début de 2017, la frégate est engagée dans une campagne navale et des activités de formation conjointes avec la Royal Australian Navy. Le but de cette mission est de présenter sur place un produit absolument de pointe et de démontrer l'engagement total de Fincantieri dans le programme SEA 5000. Sydney est la troisième escale de "Carabiniere" en Australie, après Fremantle et Adelaide. Avant son retour en Italie, l'unité visitera également Melbourne. Parallèlement à la présence de la frégate en Australie, Fincantieri a tenu une série de réunions dans les ports où "Carabiniere" s'est arrêté, avec des entreprises locales pour explorer d'éventuels partenariats futurs.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:42

22/02/2017

La rénovation à mi-vie des missiles de croisière SCALP EG est lancée

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Scalp-20160319

Dans le cadre de l’opération Chammal, les avions de l’armée de l’Air et de la Marine nationale ont déjà tiré plus de 80 missiles de croisière SCALP (Système de croisière conventionnel autonome à longue portée) contre les positions tenues par l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie.

Selon l’État-major des armées, l’emploi de ces missiles se justifie par des impératifs opérationnels dans la mesure où ils sont tirés contre des objectifs de haute valeur pour Daesh. En outre, leur précision limite le risque de dommages collatéraux. « En choisissant précisément les points d’impact, après une phase de renseignement, ce type de frappe permet de détruire tous les endroits utilisés par le groupe terroriste quasi simultanément », expliquait-il en décembre dernier.

Cela étant, outre les nécessités opérationnelles, ces missiles acquis à raison de 500 exemplaires dans les années 2000 (450 pour l’armée de l’Air et 50 pour la Marine) vieillissent. Et il est donc nécessaire de les « rénover » à mi-vie, afin de traiter les obsolescences et de revoir leur système propulsif ainsi que leur charge militaire.


Seulement, avant d’être révisée, en juillet 2015, la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 prévoyait de rénover seulement 100 missiles SCALP. Et un contrat allant dans ce sens devait être attribué en 2016.

Les Britanniques, qui utilisent ce missile sous le nom de Storm Shadow, ont lancé une telle opération en octobre dernier. Les premiers engins rénovés seront en principe livrés vers la fin 2018.

Et, via un communiqué de la Direction générale de l’armement (DGA), diffusé à l’occasion d’une rencontre entre Laurent Collet-Billon, le Délégué général pour l’armement, et Harriett Baldwin, son homologue britannique, l’on a appris que le contrat concernant la rénovation des Scalp de l’armée de l’Air et de la Marine a été notifié au missilier MBDA le 30 décembre 2016.

« Ce marché répond au besoin de l’armée de l’air et de la marine nationale de garantir la disponibilité et l’efficacité opérationnelle du missile SCALP-EG sous Mirage 2000D et Rafale au-delà de 2030. Les premiers missiles rénovés seront livrés en 2020 », précise la DGA.

Ces travaux de rénovation « bénéficient des études qui ont été menées par la France et le Royaume-Uni et succèdent à une phase de conception conjointe lancée en juillet 2014 » et ils « s’appuieront sur les centres d’excellence mis en œuvre à la suite de la ratification de l’accord intergouvernemental dit « one complex weapon » qui permet à MBDA de rationaliser et d’optimiser son outil industriel de part et d’autre de la Manche », a encore expliqué la DGA.

Finalement, après l’actualisation de la LPM 2014-2019, combien de SCALP seront rénovés? « La cible de l’opération sera définie lors de son lancement », a indiqué un rapport du Sénat, publié dans le cadre des débats budgétaires de l’automne 2015.

Pour rappel, la France et le Royaume-Uni ont lancé des travaux conjoints pour développer un successeur aux missiles SCALP, Exocet et Harpoon. Ce programme d’arme future de croisière/anti-navire (FMAN-FMC/ASW) doit être confirmé en mars prochain.

Info+

Le SCALP-EG (acronyme de « Système de croisière conventionnel autonome à longue portée » et d'« Emploi général »), anciennement « Arme de précision tirée à grande distance », est un missile de croisière développé fin 1994 par Matra puis fabriqué par MBDA. La version britannique est baptisée Storm Shadow. Cette arme est conçue pour frapper l'ennemi dans son territoire profond, quelle que soit la défense aérienne, grâce à sa furtivité qui le rend indétectable, y compris par les avions radars AWACS3.

Il fait partie, avec l'Air-Sol Moyenne Portée, l'Apache et le MdCN, des missiles de croisière utilisés par l'armée française.

Le SCALP-EG est une arme stratégique non nucléaire qui permet d'atteindre des centres cibles de grande importance loin dans le dispositif adverse.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Scalp-descriptif

Il est emporté par le Mirage 2000, le Rafale et le Panavia Tornado. Le Royaume-Uni envisage de le monter sous le F-35 Lightning II à la mise en service de celui-ci.

Le missile a une masse de 1 300 kg, un diamètre maximal de 1 m et une envergure de 3 m. Sa portée, supérieure à 250 km, permet un tir à distance de sécurité. Ce missile de type « tire et oublie » est programmé avant le lancement : une fois largué, il ne peut être contrôlé, sa cible modifiée ou être autodétruit. Sa mission est préparée au sol, en définissant sa cible et les zones de défense adverse. Le missile suit une route de façon quasi-autonome, en vol à basse altitude en suivant le relief en utilisant le GPS et le recalage altimétrique.

À proximité de son objectif, le missile remonte jusqu'à une altitude optimale, permettant d'identifier au mieux la cible. Sa coiffe est éjectée pour permettre l'utilisation de sa caméra infrarouge à haute résolution, lui permettant d'identifier la cible. Si le missile ne parvient pas à identifier la cible prévue et qu'il existe un risque de dommages collatéraux, il peut alors décider de s'écraser dans une zone déserte.

La charge militaire BROACH comporte une première charge pénétrante pour traverser le sol et le blindage d'un bunker, suivie d'une charge principale dont l'explosion peut être retardée. Il est destiné à la destruction de cibles à haute valeur stratégique telles que les centres de commandement et de communication, les bases aériennes, les ports et les centrales électriques, les centres de stockage de munitions, etc.

Le missile de croisière naval (MdCN) (anciennement appelé « SCALP Naval ») fait partie, avec l’Air-Sol Moyenne Portée, l’Apache et le SCALP-EG, des missiles de croisière utilisés par l’armée française. Son développement par la société MBDA a commencé en 2006. Il est entré en service sur les frégates de la classe Aquitaine (FREMM et FREMM DA4) en 2015 et est prévu pour les sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) de classe Suffren vers 2018.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 1024px-US_Navy_030114-N-XXXXX-001_USS_Florida_launches_a_Tomahawk_cruise_missile_during_Giant_Shadow_in_the_waters_off_the_coast_of_the_Bahamas

Il offre une capacité de première frappe rapide, massive et coordonnée, ainsi qu’une complémentarité avec les missiles de croisière aéroportés.

Le 19 mai 2015, la Fremm Aquitaine a procédé avec succès au tir d’un MdCN au large de l’île du Levant. Selon la DGA, c'est la première fois qu’un bâtiment de surface européen tire un missile de croisière (des missiles Tomahawk ont déjà été tirés par le Royaume-Uni dans le passé, mais à partir de sous-marins)
Le missile de croisière naval reprend une grande partie de l’architecture fonctionnelle du SCALP-EG. Il a nécessité un certain nombre d’adaptations pour pouvoir être délivré depuis des plateformes navales, parmi lesquelles une structure cylindrique lui permettant d'être lancé par le système de lancement vertical Sylver A-70 ou un tube lance-torpilles de 533 mm, ainsi que l'ajout d’un accélérateur à carburant solide lui faisant acquérir rapidement sa vitesse de croisière après le lancement

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Scf_20151125_la-fregate-surcouf-tire-un-missile-mm40_photo2



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:43

23/02/2017

NORTHERN SUN 2017 : ENTRAÎNEMENT AU SAUVETAGE DE SOUS-MARINS

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 1170_59

L’exercice Northern Sun s’est déroulé au large de Bogen en Norvège entre le 3 et le 10 février 2017. Une délégation de cinq marins français participait à cet entraînement opérationnel organisé par les Norvégiens. Leur mission : assurer le sauvetage d’un sous-marin naufragé grâce au système de sauvetage sous-marin de l’OTAN, le NSRS (NATO submarine rescue system). Retour sur cet entraînement en eaux profondes.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 NSRS%20northern%20sun%201

Le 3 février, cinq marins français atterrissent à Narvik. Parmi eux, deux opérateurs de caisson hyperbare - un sous-marinier de Brest et un plongeur de la Cellule plongée humaine et intervention sous la mer (CEPHISMER), deux futurs Rescue chamber opérator (RCO - opérateur embarqué à l’arrière du sous-marin de sauvetage) et un RCO confirmé.

Les opérateurs de caisson hyperbare, les RCO et l’ensemble du personnel britannique, norvégien et français présent réalisent plusieurs vérifications sur le sous-marin norvégien Utsila qui jouera le rôle du sous-marin en détresse, sur le mini sous-marin de sauvetage, le SRV (submarine rescue vehicle), et sur les caissons hyperbares positionnés sur le bâtiment britannique HMS Sorland.


Mercredi 8 février, l’exercice peut commencer. L’Utsila est posé par 120 mètres de fond, il faut secourir les 19 sous-mariniers qui se trouvent à bord.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 20170207_130431

Quelques minutes après la mise à l’eau, le SRV est délicatement posé sur l’Utsila par le pilote. La jupe est vidée et les procédures d’équilibrage sont réalisées. Il est temps d’ouvrir les panneaux. Les procédures mainte fois répétées se déroulent sans hésitation, un premier groupe de sous-mariniers est secouru. Pour permettre à deux sous-mariniers norvégiens de découvrir le SRV, deux français restent à bord. Une deuxième rotation leur permettra de retourner à terre avec le deuxième groupe de « naufragés ».

Chaque jeune RCO a réussi parfaitement la manipulation du SRV, le clampage et le sauvetage. Sous l’œil attentif et intransigeant de l’entraineur et sous la surveillance du RCO expérimenté de Cherbourg, deux RCO français et un RCO écossais se sont qualifiés pendant cet exercice, garantissant une intervention immédiate et efficace de chacun en cas de réel naufrage de sous-marin.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 NSRS%20northern%20sun%202.png

Infos+ corsair

A propos du NSRS :
• Installé sur la base navale HMNB Clyde à Faslane (Écosse) ;
• Placé en alerte à 12 heures pour une mobilisation par avion (15 gros porteurs type A400M) ou par la route (20 camions) ;
• Capacité d’intervention mondiale (à l’exception des zones couvertes de glace) en 72 h à compter de la réception du signal de détresse;
• Intervention jusqu’à 610 mètres de profondeur ;
• Conditions de pression de 0,8 à 5 bars ;
• Angle de présentation jusqu’à 60° par rapport à l’horizontale ;
• Mis en œuvre jusqu’à un état de mer 6 ;
• Equipage du submarine rescue vehicle (SRV) : un pilote, un co-pilote et un rescue chamber opérator (RCO).
• Capacité d’accueil : 15 rescapés.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Massevex2016_1170

SAUVETAGE DE SOUS-MARINS

Le quartier général du NSRS (NATO submarine rescue system : système de sauvetage de sous-mariniers développé par la France, le Royaume-Uni et la Norvège), implanté sur la base navale de Faslane (Écosse)
En 2015 au large de Toulon, l’exercice Soleil du Sud avait permis le déploiement du sous-marin d’évacuation (le SRV, pour submarine rescue vehicle) sur le bâtiment support Jason, puis, pour la première fois, le transfert de marins vers la surface à partir du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Rubis immergé à 50 mètres, embossé sur 4 coffres au large du Cap Sicié. Cette fois, c’est la composante hyperbare du système qui a été mise en œuvre.
Des représentants des trois nations partenaires ont ainsi pu s’entraîner et se qualifier à la mise en œuvre du complexe de décompression. Le scénario mettait en scène un sous-marin norvégien posé par 72 mètres de fond à 25 Nq au Sud-ouest de Plymouth à la suite d’une collision. Une voie d’eau dans le compartiment arrière a contraint les 24 membres d’équipage, dont 11 blessés, à se retrancher sur l’avant du sous-marin où la pression atmosphérique s’élève à 2,4 bars.
Trois rotations fictives de SRV ont été nécessaires pour évacuer l’ensemble des « rescapés » avec notamment le brancardage d’un marin dans un état critique depuis le sous-marin en détresse. Commence alors la lente phase de décompression pendant laquelle les plastrons sont restés 20 heures dans les chambres de décompression, entourés de l’équipe médicale, des opérateurs du complexe de décompression et des opérateurs embarqués à l’arrière du SRV, les « rescue chamber operator (RCO) » venus leur porter secours, avant de pouvoir sortir à l’air libre.
Une opération de secours de ce type a pour objectif d’assurer l’évacuation de l’équipage en toute sécurité, de prendre en charge les blessés en leur apportant les premiers soins et de leur permettre de « regagner la surface » en respectant un profil de décompression adapté, prévenant l’apparition d’accident de décompression.
L’équipe médicale, composée d’infirmiers et de médecins, sous-mariniers ou hyperbaristes, a ainsi pu appréhender une version du triage médico-chirurgical adaptée à ce système et confronter les pratiques médicales de chacune des trois nations participantes.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:44

23/02/2017

Mali : La force Barkhane a neutralisé un groupe armé près de la frontière algérienne

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Barkhane-20170223

Dans la nuit du 19 au 20 février, des militaires français de la Force Barkhane ont été pris à partie par un groupe armé, lors d’une « opération d’interception », dans le nord du Mali, non loin de la frontière algérienne.

La Force Barkhane « Barkhane a neutralisé un groupe armé terroriste (GAT) dans la région de Boughessa », a en effet déclaré le colonel Patrick Steiger, le porte-parole de l’État-major des armées (EMA). Ce groupe « a ouvert le feu sur les soldats français qui ont riposte », a-t-il ajouté, avant de préciser que « 4 terroristes » avaient été tués au cours de cet accrochage.


En outre, les militaires français ont mis la main sur « deux mitrailleuses lourdes, deux lance-roquettes, 4 fusils d’assaut Kalachnikov et un nombre de munitions qui se comptent en centaines. »


Cet accrochage n’est pas sans rappeler celui qui avait eu lieu en février 2015, dans le même secteur. À l’époque, grâce à un « renseignement d’opportunité », Barkhane avait planifié en » boucle courte » une opération près de Boughessa. Les militaires français, après avoir essuyé un feu nourri, avaient « saisie » la position occupée par les jihadistes en les mettant ces derniers « hors de combat ».

Ces dernières semaines, la Force Barkhane a effectué plusieurs missions de reconnaissance et de surveillance des points d’accès de cette région du nord du Mali, propice aux trafics en tous genres. Un stock important de produits pouvant servir à fabriquer des engins explosifs improvisés (IED).

Pour rappel, en 2016, dans la bande sahélo-saharienne, les militaires français ont mis hors de combat (tué ou capturé) 150 jihadistes et saisi plus de 6 tonnes d’explosifs et de munitions.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:45

23/02/2017

Tournée américaine pour la Patrouille de France

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Paf-20170223

Les nombreux aficionados de la Patrouille de France (PAF) – du moins ceux qui fréquentent les réseaux sociaux – ont certainement remarqué la livrée particulière qu’arborent depuis peu les Alphajet de cette formation de l’armée de l’Air. Livrée qui n’est pas sans rappeler la bannière étoilée des États-Unis.

Et pour cause : la PAF décollera le 17 mars de Salon-de-Provence pour arriver, deux jours plus tard, à Bagotville, ville canadienne qui marquera le début de sa tournée américaine, organisée en hommage au centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis, lors du premier conflit mondial.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Gal_62373

Ce n’est pas la première fois que la Patrouille de France, que les Américains appellent, par commodité, la « French Team », traversera l’Atlantique. En 1986, sous les ordres du commandant Pascal Féraud, elle avait donné une série de représentations aux États-Unis, dans le cadre du centenaire de la Statue de la Liberté. Elle fut, le 4-Juillet de cette année-là, la seule formation étrangère à évoluer dans le ciel new yorkais, devant environ 3 millions de spectateurs.

"10 Alphajets, 1 A400M, 72 personnels et 25 tonnes de fret, pour 12 démos, 2 rencontres et 9 survols"

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 C5V91-kXAAIRgKx


En 2009, la PAF, emmenée par le commandant Benjamin Souberbielle, avait retrouvé le continent américain pour commémorer le centenaire de l’aviation canadienne et le 150e anniversaire du Consulat général de France à Québec. Puis, elle avait poursuivi son périple en Amérique du Sud, notamment au Brésil, où elle donna une représentation à l’occasion d’un visite officielle du président Sarkozy à Brasilia.

Pour cette tournée aux États-Unis, la PAF participera à plusieurs meetings, survolera New York, Washington, l’école de l’US Air Force de Colorado Springs, Cap Canaveral, le Pentagone, le Golden Gate et le Grand Canyon. Ses pilotes rencontreront leurs homologues américains des Blue Angels (US Navy) et des Thunderbirds (USAF).

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Alphajet_E79_F-TENA_2017_jp
La PAF avec sa livrée ‘USA 2017’

Pour ce déploiement, 10 Alphajet, accompagnés par un A400M « Atlas », traverseront l’Atlantique via la même route empruntée il y a 31 ans, c’est à dire via Lossiemouth (Écosse), Keflavik (Islande), Sondrestrom (Groenland). Le retour de la PAF est prévu pour le 6 mai, après deux représentations données au Canada, l’une à Ottawa, l’autre à Montreal.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:45

23/02/2017

Les résultats financiers d’Airbus plombés par les problèmes de l’A400M « Atlas »

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Atlas-20160908

Avec un carnet de commandes d’une valeur de plus de 1.000 milliards d’euros et un chiffre d’affaires de 67 milliards d’euros (+3%), le patron d’Airbus, Tom Enders, aurait de quoi avoir le sourire si le bénéfice net obtenu en 2016 n’était pas en recul de 63%, pour tomber à 995 millions d’euros.

La faute aux 2,2 milliards, que l’industriel a dû provisionner pour faire face à de nouvelles difficultés de l’avion de transport militaire A400M « Atlas », victime, l’an passé, d’un problème au niveau des boîtes relais des réducteurs d’hélices (PGB – Propeller Gear Box) de ses turbopropulseurs TP-400.

« Nous avons honoré les engagements pris l’année dernière en termes de performances et d’objectifs, à l’exception de l’A400M, qui a représenté une charge totale de 2,2 milliards d’euros en 2016 », a reconnu M. Enders. « Réduire les risques et renforcer l’exécution de ce programme est absolument prioritaire en 2017 », a-t-il ajouté.


En 2016, le nombre d’A400M livrés a été plus élevé qu’en 2015 (17 exemplaires contre 11) mais a été en deçà des prévisions (20 auraient dû être livrés). Et le problème des PGB et les retards pris dans le développement des capacités tactiques de l’appareil, même s’il est en bonne voie, ont compliqué la vie d’Airbus. Et, 7 ans après le renflouement massif de ce programme grâce à un accord entre l’industriel et les pays clients, de nouvelles négociations devront se tenir pour évoquer notamment le calendrier des livraisons et faire le point sur les capacités de l’appareil.

« Au vu des pertes cumulées du programme A400M, le conseil d’administration a mandaté la direction pour réengager des discussions avec les clients, afin de réduire l’exposition aux risques », peut-on lire dans le communiqué publié par Airbus.

« Nous croyons sincèrement que si nous arrivons à nous entendre de manière raisonnable, nous devrions parvenir à bien mieux faire évoluer le programme afin d’arrêter ou de réduire l’hémorragie qui affecte l’ensemble du groupe », estimé M. Enders, qui une nouvelle fois admis qu’Airbus avait sous-estimé la complexité de ce projet d’avions de transport. « Le groupe n’aurait jamais dû porter la responsabilité des problèmes de maturité du moteur, une situation inédite dans le secteur de la défense », a-t-il dit.

En attendant, l’Allemagne n’a pas hésité à exiger des dommages et intérêts à Airbus pour chaque appareil livré en retard. La question est d’autant plus sensible outre-Rhin que la flotte de Transall C-160 doit être retirée du service d’ici 2020 et que, pour éviter une rupture capacitaire, et à l’instar de Paris, Berlin va commander 4 ou 6 C-130J Hercules auprès des États-Unis.

Cela étant, la situation n’est pas la même que celle qu’il avait fallu régler en 2010, en accordant à Airbus 1,5 milliard d’euros d’avances remboursables et en acceptant une hausse de prix de 2 milliards d’euros. « Nous ne demandons pas des milliards supplémentaires, mais plus de flexibilité pour la mise en oeuvre des différentes capacités militaires et l’application des pénalités », a expliqué M. Enders.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:46

24/02/2017

Un Reaper pour surveiller le salon du Bourget ?

Un exemplaire du drone américain doit entrer en service prochainement sur la base de Cognac. L’appareil sera avant tout utilisé pour les missions d’entrainement, mais l’armée de l’Air songe également à s’en servir lors du prochain salon du Bourget…

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 3-560x374

L’objectif de l’armée de l’Air est de disposer de cinq équipages qualifiés pour les phases de décollage et d’atterrissage d’ici la fin de l’année.


L’appareil est arrivé en caisses à Cognac le 13 janvier dernier et son premier vol est attendu pour la fin mars. C’est le sixième appareil de ce type mis en service en France, les cinq autres étant installés à Niamey (Niger) d’où ils font la guerre contre les groupes islamistes.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 2

L’armée de l’Air dispose actuellement d’une quinzaine d’équipages pour trois appareils opérationnels et trois autres en cours de remontage. L’outil drone coûte cher en main d’œuvre…

L’appareil de Cognac sera utilisé par l’escadron de drones 1/33 Belfort pour l’entrainement et le maintien des qualifications des équipages. Mais il ne permettra pas dans un premier temps de former des « ab initio » : il faudrait pour cela une cabine de simulation qui ne sera livrée qu’au deuxième semestre 2017. Contrairement à ce qui se passe à Niamey, le pilotage au décollage et à l’atterrissage depuis Cognac sera assuré par des Français. Un seul équipage de l’armée de l’Air est pour l’instant qualifé pour cet exercice mais un deuxième, en cours de formation aux Etats-Unis, devrait le rejoindre à la fin mai.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 1

Le retrait des Harfang étant prévu à la fin de cette année, l’armée de l’Air se trouvera bientôt à la tête d’une flotte homogène et performante de drones MALE. Restera à leur donner une capacité offensive…

Si le calendrier risque d’être trop juste pour permettre à l’appareil de faire une apparition au meeting de Bordeaux le 14 mai, sa participation au Dispositif Particulier de Sûreté Aérienne (DPSA) du 52ème salon du Bourget est en revanche plus plausible.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:57

24/02/2017

IDEX 2017: Nexter proposes UAE Leclerc upgrades

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 P1703386

Nexter Systems has proposed a number of potential upgrades to enhance the capability of the United Arab Emirates' (UAE's) Leclerc main battle tanks (MBTs).

The UAE has taken delivery of a total of 388 Leclerc MBTs, 2 training tanks, and 46 armoured recovery vehicles (ARVs).

These are similar to the 400 Leclerc MBTs delivered to the French Army, but have a number of modifications including an MTU 1,500 hp EuroPowerPack, additional passive armour, and a different commander's panoramic sighting system.

They also feature an auxiliary power unit (APU) mounted on the rear of the hull on the right side, which enables the subsystems to run with the main engine switched off.

Nexter Systems a proposé un certain nombre de mises à niveau potentielles pour améliorer les capacités des chars de combat principaux (MBT) Leclerc des Émirats arabes unis (EAU).

Les Emirats arabes unis ont pris livraison d'un total de 388 Leclerc MBT, 2 réservoirs d'entraînement et 46 véhicules blindés de récupération (ARV).

Ceux-ci sont similaires aux 400 Leclerc MBT livrés à l'armée française, mais ont un certain nombre de modifications, y compris un MTU 1.500 cv EuroPowerPack, une armure passive supplémentaire, et un autre commandant du système de visée panoramique.

Ils comportent également une unité de puissance auxiliaire (APU) montée à l'arrière de la coque sur le côté droit, ce qui permet aux sous-systèmes de fonctionner avec le moteur principal éteint.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 8:58

24/02/2017

Un nouveau « groupe de bombardement » pour l’armée de l’Air ?


Engagés de manière très intense dans les combats au Levant, les équipages de l’armée de l’Air s’appuient sur des traditions glorieuses pour favoriser la création d’une nouvelle unité. Rencontre avec ceux du "GB43 Levant" en Jordanie.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GB43-1-copie-560x310
La demi douzaine d’avions (le nombre varie suivant les besoins) présents en Jordanie consomment pas moins de 20% des heures « chasse » de l’armée de l’Air. Loin de la France et engagés quotidiennement au combat, pilotes, navigateurs et mécaniciens affichent un esprit de corps qui mérite sans doute une reconnaissance officielle

L’histoire a commencé comme une boutade lorsque les Mirage 2000D de Nancy sont arrivés les premiers, à l’automne 2014, sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie. Ils viennent alors épauler les Rafale basés aux Emirats Arabes Unis dans les combats contre l’Etat Islamique, en Irak dans un premier temps puis en Syrie.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GB43-3-copie


Accueil » Défense » Un nouveau « groupe de bombardement » pour l’armée de l’Air ?

commentaires DÉFENSE Publié le 4 février 2017 par Frédéric Lert
Un nouveau « groupe de bombardement » pour l’armée de l’Air ?
Engagés de manière très intense dans les combats au Levant, les équipages de l’armée de l’Air s’appuient sur des traditions glorieuses pour favoriser la création d’une nouvelle unité. Rencontre avec ceux du "GB43 Levant" en Jordanie.


La demi douzaine d’avions (le nombre varie suivant les besoins) présents en Jordanie consomment pas moins de 20% des heures « chasse » de l’armée de l’Air. Loin de la France et engagés quotidiennement au combat, pilotes, navigateurs et mécaniciens affichent un esprit de corps qui mérite sans doute une reconnaissance officielle… © Frédéric Lert/Aerobuzz

L’histoire a commencé comme une boutade lorsque les Mirage 2000D de Nancy sont arrivés les premiers, à l’automne 2014, sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie. Ils viennent alors épauler les Rafale basés aux Emirats Arabes Unis dans les combats contre l’Etat Islamique, en Irak dans un premier temps puis en Syrie.


On trouve l’insigne du GB43 partout sur la base aérienne projetée en Jordanie, et pas seulement sur les combinaisons de vol des équipages. Ici un espace détente en zone vie… © Frédéric Lert/Aerobuzz
Loin de Nancy, ce détachement forme en quelque sorte le quatrième escadron de la 3ème escadre de chasse qui n’en compte que trois à Nancy normalement. Pour respecter la tradition, les équipages imaginent alors qu’ils forment l’escadron 4/3. Puis arrivent très rapidement les Mirage 2000N de l’escadron 2/4 La Fayette. Et quelqu’un a l’idée de passer de l’escadron 4/3 au groupe de bombardement 43, le « 4 » faisant référence à la 4ème escadre et le « 3 » à la troisième.

En donnant au GB43 le nom de « Levant », il s’agit également de reprendre les traditions glorieuses des trois « Free French Flight » créés en juin 1940 au Proche Orient, à l’ombre de la Royal Air Force. Les Mirage sont à présent repartis en France (et pour certains en Afrique), remplacés par des Rafale, mais l’idée de recréer le GB 43 en Jordanie est restée.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GB43-2-copie
Comme toutes les définitions héraldiques, celle de l’insigne du GB43 reste poétique tout en étant très codifiée : « Ecu tranché d’or et de gueule, sommé d’une couronne jordanienne du même, au moustique au naturel, tanné, descendant, denté d’argent et allumé d’or, chevauchant une bombe de fer brochant le tout, en chef un listel de sable chargé des lettres GB43 LEVANT d’or ». Fermez le ban !

La proposition a été transmise pour avis au Service Historique de la Défense. Et in fine, il reviendra au chef d’Etat-Major d’officialiser cette reprise des traditions qui pour l’instant fait un joli patch porté par tous les navigants présents en Jordanie, pilotes et navigateurs de combat.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 9:00

24/02/2017

Pour la première fois, l’aviation irakienne a frappé des positions de Daesh en Syrie

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 F16iq-20170224

Le Premier ministre Haider al-Abadi, a indiqué, ce 24 février, que l’aviation irakienne avait bombardé des positions tenues par l’État islamique (EI ou Daesh) en Syrie. Une première depuis l’émergence de l’organisation jihadiste.

« Nous avons ordonné au commandement de la force aérienne de frapper les positions des terroristes de Daesh (dans les secteurs) de Housseibeh et Boukamal, en territoire syrien », a-t-il affirmé, via un communiqué. Cette opération « a été accomplie avec succès », a-t-il ajouté, en préciser que les frappes avaient été décidées après l’attentat qui a visé un marché de Bagdad, le 16 février dernier (52 tués).

La localité de Boukamal se trouve à 7 km de la frontière irakienne, dans la province de Deir ez-Zor, contrôlée en grande partie par l’EI. Quant à celle de Housseibeh, elle est située à cheval entre les deux pays.

Une source irakienne a confié que le raid a été mené par des chasseurs-bombardiers F-16IQ, récemment livrés aux forces aériennes irakiennes.


La mission des F-16, diffusée par le commandement irakien conjoint des opérations, ces frappes ont détruit au moins un bâtiment que devait occuper Daesh.

Le général Anwar Hana, le commandant de la force aérienne irakienne, a expliqué que ce raid avait été planifié par Bagdad, sans sollicitation de la coalition anti-jihadiste. « C’était à nous de nous venger », a-t-il dit.

On ignore si ces frappes irakiennes ont fait l’objet d’une quelconque coordination avec les autorités syriennes, ni à partir de quels renseignements elles ont été décidées. Toutefois, l’Irak a passé des accords de partage d’informations avec la Syrie, la Russie et l’Iran.

Par ailleurs, à Mossoul, les forces irakiennes ont dit, ce 24 février, avoir repris totalement le contrôle de l’aéroport, situé au sud-ouest de la ville.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 9:01

24/02/2017

ALARME!... - Le coup de gueule du Patron !..

Général de Villiers, chef d'état-major des armées  : Les réformes, « on a déjà donné, pour ne pas dire qu’on a déjà tout donné »

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Cema-20161221

Le contexte actuel n’incite guère à l’optimisme, étant donné la dégradation accélérée de la sécurité internationale, avec notamment le terrorisme inspiré par les thèses islamistes radicales et le retour de la menace dite de la force, c’est à dire l’affirmation militaire de certains États-puissances qui, selon le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), « n’hésitent pas à tutoyer la ligne rouge ». Bref, si on ajoute les changements politiques observés ces derniers mois, nous sommes entrés dans un ère d’incertitudes et de doutes.

Alors que la France va entrer en campagne électorale, il serait irresponsable d’écarter ce sujet ô combien important pour se concentrer sur l’accessoire. Car cette dégradation de la sécurité internationale a évidemment des conséquences sur la politique menée en matière de défense, dans la mesure où les armées sont extrêmement sollicitées, que ce soit sur le territoire national (Sentinelle, posture permanente de sûreté) ou à l’extérieur.

Aussi, pour le général de Villiers, qui s’est exprimé devant les députés de la commission de la Défense, il est impératif de porter l’effort de défense à 2% du PIB d’ici 2022. Impératif pour au moins trois raisons.

La première est qu’il fait « boucher les trous », c’est à dire récupérer au plus vite les capacités qui ont été abandonnées temporairement à cause des contraintes budgétaires. Il s’agit, comme l’a expliqué le CEMA, de « redonner à nos soldats les conditions de soutien et de vie en cohérence avec les efforts demandés, que ce soit au plan logistique, de l’infrastructure ou des équipements individuels – et ce dès 2018. »

S’agissant des équipements, il y a urgence. « Les besoins sont multiples et vont croissant. Je pense aux drones, aux avions ISR (intelligence, surveillance, reconnaissance), aux ravitailleurs – avions et bâtiments –, à la flotte de transport ou aux hélicoptères. Pour l’ensemble de ces capacités, nous sommes au bord de la rupture. Parfois, en tant que chef des opérations, je renonce à certaines cibles par incapacité, c’est-à-dire par insuffisance de capacités. », a dit le général de Villiers. Et comme des exemples valent mieux que de longues phrases, il en a donné plusieurs.

Ainsi, actuellement « plus de 60 % des véhicules de l’armée de Terre engagés en opérations ne sont pas protégés ». Il n’est pas possible de continuer comme cela, a souligné le CEMA, qui a aussi cité l’âge canonique des avions-ravitailleurs, dont la disponibilité « conditionne notre aptitude à tenir la posture de dissuasion nucléaire, comme à projeter nos forces et à soutenir nos opérations aériennes. »

Le général de Villiers n’a pas oublié la Marine nationale, qui « voit le nombre de ses patrouilleurs outre-mer s’effondrer. » En effet, d’ici 2020, hors Guyane, « six sur huit auront été désarmés, et ne seront remplacés que plusieurs années plus tard. » Enfin, au-delà de cette échéance, d’autres réductions (ou ruptures) capacitaires sont à craindre, comme au niveau des « hélicoptères légers embarqués, dont le remplacement est prévu en 2028 seulement, les missiles air-air ou les camions lourds. »

Toujours au sujet des équipements, le CEMA a plaidé pour une hausse de 300 millions d’euros par an des crédits alloués à la recherche et au développement. « Sans cela, nous ne serons pas compétitifs, et nous ne serons pas au rendez-vous des évolutions technologique », a-t-il dit, après avoir cité la modernisation des deux composantes de la dissuasion nucléaire. Modernisation aussi indispensable que coûteuse, même si, in fine, elle bénéficiera à l’économie française.

Ces 2% du PIB doivent permettre de faire un effort « indispensable » au niveau des ressources humaines. Là, les armées peinent à se remettre des déflations de 50.000 postes planifiées entre 2008 et 2014. Et l’arrêt des suppression d’effectifs, décidé en novembre 2015 par le président Hollande, ne suffit pas « à restaurer la résilience de certains domaines, qui restent sous le seuil critique ».

Là encore, le général de Villiers a pris quelques exemples édifiants. « 20 % des pilotes de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) ne sont pas aptes ‘mission de guerre’, faute d’heures de vol; 40 % des sites de l’armée de l’air sont dépourvus d’escadron de protection. La population des fusiliers marins est sous extrême tension », a-t-il détaillé. Selon lui, il faudrait recruter environ 2.500 personnels de plus par an d’ici 2022, notamment pour « renforcer le domaine du soutien qui se trouve, désormais, en butée. »

Les infrastructures sont un autre domaine où il faudra investir. Ces dernières années, elles ont souffert des contraintes budgétaires. Résultat : « Si aucun chantier n’était entrepris, 79 centres de restauration sur 350 devraient fermer pour cause de non-conformité dans les trois ans qui viennent », a souligné le CEMA. Pour remettre les choses d’applomb, il faudrait, en plus, « 120 millions d’euros en 2018, 300 millions en 2019, et 500 millions en 2020. »

Ensuite, au vu du rythme opérationnel, le général de Villiers a estimé nécessaire de revoir les contrats opérationnels des armes, dépassés actuellement d’environ 25% à 30%. L’armée de l’Air, pour ne prendre qu’un seul exemple, devait être en mesure de ne déployer que 12 avions en permanence en opération extérieure : actuellement, une vingtaine sont engagés. Aussi, le CEMA souhaite une accélération du programmes Scorpion, BATSIMAR (patrouilleurs de la marine, ndlr) et FLOTLOG. Et, a-t-il ajouté, il est « indispensable de renforcer la composante ‘aviation de chasse’ de l’armée de l’Air. »


En outre, revoir à la hausse les contrats opérationnels suppose aussi d’en faire de même avec l’entraînement. Le nombre de jours de préparation opérationnelle est en baisse pour les trois armées, celui de la Marine nationale ayant chuté de 25%… Et moins de 60% des pilotes de transport sont « sont qualifiés à l’atterrissage sur terrain sommaire – mode d’action pourtant essentiel en premier mandat. » Aussi, pour le CEMA, il « y a désormais urgence à rétablir la cohérence entre engagement et préparation opérationnelle. »

À ces impératifs viennent d’ajouter des « points de vigilance », comme le moral (celui des militaires ET de leurs familles) ou la fidélisation des personnels, en particulier ceux ayant une spécialité de pointe ou traditionnellement déficitaire. Le CEMA en a cité un troisième : la sécurité et la protection.


« Compte tenu de l’élévation du niveau de la menace qui pèse sur nos emprises militaires, qui sont nombreuses, il faut veiller à garantir la résilience de nos armées en protégeant nos infrastructures. Ceci concerne la sécurité de nos pistes aéronautiques, la résilience des data centers et des alimentations électriques, la sécurisation de nos stocks de munitions en France et à l’étranger, ou encore la disponibilité des quais et des bassins portuaires. En réalité, toutes les emprises susceptibles d’être considérées comme des cibles de choix par les terroristes sont concernées », a-t-il énuméré.

En ces temps de campagne électoral, le général de Villiers a averti ceux qui, éventuellement, seraient tentés de penser que les armées auraient à faire de nouvelles économies pour trouver les ressources financières necessaires à leur modernisation.


« Pour ceux qui croient que nous pourrions encore réaliser des économies, que nous sommes en pleine réforme, que nous l’avons été sans discontinuer depuis 2008. Je conduis cette réforme depuis 2010, date de mon arrivée comme major général des armées, et nous allons continuer jusqu’en 2020, voire au-delà », a rappelé le CEMA. « Je serai franc : on a déjà donné, pour ne pas dire qu’on a déjà tout donné », a-t-il lancé. Et refuser cet effort de défense, ce serait « revoir nos ambitions à la baisse et accepter que nos priorités stratégiques ne soient bientôt plus que des prétentions stratégiques. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 9:02

26/02/2017

Mirage et Rafale
Pourquoi la Haute-Loire est-elle un terrain de jeu pour l'armée de l'air ?


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Fetenationale02_3091523

Pourquoi notre territoire est-il survolé régulièrement par des avions de chasse à basse altitude ? Nous avons posé la question à l’armée de l’air. Une sorte de Top Gun se joue au-dessus de nos têtes...

Il ne se passe pas une semaine sans qu’ils ne traversent le ciel à basse (voire à très basse altitude au-dessus des zones les moins peuplées). À défaut de les voir, le bruit assourdissant de leurs réacteurs suffit à signaler leur présence qui immanquablement fait lever les yeux aux enfants.


C’est ici que se préparent les missions en Syrie ou en Irak


Eux, ce sont bien entendu les avions de chasse de l’armée française. Mais pourquoi notre territoire accueille-t-il les Mirage 2000 et autres Rafale qui composent la grande majorité de notre flotte aéronautique ? Et surtout que font-ils au-dessus de nos têtes ? Les réponses à ces questions, c’est le Service d’information et de relations publiques (Sirpa) de l’armée de l’air qui nous les a données.

Si l’on voit passer autant d’avions de chasse dans notre ciel, c’est qu’en tant que territoire n’ayant pas de zones densément peuplées, une grande partie de la Haute-Loire est intégrée à l’un des six secteurs d’entraînement à très basse altitude (Setba) établis en France depuis des décennies et baptisé « Ardèche ».

Une dénomination un peu restrictive sachant que le Sebta recouvre une zone beaucoup plus large qui, outre l’Ardèche et la Haute-Loire, s’étend aussi sur une partie du Puy-de-Dôme et même du Cantal. Dans ces secteurs d’entraînement, « les aéronefs militaires peuvent évoluer à des hauteurs inférieures à 150 mètres au-dessus de la surface et à très grande vitesse (jusqu’à 800 km/h).

Les aéronefs militaires peuvent évoluer en Haute-Loire à des hauteurs inférieures à 150 mètres au-dessus de la surface et à très grande vitesse, jusqu'à 800 km/h...

Ces zones répondent aux exigences d’entraînement des forces aériennes de la marine, de l’armée de terre et de l’armée de l’air. Elles permettent de préparer les équipages militaires aux missions de pénétration en très basse altitude en territoire ennemi ou en milieu hostile », explique l’armée de l’air.

Bref, c’est en quelque sorte un Top Gun (l’école de pilotage américaine popularisée par le film avec Tom Cruise dans les années 1980) made in France qui se déroule au-dessus de nos têtes ! C’est d’autant plus vrai que le Setba Ardèche accueille des avions de tout l’Hexagone.

« Compte tenu de son emplacement géographique central, il permet d’entraîner des dispositifs aériens importants constitués d’aéronefs en provenance des différentes bases aériennes du territoire national à des scénarios réalistes et complexes », souligne l’armée de l’air.

Les Mirage 2000 et autres Rafale des bases d’Orange, Istres, Saint-Dizier, Luxeuil ou Reims peuvent ainsi évoluer dans le ciel altiligérien pour des entraînements qui n’ont rien de jeux.


« Dans le contexte actuel de notre engagement sur les différents théâtres d’opérations extérieures (Irak, Syrie, Afrique sahélienne), ces entraînements sont nécessaires pour le succès des missions et essentiels pour la sécurité de nos pilotes au cours de ces opérations », conclut le Sirpa.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 9:03

26/02/2017

Plongée à bord d’un sous-marin nucléaire

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 000-ARP1244679HDF

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 IMG-8408

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 IMG-8413

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 IMG-8376

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 IMG-8421

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 IMG-8388



Ils sont les gardiens de notre sécurité nationale. Les 4 sous-marins atomiques lanceurs d’engin possèdent en leur sein les secrets les mieux gardés de la république. Nous avons pu pénétrer quelques heures dans l’antre du fleuron de la Marine nationale.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vigilant-ecusson


Le trou par lequel on accède au cœur du monstre semble ridicule comparé à l’énormité de l’engin : 140m de long, 14 000 tonnes. « Et 14 000 heures de travail » précise le Capitaine de vaisseau Remi Thomas, Commandant du Vigilant qui nous accueille dans ses quartiers ; plutôt spacieux. Une sorte de chambre supérieure d’hotel Mercure. Une grande table ovale occupe l’ensemble de la pièce principale. Au mur, un large écran. Sans doute pas pour regarder OM/PSG… D’ailleurs, ni la télé ni internet ne sont autorisés à l’intérieur du Vigilant. Comme les 3 autres SNLE (Sous Marins Nucléaires Lanceurs d’Engin) de la France, il est destiné au geste ultime : l’envoi de l’arme atomique sur l’ennemi. Et pour parfaire cette mission, la seule en réalité, il doit être indétectable. Et chaque information « entrant » à bord est une indication potentielle sur sa localisation. 

A bord d’un sous marin, le silence n’est pas une recommandation. C’est une philosophie. Tout ici est pensé en fonction de cette contrainte essentielle. A commencer par la construction. Rien ne repose directement sur la coque du submersible. Afin de ne pas propager ni bruit ni vibrations, tout est monté sur « coussins » de façon à ce que rien ne repose directement sur « l’enveloppe » du sous marin. La garantie d’une discrétion absolue ; ou presque. Un peu comme si vous lâchiez un marteau sur votre parquet mais que votre voisin du dessous n’entendait rien. Sous l’eau, on sait qu’on peut perdre la vie pour un éternuement intempestif.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 516110-le-sous-marin-nucleaire-lanceur-d-engins-snle-le-vigilant-sur-la-base-de-l-ile-longue-le-13-juillet-

Plus de 500 fois Hiroshima dans 200 m2

L’autre caractéristique fondamentale à bord de ce mobilis in mobile transportant 16 missiles nucléaires (à têtes multiples, pouvant donc frapper plusieurs cibles simultanément) c’est évidemment le secret. Au sein de la grande muette guère bavarde, c’est peu dire. Ainsi, on ne saura pas trop pourquoi des détails qui nous semblent insignifiants, à nous, civils profanes, ne peuvent être photographiés. Puisque les explications elles mêmes sont secret défense. Mais dans cet environnement, le confidentiel l’est pour tout le monde. A commencer par la destination du sous marin lorsqu’ il part en mission. Le commandant est le seul à savoir la route et la destination. Après avoir évoqué la situation stratégique globale avec le chef d’état major de l’Elysée, c’est lui, et lui seul, qui prend la décision d’emmener le sous marin dans la zone de son choix. 

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 20130505154211_m52

Seul son officier en second est mis dans la confidence ; une fois en mission. Même le Président de la République ne connait pas sa position. Quant aux 109 hommes à bord, n’en parlons pas. Eux ne savent jamais où ils sont ; ni même où ils sont allés. Y compris à leur retour ! 

Et ce ne sont pas leurs familles qui pourraient les aider.

Chaque marin n’a droit de recevoir qu’un message de 40 mots par semaine. Filtrés au préalable par le commandement. Aucune (mauvaise ou inquiétante) nouvelle ne peut venir perturber le moral, donc la concentration des hommes. « On a appris les attentats du 13 Novembre deux jours avant de rentrer à Brest » indique ainsi un atomiste en mission à cette époque. « Et ils avaient eu lieu un mois auparavant ».   
Une fois par semaine, avec les messages personnels, les hommes reçoivent des informations de l’extérieur. Mais toujours pasteurisées. Donc banales. « Finalement, les seules que l’on regarde de près, ce sont les nouvelles sportives » explique un sous marinier ; «  pas forcément par passion du sport. Surtout parce qu’on sait que celles là, elles sont vraies. Sans filtres. 1/0 c’est 1/0 quoi ! »

Ce qui frappe d’emblée à bord du Vigilant, c’est la « tuyauterie ». Pour autant qu’on puisse le comprendre, c’est un enchevêtrement invraisemblable de câbles, de tubes et de boulons. De fait, les 4 SNLE dont le Vigilant sont certainement une des réalisations les plus avancées et les plus complexes qui soit. Ce n’est pas un hasard si seuls 6 pays (Etats Unis, Russie, Chine, Inde, Royaume Uni) en possèdent la technologie. 100 000 plans établis pour en bâtir un , 75 000 appareils de toute natures installés, 300 km de câbles électriques, 50 km de gaines de ventilation posées dans un tube d’à peine 10m de large…  

En son sein, on compte plusieurs centres névralgiques. A commencer par le cœur du réacteur nucléaire. Grace à son apport d’énergie infinie, un sous marin nucléaire peut rester en mission indéfiniment. En théorie. Ce sont les hommes, et surtout les provisions pour les nourrir qui en limitent la durée. En moyenne, les missions durent 70 jours et de l’avis quasi-unanimes des hommes à bord, « passés le 45eme, on commence à penser au retour… » disent-ils tous. On les comprend. Si les bannettes de sommeil sont rudimentaires, mais pas pire que ce que l’on trouve sur un bateau, ce sont les lieux de vie réduits au minimum qui laissent à penser au visiteur que le temps doit parfois sembler bien long. Hormis l’espace réfectoire où on dresse des tables, toujours au milieu de la tuyauterie, il n’y a pas grand chose pour se détendre. C’est ici également que l’on projette un film. L’attraction de la semaine nous explique un jeune cuisinier, « souvent le Dimanche, c’est la soirée à thème : Repas italien ou indien … » L’espace bibliothèque se résume à un petit meuble dans la coursive où dominent les BD. Et quand un sous marinier nous explique qu’au sortir de son quart de huit heures, dans un espace (très) confiné, il aime à se détendre « en faisant de l’exercice dans la salle de sport », on s’enthousiasme. Ah ! On va enfin voir une salle dédiée. En réalité, on est déjà passé devant. Au détour d’un tournant, parmi la tuyauterie ambiante, on vous montre une barre fixe sur laquelle s’entrainent les marins et, dissimulé parmi les câbles, un vélo d’appartement que les plus courageux enfourchent  parfois.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Redutabl_3_1

Sous marinier est un métier d’avenir. Le sens du devoir, l’amour de la patrie en motivent beaucoup mais aussi le parfum de l’aventure et du mystère

L’autre lieu stratégique, est le PCNO, le poste de conduite de la navigation et des opérations. C’est ici que se situent le périscope et les consoles sur lesquelles, chaque semaine, l’exercice de tir est réalisé. Après avoir reçu les codes du feu nucléaire du président de la République, le commandant les rentre dans une console située à la gauche du périscope. Simultanément, son second fait de même afin de synchroniser et de valider l’ordre de tir.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Y85Lp

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 2013MBST238_003_002  

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 3198

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 XVM75743a5e-1e72-11e6-857d-93e3309d754c-805x453

Les deux autres lieux stratégiques du sous-marin sont bien sur, à l’exact milieu du bâtiment, le compartiment où sont alignés les 16 missiles nucléaires parés à lancer le feu nucléaire. Leur portée exacte est évidemment confidentielle mais, quand on évoque avec le capitaine de vaisseau Christian Houette, commandant l’escadrille des SNLE, les limites du parcours où peut se rendre un sous marin français, partant de Brest, filant à 25 noeuds maximum pendant une durée de 70 jours. « Et si vous devez frapper Auckland par exemple ? Vous n’avez pas le temps d’y aller et de revenir à Brest. «  Il répond sybillin : « on n’a pas besoin d’être juste en face pour tirer un missile… » Selon les experts, la portée d’un missile intercontinentale est d’environ 8000km et « une cible peut etre frappée en 20 minutes » ajoutera plus tard le Commandant Royer de Vericourt, responsable du recrutement pour la marine.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Mille-fois-Hiroshima-au-fond-des-oceans_reference0
0
0C0a0r0 0s0o0u0s0 0m0a00rinier est un métier d’avenir. Le sens du devoir, l’amour de la patrie en motivent beaucoup mais aussi le parfum de l’aventure et du mystère. De fait, les perspectives sont plutôt intéressantes pour un jeune, fut il sans qualification particulière. « Avec un peu de talent et d’acharnement, en à peine un an, il peut intégrer l’équipe d’un sous marin et partir en mission. » précise même Le Commandant recruteur. Sur les 1500 sous mariniers qui embarquent, 300 sont renouvelés chaque année. Et last but not least : la solde est de 50% supérieure à la normale. « Ce n’est pas la motivation première mais ça ne gâche rien » avoue dans un sourire Eric, affecté au Sonar. « Dans un sous marin, on voit avec nos oreilles » ajoute t-il. « Et il faut savoir entendre pour bien voir. Mais on s’entraine toute l’année dans cette optique. » Preuve que les sous mariniers, en plus d’être les garants de notre sécurité, ont en plus beaucoup d’humour


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 27 Fév - 9:03

26/02/2017

2eme porte avion...???...

"La question du deuxième porte-avion peut se poser. Ce n'est pas une question absurde", a déclaré aux journalistes M. Le Drian, qui inaugurait à Ollioules (Var) un centre de recherche et développement de l'entreprise de défense DCNS.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 2955

Le seul porte-avions français, le Charles de Gaulle, a rejoint son port d'attache, Toulon, pour 18 mois de rénovation, durée pendant laquelle il sera totalement indisponible.

"Parce qu'on voit bien qu'en termes de puissance, de capacité d'intervention et de l'enjeu maritime du XXIe siècle, c'est une question qu'on peut se poser", a poursuivi le ministre.

"Elle n'est pas inscrite dans la loi de programmation militaire actuelle. Il y aura demain une autre loi de programmation militaire et peut-être que la question sera posée à ce moment-là. Il ne m'appartient pas d'y répondre maintenant", a-t-il ajouté.


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 46162

Le porte-avions français a été "très utile au cours de ces derniers mois, puis qu'il est intervenu à trois reprises dans l'opération Chammal que nous menons contre Daech au Moyen-Orient", a-t-il rappelé, précisant que la France compense son absence "par de la présence sur des bases avancées, par le biais de l'armée de l'air mais aussi de l'aéronavale".

Le ministre de la Défense inaugurait, un peu plus d'un an après sa mise en service, le nouveau centre de recherche et développement de DCNS, consacré à la conception et l'intégration des systèmes de mission, notamment toute l'informatique embarquée à bord des navires et sous-marins produits par DCNS.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:40

27/02/2017

Tirs de semonce du B2M « D’Entrecasteaux » pour interpeller des pêcheurs illégaux

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 B2m-20170227


Dans le cadre de l’opération UATIO, les Forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) arraisonnent régulièrement des embarcations vietnamiennes qui viennent pêcher en toute illégalité dans les eaux néo-calédoniennes. Seulement, les moyens de la Marine nationale y sont parfois limités, ce qui a donné lieu, par exemple, à un épisode rocambolesque en janvier dernier.

En effet, deux des trois « blue boats » vietnamiens interceptés plus tôt et conduits à Nouméa par le patrouilleur P400 « La Moqueuse » et le Bâtiment multimissions (B2M) « D’Entrecasteaux », réussirent à se faire la malle… Et il fut impossible de les rattraper : les deux navires de la Marine nationale étant théoriquement en mesure de le faire (c’est à dire qui n’étaient pas en arrêt technique) ayant été immobilisés à cause d’avaries. Mais l’on assura à l’époque que la Royal Australian Navy (RAN) se chargerait de traquer les embarcations en question.

Seulement, quinze jours plus tard, lors d’un vol de l’avion de surveillance maritime Guardian, l’une d’elles fut à nouveau repérée parmi une flottille de trois « blue boats », pêchant illégalement dans le secteur des îles Chesterfield, situées à plus de 350 nautiques au nord-ouest de Nouméa.

Réparé, le B2M « D’Entrecasteaux » fut donc dépêché dans ce secteur, grâce au concours d’un avion de transport Casa CN-235 de l’armée de l’Air. Mais sur les trois « blue boats », deux réussirent à s’échapper, dont celui qui avait prit la tangente à Nouméa…


Devant le refus d’obtempérer de l’équipage de l’embarcation qu’il devait contrôler en envoyant son équipe de fusiliers-marins, le D’Entrecasteaux a été contraint de faire des tirs de semonce avec l’une de ses deux mitrailleuses de 12,7 mm. Visiblement, cet armement, aussi léger qu’il puisse paraître, aura été suffisant pour rendre le capitaine du blue boat à la raison.

Finalement, la fouille de l’embarcation permit de saisir 19 fûts d’holothuries [concombre de mer, ndlr] et 94 fûts de gasoil. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Leur blue boat étant tombé en panne moteur alors que la mer était agitée, les 17 membres de l’équipage vietnamien furent transférés à bord du D’Entrecasteaux. Et leur ancien navire sombra le lendemain matin. De quoi leur enlever tout espoir de faire un coup similaire à celui réussi par leurs homologues…

Désormais, le capitaine du bateau de pêche vietnamien doit comparaître devant le tribunal de Nouméa le 1er mars prochain. Quant aux membres de l’équipage, ils ont été pris en charge par la police aux frontières, avant d’être renvoyés au Vietnam.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:41

27/02/2017

La FREMM Auvergne en route pour Toulon

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GNXhRV1dObBCM8yvg_DIhfrAXsHStaDOnJB2XdsQHsbRE9X9U35Vl51oA3mJIqtI3pa30qFMw2hEn-t41mK-q9Gz894UEYrSuhk-ad-JQ0Hd9VB6alg0J-Uj3o33pGOM-iNwTHtl6--xjoq-pizXuo31PpIDwS5Ico9DvozKRP2-dXG8z5ypRAU=s0-d-e1-ft#

Après une dernière sortie d’essais au large des côtes bretonnes, la quatrième frégate multi-missions de la Marine nationale a quitté le 25 février son port constructeur de Lorient, où elle a été réalisée par DCNS. Cap sur Toulon, où l’Auvergne doit arriver dans les prochains jours. Livrable d'ici le printemps à la Marine nationale, le bâtiment de 142 mètres de long et 6000 tonnes de déplacement en charge rejoindra le Languedoc, première FREMM basée sur la façade méditerranéenne, livrée en mars 2016 et qui sera prochainement admise au service actif.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 9GzvXotva7IFK1J4--W4LSDuBxQOlK-L-Rg-UCyuwVF-u7mPhTPxw8uZvcpqboFt7qRpgJnqiXqEOL1DeL2CgMc1lKHXwc_i9QV8_f1LKw_UtObbSh6JZdA-_drXQiJ_2yVUZxlCrRx4yZDJhWHktBP0xwGHsrcq3_GP2A_TYgcDHPhZGKOKsCyI8h0QqHo0LUBS=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 7sJPz0K_fXHATbReWckrjokXR1quJb_tP0MCDy1eYWapbiHzhYxvhq_lKnJT1WzKqNpMKfHzcWwOEz8dyHCOh8NW2eh-vvN2lYKMF5qcIJF2Tt9-sjNsDBUYC-4EexnXZ1tz5wg9NA3kIPlVr0P7r4yHp0dqsjwSUtS-v-giGAQoiVTf8rjilQxNVGccpI6F2U8vy6Qi-tQdEUkXY9Usgt5pMSxN0fBawOAhcRrXAiX6dvliLCu5kVgQNLII8rHu7ldh0fcbQZHf5GuPYA=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 O8jmXnqcTTxngyCITCJO17Fv38Lc_n8wPQOZBjTyrKQ_w6Cpuhk2VX_sa4tW91oqYIh_pvGqW5ewcuBXGIPybD10aFetOvuqpQW5Bb-r1XGmQboreFEZm8X1J3GZNkXme7rCmvukKOQMUU_PFVceVdYRh_ZpUgoNE9-x4cwqwmjy2iGHK5uGXDFyqv_bMPxcVVfsFR0LrP9BSXnCickpxtbxzPME4SR8E55DdHYWfzNowyT3wdMxgGZd9rPcNt0S_2OmP35H4jP5NxrPPw=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 YCQsdLFdAeV1AnqQRrJZ51sQwrIXLKfyKIXoQe7iSHJKZtn3oYaPbwoLPTHjncdLOYLZ1eJ1RpynJTLqqz53m7z2i1XFLRy_rlenXdlEJRAgl6oxDaZcY9pZcwSSZDI_WII4Cb1R6_IveuOmBmeaEzRrSG8RXErPPxE4IbeQDAx8Mk0w1T2QeXdBh69f6fJEE6u2iuicCyaVarC9RNSlJvZCxLJ7IiAtyvGcAD9txIOTPrpilzsy8cFlN0KZxCgGviRGTFyinaiCmfl_qw=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GTguWyG5DU5blyMKuDSUHbtfYwztQc5ctPELdke7X2IZX7FnQ3yJAusx8W7ys-WbTaIlM6JEIMe2lpvtvyZOU2LDiCFebJXzl3mcpnSp0lRdAW1Wbr2r9UhZkD4Dba3ucl9RdkE3bbHFPT12yQd7zCXNAbgisKOQU0abT-6Ow8YwsH6-qbZR1W2pe0ebxbdHFp0=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 XCSNdSqZBVx04ujPtfFO2addihCjB_-Y0ofUj3knVNtoAX7Yr0_E_fJLhuKLY_JZZ17aSj4ijbvsAPN-8KR1OoX3hAoW-aYe2k7fASR6XtwhJ93PctXXVVzct_nUP0cXYiKdvaYlA4JMG44wzLvcbS9eBN3SL1XBaSr3Yl3IxIsmyoyunKTmGItECNjJ5fMQCjifTPaibiY=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GE1R-YqWxdxe4ybd-csranP1W2OveRyrwZrRHCx2KAVwAvzXVPSOWO-E3dEGb640kHQpqlBzRY-jNeJgCTitNU0WbDv5eQTBQR6xlZF2_dM7f5Nr6HDdAWSF5CpBbf1B12P4YaMeDlGipNOFL8vKa-hqz5VDU7bwk3FyNHxsAO5mV8oRZPrUFlk2aVkrVLm03qTHQLLF3Mo=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GWWhE4hcbrl0bDoTJHeqMj1tB4LfY9CQ9gfAV8Mhesvhy0SC9B-WHTBol4Sfzzh9QFgeKglvqDaqIont4YQyzDx28QERTrPPbSguAYw_jRRZ-9VT6nmD2dP6bTb74iYaTTGRwiM007x2gBdgkeMFcW9zoVU-EdBrhf57wUTfLe0WiIN_binYAepzIAFbgWbqTNl1=s0-d-e1-ft#

Alors que les deux premières unités de la série, l’Aquitaine et la Provence, sont positionnées à Brest, la construction de cette nouvelle série de frégates se poursuit à Lorient. La Bretagne, mise à l’eau en septembre 2016, devrait débuter ses essais à la fin de cet été en vue d’une réception en 2018 par la flotte française. Suivra la Normandie, dont l'assemblage a débuté en janvier et qui sortira du hall de construction de DCNS début 2018. Elle ralliera d’ici fin 2019 la marine, qui prendra ensuite livraison de deux frégates aux capacités antiaériennes renforcées (FREDA), les Alsace et Lorraine, livrables en 2021 et 2022.

Le Languedoc et l’Auvergne vont succéder aux frégates anti-sous-marines Montcalm (1982) et Jean de Vienne (1984), qui doivent être retirées du service en 2017 et 2018. La Bretagne et la Normandie remplaceront à Brest les Primauguet (1986), La Motte-Picquet (1988) et Latouche-Tréville (1990), alors que les Alsace et Lorraine assureront la succession des frégates antiaériennes Cassard (1988) et Jean Bart (1991).

En plus des bâtiments français, DCNS, qui propose différentes versions de la FREMM à l’export, a déjà vendu ce modèle à deux pays, avec la livraison du Mohammed VI au Maroc en 2013 et celle de la Tahya Misr à l’Egypte en 2015.
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:43

01/03/2017

Charles de Gaulle, travaux en cale


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Su6ZJodt9YSEemWtPYO3LhvtLO2K5zBsn5aRDlYIXx_UfeoOQXP4--ioSf3SusqH6vPmVRLUAzSI-o_wijVkuYfGA1KUAay37XQqNHQQn5hKUW4vnXb93HGFMw9YRNYyv1pd2g-ulOJgYFjSb2oPc-LPd0hgpkC2cQ2YHcOGAv4=s0-d-e1-ft#

Entré aux bassins Vauban de Toulon le 8 février, le porte-avions français, désormais en cale sèche, est devenu un vaste chantier. Des centaines de marins et de collaborateurs de DCNS comme de ses sous-traitants s’activent à bord dans le cadre du second arrêt technique, doublé de la refonte à mi-vie du bâtiment. L’occasion d’une première visite de ce chantier majeur, qui vise notamment à moderniser Charles de Gaulle, admis au service actif en 2001. C’est le cas par exemple de son système de combat et de son Central Opération, qui est refait du sol au plafond.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Ouw1TAUz_7bz9gcTWej9pXbjwJVY6LDsxMG9y4RPhRIRlLpht1X7e6ZoDOlWv-NfX38EfETMJPg-5p1jcbDsl3HddfcNghl4t5rmtgw5EHz4wNOELQOQDIeIRbECiSzMBvyrKanVR1SbJTlcIIG_0NMuhJRNUPvQW_gmGDXPzL3lwMFTqieQAZcwORzo5mg=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 WpeGApv_DlkLmf0E6I5oL9yL01f8V0bVQBI3zZccjyAHN_Gjm1s7T8fRl-VP1SyD4faxADz05ngweWPSY97zeg9XOFEn6oEF1AnsPiNh2D-uB2OwHjB-MMHdPZchhnKwQFIxTA-1hZNFXhqbYtO7G2AYuL1ZlJuTqyFtlQVBf35YDENgf3Y8MkX3xtOm8Q=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 JQPAc6tM2MkfMHTKXsZ3Zg2iQ3Z4oz9zcX1Tlq4_S6oVUleM3Zyel5wsniGu8XHepQ5jCudxlHfKJSBymC8PnMZD6ZL_QULXcHPoOaXH0e8oSWZiXQE91ANWAGhDKbjYYuPSs_mz6qgyBeOf-qNp2HmsoYF-E0vckTjKR_Pcf4O-0HOjzcvWOxjuUhqVWA=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 KzY4TKTVukCMznbuXuJwj2h2ekvuE8thrVUfht5e93QBZeZVjYNOa6Ry4nKSzHy3RJBRb5pFqp3Mjce-9k9qemBuXGiZUPLeo9XLXH8mGh9popZWp2jRc0lgGwQZHiwFvdrIGtCr2kDD7B5_fjotxYsBBVetY-KpI15wowrFfjcEQwl4myVZcFtNKd_NIA=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 XcmgTLeGyvvZ9082avj3J8CxWSrEcnCZurxYbDanf_dFLMdPQsgn2Z6OG6qY8Jk78Q1GjcFsGIgVSXKq_WCUO38MNndBVJuXDWQTE_K1hlUETvPMBzmwgNGqSjpEDRs0--rQ0Rm6r1h7ticNN9GHHbFjIMKgE2e2LlPXWq-ZeLyh5LfonXo0ZjClySghxg=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 YfZsJkzkYNBaC3RNYY_7bnZkx7IIjWfW4euliyWuhPdev1hitVx-lmyHqU4UjB3q8q_VnyS6PHP8O5U4rFYT9H-hUcnQo8KZbGaLS0CDD9BfJFe8n7jTwF3gu-NU06jJb5uuQ9kl44oLtrhfbF1YzPIQcj2TJ2k2exagT_6awwigpxX-5NvSFYTkbQ02fbY=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Qzft8oj_bMz-smq8oQR4B9F8DKevXs1IQZq6JAe4uDyd2RtxIAd2GJxJ3WSDJ8Kg2SFe3NdF71YGcLI2KkTLbZJd_0pJqr7EqANsjajlLhpPlZkmwIfc-_wwLhAwcubFfNFDPx4lX1S5-F0P1c28Mlolg5mv_t4GQZ28BGXPYt1IFfTeRW1IT2QFnMnu2A=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 LYB0vnNQTn__REOfMw3By6Qi0cGIl-qg7E4kR5nwyy_dtvHvymWx2kU0ysqbK-SQZ8NucxmNyfUqv-kOJeKQeNwl-rrcZZs5C5Mlz93XZKmW9INql-o0Q5GIGabK_jyxzTwgFeKqYjg94apdDakpQYTbSqc2mec2xJmQs5OQz_cL4MDgrkzevqHwXDp1sg=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 6tEMVS-w_rD2Xe9O5rPZhsDu4uYl-YxWnGiXqVzFImi-xhBpAi3m1GCUgPIGdB0LSUl84uZHZ7uKcBo6uuUEVtjdhiY0dBJ12-fSP8cPTNGCYIxjUuQWoIlUfP2F1TIUVq_XezyjPJ1TIWr-5eNUX_AH26yMiEuRnBvX-uYTrBPASvGE5Y48vM82UUw-qw=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 6lEXjAsE_Ubp2F0L__V9bz1uHrhH5k10W_UF_Mqo4ja-EqnNTko33ouiADQwclxWcD_jjcZg_yyvLmLamToeNYAQVKFBWWI-BBFujR3wqIGPOCfJjiztrBVk7wzrmxlEPNPFBQQlgSY7Jh-K7eTIYSdZl0rYZoPMfdSlypr-ZdLBgi1276MTYOq8wdzl0w=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 QTPzJU_as7yu5-2irUVY3IWjgNDebYg9jYMDdpyYHkl_uEqngdcgzV-b4xKaul_Ab7gkX8FxmukRs0mAiemYw_ga12lmRxmVQmmQYndjtM4as8AesMj6FCh1IsMS1wsplR0FxdgLDmED__UTpVbzZBmcsrh2i35kHiAwW0At6ACPpbL3A0MDDe4nnGUOGg=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 BQOXRdWPfUQjTIFtoiYkiZQ_TyZv_SlAqDVGrDaXoH6UtIQzotCxUaUqDameHGkqMtkGeFyIZRBKSgoX-yP-7tqqN8b5gXexQZrX2wLNIxd6ipIPlQQf3L7-RlKwuzuLOcSucdRVEcUEaCHPeV0DmCZMnZWMNcH7jyfLlpZ-fhnHkbTcPW3KeSR2TNqcVQ=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 SYW2d84vxKSQ-bHeeuW_mjEdxB6y7Dw3PX47omr2kwRhXeTUbf0X7H_v2-Y2yFPRrBedInSGABPLeRRJ9X19alSps4mlB5j32XL9BYDsZhcM3AVt0DLHBdZJC4KDZPMHPOnRCWVgXR2GzFgbQkjpQM_TZO039pUdC74wT2HkZX2J2R-JUFrpXEx-7RsZYg=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 T7ylx4B8DnZ155uvDuI919ngA0hVHQacB9Y5QDXfGzU5MaBZ90fnlhb4Vh9XIvYMUwAduxiEuP87ZAF-ULIx5BIky_j1mYS0dzmK0UcLqNCitJB5PvWeybLXJOwB8FqH8TBO7zvsAszb02fpd85R5n3ZPGYix39c2E12INYlSsxqXFC386-mY37Yyp3or3U=s0-d-e1-ft#jpg

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 SdGvr_io6VKT3X-NuMMrgNzKla6q9XSxQDLljxwTEjk6lZGP_IxJzM05CobxogZti8q7TnkbVe7zIYHAP7_ii0ngItv8c6c55fE2NEi-eiUHkwDXIzNNzEjJ05hfVo-eZW6bTObekr1JlBi9A2ar0VkRi5YYn6MsxHU-G-tPIcZVOL_RpvmhcfOXuwYWxg=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 MCEQsT1tYoDCCi5OreeuXW0bLoEgqYX-V0mei1mzQcXblNUPoo0R4SSreOyTb-sMcRI-RuPOVkRtpDaD-S-cN1s1oF1YMLBlNHHY-240sTZyR0DCyLbNgo3twJhafUKA18fOKivtXexqCJH8_nIbtciGcdLxYvO4XoJ02c_N3eU6DLWMrcXI-VTutfUzDQ=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Ru3vl-quZnDlokZQDMrk1fQvlfQqq2jNGewJ7CVX3VuMe9EpAgR5Gugz5P6ogmqp3A-Cq4iH7Q7jWvDc966-UJLo_eLqOFHJGaQ9incaL1jGvDEXN0jF-xoGj8V0Olelw8NccySyljKBW1l74U6DsG34j_-GxMxWpeZ4KDP_MKUi6Dc3B0qsbvUxxIPOuw=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 NivolVC7Pl0w3fRtAdO306CbfZvtdn8-JymCcorkp3i_3FT93OGlN31kvdH-Hep-gsOg6tF4Rac9RrOvsewhmIq9aAV9o6ML5-ghmJCi4fs3APBNN_wP7Tg04LaynFv1o4Wbfy345iL84jrHg29PLtx011KKuWZ8zcxyJpi6kqClRUcpPL8n1Qk_-jnOrA=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 M0MovQLX6zSI2JZxzAgZawWiN6CW4XeV9mLexUXqMBXX1xRRI3pqfW5gvdB9VyHXKV47rQloWd60ENTMzvT0r4BZTJCLk4eLP6LRXbFpDMA1_bc2Dc1DDMjDkKfFCEd6FtmKQcj8gAZz6g1mE-a-Aqgd5bXJa63DK_xSAfUWZ6tNySmbrOIWMaSrxkqPVg=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 ZqlV8VcK6F4sezG4dv1eH7ZJVtGkP7hnyZlD1zZpRLldDr3WBEkDbq03_k5SXynWVKyy_rS8X5Y_q4JzaEDb0c-yWPTjBuwlxO-J5KTeFF0J_G3kaB91pzZrGvIgpBE2CvNP12VI9_BesEhu494viTYBO2JiIAQE_c3gFjfF4YqV1cNQC0X3kUFYmt1NAQ=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 YEqIvutioauF36d9w5qcfrszP_nMKjTNy42ICXEPxNzxhcVi1GDxdhvmJKRZLFD3TO4b3JjubxN4wDsWA_j1OCec0JiD6HLqKPJG88HjxeN3TkXg2bi0vh6aarc0P1tmZlJdllB6xYmTZyhRngE41DxcgSddW5upYcJ9G_Juxmm49Yj0jqU6We09tjvOVg=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Nt7uEV16_0l1Xua1DHQsaJSKCjPK_oBkoxIMcpU2IpAyWWihdT_adqxrEQiErX_Vxm_DcwcFZuFQ_F0eDytQKrPwZJYnHz6R106AEmcpIOJRXql37di_36oG-KjoJuPEzwQIVODQnkqh7xSs_hBYNtjm_lRlS2eNPBIzgXxrsnxaZ2PzS-009oSvLqLBlDg=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 FZqv3KB-dxW4P7FCpuK_ryTzorF0NbT4G-03gxR2a7stkJkJ86ubSNZ4u0zol0kFZDfnDn4P0sLoqWmXo_3daxbL-I9W6lLOG9rzwEUyyFY1juIbFntfH-WRETLe6UWRrQ0OIX_XGtnboN8fYvmaopAOnqpshNvMEsciwOl3Vmy-9LGsigXMeU2SlstYoj8=s0-d-e1-ft#


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:44

Le groupe Jeanne d’Arc a quitté Toulon

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 NnCs5Uqy81z-H9QArE_WPQ9VKGYyrShzYdOGLynM7McovNwTl-mFrPE1qPmCaCy9ztBWTTGPnpgJtTweAMtK2_a69AvN_CfFnsU2ckrYkBw0BhnkiD9gvZ1x1W-IiOl7jtBz3muWD1jEKSUC9w4xeRp6dRXY0Fh1xthSvaJrWlt6n5qvDS3hZTrFmRph50P59hVo6Q=s0-d-e1-ft#

A l'issue d'une cérémonie présidée par l'amiral Christophe Prazuck, le bâtiment de projection et de commandement Mistral, ainsi que la frégate Courbet, ont appareillé hier pour une mission Jeanne d’Arc exceptionnelle. L’édition 2017 emmènera en effet le groupe amphibie jusqu’au Japon et à l’île de Guam, dans la Pacifique, et s’inscrit dans le cadre d’un renforcement de la coopération avec les alliés anglo-saxons. Ainsi, pour la première fois, des unités de la Royal Navy et de l’US Marine Corps sont à bord du BPC français, en plus des détachements de l’armée de Terre. Une soixantaine de militaires britanniques embarquent ainsi pour toute la durée de la mission avec deux hélicoptères Merlin Mk3 de l’escadron 845 NAS. Ils s’ajoutent aux deux Gazelle de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) et au Dauphin de l’aéronautique navale également présents à bord.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Eq9rnYhjiWef3cIKTyKfo0c0C3OxEW64k4A_crboun3VsptqUd1yxHIFIjd1P041aadnECEQHLRf8kUoa1RcG64dJvcvnkNB_lt_M5mKXiULxN49XPGP8yWGx_GIVDa3gQZ7MobHbKzVHouqtRTF1a2vHygiCez7NT_ZJWl9IfTuMeIegin6F0gB7N6xvBhZXwtXnvumRolvuemmVAsybM7e1IVu=s0-d-e1-ft#

« La marine britannique opère déjà très régulièrement avec la Marine nationale. Cette coopération atteindra cette année encore un niveau supérieur, avec, en plus de la mission Jeanne d’Arc, la prise de commandement par la France et le Royaume Uni de la coalition multinationale opérationnelle de lutte contre le terrorisme « Combined Task Force 150 » au printemps 2017 », souligne l'état-major de la marine française. En plus des Britanniques, il y a donc des Marines américains sur le Mistral, là encore une grande première. « L’US Marine Corps participe à la mission avec un détachement pendant le premier mois puis dans le Pacifique, impliquant au total près de 125 soldats américains. Ils participeront notamment à des exercices amphibies de grande ampleur : l’un dans l’océan Indien, l’autre dans l’océan Pacifique. Ce niveau de coopération avec les Etats-Unis, témoigne de la confiance durable et du niveau d’interopérabilité entre nos deux pays ».  

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 G2Di4yqBqa2k46wGS6pYKylISwK3NrrP6Hqu4j09ZIJV4JqRaUQ70cr7gQoL93qaiq1vjzqn9BlKGCw9JlexKPw9MeIt-PZh-F5fzgLVo1nhshiTR6OOsMeCA9AxpqyrEVsDXMC83u1hkjEOi5MsSmqZbnT1VJ19yYVrqHYNT92NQHrkmEc_sC4ZelJ-7TUtsNYU0TTC7pqO6eNgcphnIaMhZGk=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 FxN7p7vTEPYPIeHvPbPNLxYeQ5ATEtmIxaoGrN2qM7cQEpnWoK6kwJ8Zve2XBgSfpf6qFaAZ0OtJs3HLd_zBJ0kwdYx73Sb1EpLClheqh5ZU-iSsroEID647wLX0gnYUWnQVYTyVZNi7oVhonoKAJb39oB4mwT1mtLGTHSk61FGuNlnN51Jfs69JFfPX67R3d1wsq_0BoxZQwNo7KFLrLEWBjBU=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 NS2D1pkh-d3WJBUilfjAAoquhAV3v8ugnrrX1azrLSYbTSwOZiOaSWqkf7iPdw-M1jn8LKsqfockyvFJ35kVYdzo2p_Fkv5N3VPF-7-n6c5qRr1_CD9PLIcqQJOVLUw711fQGArFqJYV2QGXmwOHcY4_lAAfcslZpBkPZPaYm67WLkpr2v3yd-Sl3I_2tsAb_5TlPeV38A1wgc8L7GwG6u1t-8U=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 07FaTe7nrfIjV879ly7qiFNKLYg5qAlrdG2CLy7Ab6fdgVUbjSyYZ7I9PLCZ0LQR1Q-d2B7hiYPeR5Ow_6YDEHtsrJ3WLUp-plRyaTODdzOR_-7rTT70KZ8YbTXYGaj8Uy4yC1VyxjnQmv7_ujz41kAvoM8OWJk6mcUOrfOyhY5VFgrg3Rz_9EKlnuadryBuh1rW30p1eLN0IqD5TTRk4ETaPu8j=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 XX9IU6T2Xa9k1BzfOQM1JG5n5J4fMsof-5vz9_nhFrXu-35JJAX26473YCb27ILCBi8t18v2U5dXlVmKs3HESVizN1WdFEENKJy4ugisuIh1SHEYB_a6CgLVmA585VuAUy1QUx009LX-_KlU78ax8Css4dr1mDMfrI71uACA9bzIKRjwzJuSEeQHmmd859D1eYMMNoHcoXIyRibaiDaOjz6yfbM=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 PKK-WxGnbnSdIE_9IvR9jC_xwre5duMGvSZfYMzfFcG-KJP5WcYAJG7YFfZtNeTSvDaol8MC_llc-J_xC1-gHRxtHG-o05E8bq63hBTHpEJbuirBrwERR8rSu_87F_mjOfrPafFWPu0_oSFYM3tks1djsy6OJ6k_tShwPFHXSIlKCdg_5EnbtzpQE0eSkSg27CpEmJqwopuFtptgii6lcj0Hj3U=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 WF9c9I8iqCZJZgtqA25ztczPNVA-wfalSP2XEDbVFR6F00A5DxMvP0IQU87QUw_w4wBue0twrpKCO1I22wgXRDKRwL7UJ7lidRMWNuu5pTqH2fDVuI1mBtVLqJPPByQ5dQVHomV9sT8g3pEa6pOWQ2slOw5mAZjMlwlIWrnbPQPHhnX5N6pvqMRSj4dPbgKMwNtBrmLSNGe288oI3bfBMHleNB8=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 OH749m557PgoaNtjBZbeC3Swpofy4Jsa7rUFpujVdKgpN_iau3B3jnjhy_nfX4mZncERjyxWjvdlOxOiW8OMFnSmshp4jTpNO44BQ9goEv5YGAgcYJpNkAVsmpChRK9h32x0JZT9g_Wq_FxiV7LMd7sPurEOHydg5qUftIT17yvFuTGVj4Kog7AtQ0oB-7WOn6wvCUWmoV6YxGLDZd7b38OUznw=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 CPS05hXgpKqP8AGNfLu8H8UaARBNI_3NymAXGUwoR-_jveImbLccCkX8OAuJjA6EZi9ZHrIkZ3__iwISAeZsUHm8UA7Zm3lUHlIaePx5FGdXqxQv9NXBPwBkoRUOgcHsI1LnzksCB-5GNtVJgA4JgkHrDHztEC2Ml---pOYN8KantPR88GbFs86VmWXY0H6CxPrGTyx4DpXnUGnUFvklerzk9tFS-On-MtGzfcVdIZ1okjyDRs7IaBRBdWrpXQ=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GGLOJzHDzKyo4ExL5KWg0JOAmzvOJEDbYqK0zuCQepv3VB3QDy39ioCTQ9466asZTIWGHc82GdMIvsbcz0ZPCBEqfnRjNTYV7XXzdmv9OOnzwgN6pnJk4mEy06bvDQjnRPMv-Yq4fkoOwXtUf-quyA7nqwbe_kg5FNM63ziFjpWGursk2Fh2sX2CJVBjeLCVlwKqQFJP8PatqWoqAgmtB6CmEiE=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Q1An12SCsfdW7vudJWJ3c4fZOyclpqJZJ7V2iEzrgwajNyNvE_APAGZ1CtKGZKlo9yo-5aqT9qipcBgYPtM5mbpBlr9k061WX0cqYyFXrHYIwL_5-0bXzKLZmvj6gkc0KDScDTatyMfeI1vgKtZXSDh4o0UlcpHlZFyqmQb6LX8rB47fDJTOM4biPZnHd0y-kqa6svARN-UMDdg3l2WxaO2m5Ok=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 IRQx_TDHuQNWsycVL3nlkvRWgyzEzWYj-qN4q8mpeIo-H2vabMpDiumrV-8cFvNmoOlPbnE2rKD6SuGfz8HSqIZQmjxORJ_uHgikEdo2sj0p3UsuTtXV6wDb7Qs-Is8LZjbLNGmkDjFpYktM2zerjPg2XHHO3bkKVRQdgGctdH40A1-8lEHb8BYQRXosQljY6G0cc_NG1yEEVj4u4qHJk-2PAE4=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 OgF2-wHfA5VrgixT-BJhluMS2AEZuWKjNXlThpG5cR8nfs08cZpwBNrdA0u29OjF7QtEOfjfadQ4r4h4JKZ7q_WjcJDVwzh918qw7uythoSiGSAM_S6WtEE1KteID_HgIV_1TlIhCubZpS3OQpPwyvFG-B2TBY3jUjD6tBugJY3JOPVy3OAPxOGJZINKd344FW9KP_KB5KzGI8CwgfR8AHhvKd74YZIxbTeL6r3_EcdkpCQ-KE6QG-gzhA=s0-d-e1-ft#
Le Courbet quittant Toulon

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 EXzU_tFv3EmMltZdLhr16bhcKZPPlROwAXALTfPVB2LcR86noy-gDWrLr7FTsU2LVQu9arigrCDzdsrLpf9is-J_PJKTeIe3gXMwn064IyaNw5qVIHmJEGnFg9tTiTptFv1oMLczL-NbVeAoYQ57-HLKv7EJ2Eb8xwRHakvfyMv6XcoOXjD_91PNqMqmDO8wV5i4ATB-pykWQcPF5aj1L62hrCzWCPqpxrCedSQk1I6EIl2wc5uNMSir=s0-d-e1-ft#
Coups de canons pour le départ

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Wbkn1V7bWR-agIi6WwyEjRvdtTbL7qvq376nEHzv1q6BpUdMvbSoPfbSpdn5YHjpWl81_IsT1iu5ecgcUK6NUnwf_0dP6UmlEtoNXtqa9tRTLUhrEyBabu4YuB5wF7R-1EIpn-Iho6rjcRpbe5a00VX37QZviFFIUpiTMEChxfDvavkiQmYVJT82OugLgo841imYXJiVCR7rGukuSp1KgRTAz9gAvVsP5N36Is9r4oMHT38k-sgQWLA7=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 DT0H_fxuTUjGhtFw9C0qUjYO7J3wG3xVOAbvy2wZ0ZJL6s0tH4hF8agtCN9hfjZYXp98WpySHXbGJUk-N-W0tufoo664VhKIqOPk19UXyhtDXOPFEADn18dyGUV8fwg9wKGC58T8zaD0gXb2wJtZok0JD0Q-qOyQRbLG4JjHbuIYL7J4iXaAm_ylCDPkMfjzGibNUgLAKFUvYwO8Ju5Be8WfN0wLMtqud3jFR2bXvuF_Y4Lv8UgwKV0M=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 P6YtktflQLfGJfbtY8bKumLBvppLx7dqfWWLVAbih9f4YGplysIctFH3VZa5mbjItv0_9NULHrr6j4thzi4EN9G-DJglncEzlalz9Nv3WKFLQBIVQWPuh3F4BrJB_EZ58-GisS7-kjKDIZzmCmt6c2D2gvFEUfxv1Q-2A-A27ghOJPxrVJ9fKSLgAX9GYZZeXl4yXlA85Am8pgMFl-wUtsVa8ej_oENGWWXaqDMoI-xU12ZKKmQoR74K=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 ZVKpbAezmo-WwTer0C3C-3HEx9V9icsyFBkRCP_vDVnY1WdGSOJRtgzthvthRkM8Sbvet1EoM3wPpVmqCCAqBkoH0kUfmtMf6e91zKKO_txOcfRA-tIHTSgjIkA5xv_vbc4L39zjK4llzzsNnTasSCEqQIN8oKHpiB1H5o6ierTguG7HWNiAOJyn_rUYhSLPUyiHO9YrpSMWHQw999s4oapqc3ieCNl53WBNAUXQMnH6wu01kOfE6l3K=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 04O2CzCe4wO1FEi23RYKfxuXd4Ie1M3EmNPmqVJbTzlqVrqQbiBxgCBxdI_-uJKeDc8NMmVI8ndnoRRSezOgP6NNbGoIJaUkFsCHgr_u54QnA5Cp_iY01gfUKYTXHci9qzwGpSobccvhsQmrAsixf46IUSFaZYPJJlTtzwl_5JLpx1fvqmhrByRHsNiqEVJZrzDl6wyxKXGICnYdVJJ0ePbzG3Q7k7XgHwDb_u011mL5gZCiMiRkwENH=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 BnuEJD80uqfDnJ_sPgh4wZujQKk1LtTdqa2jw_MCcYwYBmxCK3cip-qQQ-ehPNmJPEzQEMOuTLe_eLsiLTm5HoYmOOuys2rOmPPEFdQUpu6cVO23bwAxHk1Ps7iVz9sGJDTtXKYh-vRaoXCIuSlg0Ba1g39zVVPC4xWkBBgEhfjQrkDyweqXdCCFv1wTl83slYVaiFFe9EYm0BGft3nCdCsH1cGWcuAlepneba7CaEVai8YldAA6LqsN=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 XxTqPSBFx8Nb60U-BHYXc95_3RIdTD6U-gM-Kx0aGuEWISZKipU7sUjwLRh06SS6mtmdZ4acaNv9o_bJ0tAHnJFjVQwWJGjdw8T_8054OUnDzwFYH2xd5MBKwsOQZVpOhtz6U75ZT3G9paE0IvnrXUNhU-G0qu4SSS30PopXb4jqd7wD74AU1D_Tx_EDTdAwjN0Z8Rv8CRY7P2O2a4iLy3xXhiG6mGtq6OA1OQQt4qHuQjBnoz8W0Mdn=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Jz3TOii3iHEuuw1jg5-uMX-xM6eCOKV9bHMpU1t85ZtHFRxxTHRenYRWI1AnEVyReMOGgm7ovXT6KVsABj-wgoLUf44JmsUcn32L4Y8IHBsu4RsKikkiy1Gr8Tdhzc1o5X6PNN7mUtIuSqm6i1NJ7ieoxFptizTeQ-JP9KNb1cQTKo40iuB6DAWrsMflzON7E2DKwLx1EOBqeSVrEojO8ztKXK_zKUG28VfrC3kDFp3hrxCsWl4fW3IF3w=s0-d-e1-ft#

Armée de Terre : 150 hommes et une quarantaine de véhicules

Côté armée de Terre, outre les Gazelle de l’ALAT, appartenant au 3ème régiment d’hélicoptères de combat (3ème RHC) et qui débarqueront à Djibouti, le groupe tactique embarqué (GTE)  est fort de 150 hommes et comprend différents moyens matériels, issus principalement du 21ème régiment d'infanterie de marine (21ème RIMa). Il y a là 18 véhicules à haute mobilité (VHM), un camion lourd de dépannage, 8 poids lourds du type GBC 180, une remorque citerne RQ1500L et un engin du génie d’aménagement (EGAM). S’y ajoutent deux véhicules de l’avant blindé (VAB), deux camions, deux véhicules légers de reconnaissance et d’appui (VLRA) et deux P4 du 3ème Régiment d’artillerie de marine (3ème RAMa) ainsi que 8 véhicules blindés légers (VBL), dont deux Milan, appartenant au Régiment d’infanterie chars de marine (RICM). Ces moyens pourront être débarqués via les rampes du Mistral ou sa batellerie, composée d’un engin de débarquement amphibie rapide (EDAR) et de deux chalands de transport de matériel (CTM).

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 OV6WvGgvIGg9wkBeO-DRMyySRRodkNrVpqLHFcp6LIK5wv0itJEZjO28qxU6S2KJOfP9HYrb3TvxFxClSiTONwMiMZKJEou2HpB-vViOWw5iagTWOciPyLOYWY1g4dQ-sP9cMcVSgDSHxo9GKHuIc_d8KAtQ9v098HxgsKZsrO91eNoAe9joOwfU2nBYLyw4OUjF6ntF0yaDuiVtN9UuckwNoPozfzKqlN4E62-DGs6BlBN4Fg=s0-d-e1-ft#


Plus de 300 marins et près de 140 officiers-élèves


En plus des équipages du BPC et de la frégate, soit plus de 300 marins, le groupe embarque comme à son habitude des officiers élèves en formation : 77 enseignes de vaisseau dont 6 officiers-élèves internationaux intégrés à la promotion 2014 de l’Ecole navale originaires d’Allemagne, de Corée du Sud, du Bénin, de Madagascar, d’Algérie et du Cameroun ; 29 officiers-élèves sous contrat long dit « OMSC » ; 6 commissaires-élèves des armées d’ancrage Marine ; 11 administrateurs des affaires maritimes ; 6 médecins des armées appelés à débuter leur carrière dans la Marine nationale ; 8 officiers-élèves invités en cursus « extérieur » originaires du Royaume-Uni, d’Egypte, d’Indonésie, du Cameroun, du Canada, du Maroc. Ils seront rejoints pour de courtes périodes par 10 sous-lieutenants de Saint-Cyr Coëtquidan, 10 stagiaires-ingénieurs de l’armement et 15 stagiaires de l’EDHEC.

Pré-positionnement stratégique, coopération et diplomatie

Initiée en 2010 afin d’assurer la succession de l’ancien bâtiment école dont elle porte le nom, la mission Jeanne d’Arc, qui se déroule tous les ans, vise non seulement à former ces jeunes militaires, qui vivent là leur premier grand déploiement à la mer dans un cadre interarmées et international, mais aussi à remplir des missions très opérationnelles. Il s’agit d’abord, pour la Marine nationale et l’Etat-major des Armées, de déployer le groupe amphibie dans des zones considérées d’intérêt stratégique, comme le Moyen-Orient, l’océan Indien et la région Asie-Pacifique. « Le pré-positionnement du groupe Jeanne d’Arc permet de maintenir une connaissance approfondie de ces zones, d’en évaluer les évolutions et d’anticiper l’apparition des crises. Il confère également une autonomie de décision à la France. Comme tout bâtiment en mer, les marins de combat composant la mission Jeanne d’Arc peuvent être engagés en opérations sur ordre du chef d’état-major des armées », rappelle la marine.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 P-ioezbkYu2kDFI7uRcOn0WwBvZJ0f99jBWnvlaQZeTsHD2mDJS3oISTWmYFMgDkFzgq-2sdvhKbcpPQqTT-bu0lff9CR1eaG2QymV4uI0ElUSHb_zrGgYCXpvHznHoBc0U1o5oZJKDXbemGp6Y9UcoNVoIMsQM7Es1dtP_IM--PBn4HqkUyJT0nzFLDTwvBQjC1_Cz87H1K2I-xxzyLCT9XGAuXHX_K01x4iqqq_j4rBPpPy5NIfWkScIoqeCsP=s0-d-e1-ft#
EDAR

C’est aussi l’occasion, et c’est frappant cette année avec l’embarquement d’unités anglo-saxonnes, de renforcer la coopération avec des pays alliés, en particulier via des exercices et échanges incluant au fil du déploiement des forces armées riveraines des régions traversées. « Lors du déploiement du groupe Jeanne d’Arc, de nombreuses actions de coopération sont programmées, notamment avec les marines britanniques et américaines accueillies à bord du BPC Mistral. Elles témoignent de la volonté de maintenir un très haut niveau d’interopérabilité avec nos alliés, nécessaire à la conduite d’opérations dans une coalition internationale. Aujourd’hui, la Marine nationale agit dans le cadre de coalitions dans la lutte contre Daech, dans la lutte contre la piraterie maritime en océan Indien, ou encore contre les trafics de migrants et en tout genre ».

Cette mission a aussi une dimension diplomatique importante, avec en particulier des séquences fortes, comme la traversée de la mer de Chine, considérée comme un pré-carré par Pékin et où la France va, une nouvelle fois, affirmer son attachement à la liberté de naviguer dans les eaux internationales. Exercices et escales seront aussi l’occasion de renforcer des liens et faire passer des messages. « Le groupe Jeanne d’Arc est une partie du territoire national. Il contribue ainsi à renforcer le rayonnement de la France. Sa seule présence est un signal fort de notre pays et un appui incontestable à notre diplomatie. Comme pour tous les bâtiments de la Marine nationale à l’étranger, les escales permettent de développer les relations que la France entretient avec le pays d’accueil. Elles sont une opportunité pour des actions à forte valeur ajoutée, au soutien de l’influence française ».

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Sr8W0vjAAQYvTQUuV0H9xryyuAHHcmgUd2O-BE2hj6n2BVCzhU6XVMRDm6iFwd023cCPASfY67LH6r3szjTcwRLI0AyzGDh_QXU1EhAOywwG869SMPbNbwm5b01IE219DFgQQOpDr8C_ByuKrHaEUIx6iWVW9HNUhS4mz5p4T63ZNk828Ga0gMxVIOEaV8DEwXL_-Ath6i38qzyBV9XAVN965bj2ftoj=s0-d-e1-ft#

Retour mi-juillet


Enfin, le groupe amphibie participera au soutien à l’exportation de l’industrie française. La mission, qui durera quatre mois et demi, s’achèvera avec le retour prévu mi-juillet du Mistral et du Courbet.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 -SGY7gDXIv3DB3ILuSoSg5Mv7au4vLKmNVU6Dw-0p8AwAaiV34cI2iAE_Wj9WLiEQm4lPe7ZwLfCOUfFUzd9FH7K0gJiomvn00IwFmlluChWXDDu3uA9KUKWRIvZZuy9VinQy9TL3nY_fEbS3PC52Giue_QPJ3eBWj3Oj5TClv-Z_SMX_R3JnLqbx68FlXxEvJE4rbGuDXCQi4fiu_gNxCFaYP9ID2_MLYGyTp6g73dnIT_8wiBTSDB1OQ=s0-d-e1-ft#e


Infos+

Ce 28 février, à Toulon, les 137 élèves-officiers issus de l’École navale, de l’École du commissariat des armées et de l’École de santé des armées ont embarqué à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral pour effectuer leur stage d’application dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc. La frégate légère furtive (FLF) Courbet sera également de la partie.

Comme les deux précédentes éditions, la mission Jeanne d’Arc va se concentrer essentiellement sur la région Asie-Pacifique. Cette partie du monde revêt une importance stratégique pour les intérêts français, comme l’avait souligné, en 2014, la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS). D’où la nécessité d’y montrer le pavillon tricolore tout en y renforçant les coopérations militaires avec les forces alliées de cette région.

Ainsi, après le passage du canal de Suez et une escale à Djibouti, le BPC Mistral et la frégate Courbet mettront le cap vers l’Asie du sud-est et l’Océanie, avec des interactions prévues au Japon, au Vietnam, à Singapour, à Guam ou encore en Australie.

« Cette mission vise à réaffirmer le statut français de puissance navale à vocation mondiale. Elle permet de concilier autonomie stratégique et volonté de coopérer avec les marines riveraines et les grands alliés », a résumé le capitaine de vaisseau Dumoulin, lors du dernier point presse du ministère de la Défense. En outre, « montrer le pavillon » permet aussi de soutenir les exportations de l’industrie française de Défense. Mais ce ne sont pas les seuls objectifs.

En effet, les deux navires français devraient aussi naviguer en mer de Chine méridionale, région où la situation est tendue, en raison des disputes territoriales qui opposent la Chine à ses voisins. Là, il s’agira de marquer la volonté de la France de préserver la liberté de navigation dans ses eaux stratégiques et de « collecter des renseignements dans des zones d’intérêt afin d’anticiper toute crise. »

Par ailleurs, comme les années précédentes, l’armée de Terre participera encore à la Mission Jeanne d’Arc, avec une compagnie du 21e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) et des appareils du 3e Régiment d’Hélicoptères de Combat (RHC).

Cependant, l’édition 2017 aura la particularité inédite d’accueillir, pendant toute sa durée, deux hélicoptères Merlin de la Royal Navy ainsi qu’une soixantaine de marins britanniques. En outre, 125 Marines américains embarqueront à bord du Mistral « à l’occasion de plusieurs exercices » amphibies. Cela fait partie d’un autre objectif de la mission : « maintenir d’un très haut niveau d’interopérabilité avec nos alliés. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:45

02/03/2017

Même si le nom ne fait pas forcément vendeur en français, le nouveau drone de Northrop Grumman est loin d’être fade. Il s’appelle TERN, pour Tactically Exploited Reconnaissance Node (oui, il n’y a pas que la DGA qui peut trouver des acronymes) et a été développé pour le compte de la DARPA et de l’ONR (Office of Naval Research). Ce nouvel appareil – drone MALE pour Medium Altitude, Long Endurance – est destiné à être transporté sur des navires militaires, pour conduire des missions de reconnaissance et de soutien

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Screen%20shot%202016-11-17%20at%203.40.41%20pm

Première particularité, il peut décoller verticalement comme un hélicoptère, avant de basculer comme un « tilt rotor » et de passer en propulsion horizontale – l’atterrissage se fait également en mode vertical. Il possède un rayon d’action d’environ 1110 km – bon, c’est ce qui est prévu car l’oiseau est encore en phase de développement. Le drone possède une capacité de transmission de données par liaison satellitaire, et embarque une charge utile pouvant peser jusqu’à 450kg – les concepteurs imaginent bien entendu des capteurs variés, des systèmes de guerre électronique, mais aussi des charges militaires comme l’emport de missile pouvant procurer à l’engin des capacités d’appui de troupes au sol, ou à la mer.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Pgluc-10028042-cx*750xx3000-1688-0-117

L’idée d’un décollage vertical puis d’une transition en propulsion classique et d’un atterrissage vertical (VTOL pour vertical take-off and landing) à partir d’un navire n’est pas nouvelle – voir par exemple ci-dessous le célèbre Convair XFY-1, surnommé « pogo » qui s’est révélé trop complexe à piloter, mais qui jetait déjà les bases d’un concept tilt-rotor/VTOL. Mais le TERN présente aujourd’hui nombre de caractéristiques similaires au XFY-1, comme son aile delta et ses hélices contrarotatives. Néanmoins, à la différence d’un « tilt rotor » classique, c’est le mouvement de l’avion qui lui permet de passer à l’horizontale, et non l’inclinaison des propulseurs.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Tern1

Le programme est aujourd’hui dans sa troisième phase  mais les concepteurs ne souhaitent pas révéler ses caractéristiques finales (envergure, vitesse, …). La Marine américaine le décrit simplement comme le « plus gros appareil capable de rentrer dans le hangar d’un destroyer ».Même si les dimensions finales ne sont pas connues,  et au passage indique que le véhicule est construit en matériaux composites.
Le TERN est capable de décoller de n’importe quel vaisseau muni d’une plate-forme de type Helipad, mais la DARPA a souhaité également pouvoir le faire embarquer sur d’autres navires, et pour cela a développé un concept original de bras opérateur robotisé, une innovation en soi. Le système s’appelle SideArm (ci-dessous), et est destiné à équiper des navires non munis de plates-formes hélicoptères.
Le principe est simple : le bras robotisé est muni d’un rail pour déployer et propulser le drone. Il est également muni d’un filet pouvant récupérer un engin pesant jusqu’à 500 kg (le rail jouant en ce cas le rôle d’amortisseur)– ce qui nécessitera donc une adaptation pour l’utiliser avec le TERN. 
La vidéo ci-dessous présente le concept, également en cours de développement.La robotique est donc bien en passe de révolutionner les opérations, puisque l’on voit apparaître des systèmes de robots, combinant leurs automatismes pour fournir une nouvelle capacité. Il est certain que les prochaines années verront le développement de concepts qui pouvaient autrefois paraître surréalistes, mais qui, aujourd’hui, convergent pour accompagner et soutenir les opérations conventionnelles. Une nouvelle ère s’ouvre.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Tern0



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:45

03/03/2017

Le Véhicule blindé de combat d’infanterie est de retour au Mali

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vbci-20170303

L’État-major des armées (EMA) a décidé d’envoyer du lourd dans la bande sahélo-saharienne (BSS). En effet, le 9 février, 16 Véhicules blindés de combat d’Infanterie (VBCI) sont arrivés à Gao (Mali) pour être affectés au Groupement tactique désert Blindé (GTD-B) « Douaumont », au sein duquel ils ont effectué leur première patrouille le 1er mars.

Ce n’est pas la première fois que les VBCI sont envoyés au Mali : au cours de l’opération, en 2013, 36 d’entre-eux, utilisés par le 92e Régiment d’Infanterie (RI), jouèrent un rôle important, si ce n’est déterminant lors d’affrontements sérieux avec les groupes jihadistes qui occupaient alors le nord du pays.

« Les matériels les plus récents, le VBCI, le canon CAESAR et l’hélicoptère Tigre, se sont révélés particulièrement adaptés au combat sur le théâtre malien et ont constitué une plus-value déterminante. Leur capacité de feu puissante et précise a souvent permis d’emporter la décision », peut-on en effet lire dans un numéro spécial de « Réflexions tactique », édité par le Centre de Doctrine et d’Enseignement du Commandement (CDEC).


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Le-vbci

L’EMA explique le retour des VBCI en affirmant qu’il vont « apporter des capacités complémentaires à celles des blindés déployés jusqu’alors pour Barkhane. » Et d’ajouter : Ils « assurent au personnel une protection supérieure face aux dangers mines et IED. Ils offrent une grande mobilité, des capacités d’emport, de franchissement, d’observation et de tir importantes et une empreinte logistique réduite. »

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Vbci-152e-ri-4

En outre, le VBCI dispose d’une puissance de feu supérieure aux VAB [Véhicule de l’avant blindé], avec un canon de 25 mm, contre une mitrailleuse de 12,7mm ou de 7,62mm. Enfin, avec ses 28 tonnes, il a de quoi en imposer. C’est d’ailleurs en partie pour cette raison que 16 exemplaires furent envoyés en Centrafrique, en 2014, dans le cadre de l’opération Sangaris.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 VBCI---French-Army-in-Afghanistan-with-flexible-wire-cage-R


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:47

03/03/2017

Les artilleurs français effectuent de plus en plus de tirs de destruction en appui des forces irakiennes

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Caesar-20170303

Ces dernières semaines, les quatre CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie) envoyés dans la région de Mossoul au titre de l’opération Chammal ont été régulièrement sollicités pour appuyer la progression des forces de sécurité irakiennes face aux jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh)

Pour rappel, les CAESAR de la Task Force « Wagram » ont été déployés au nord de Mossoul ainsi que sur la base de Qayyarah [sud de la ville, ndlr], d’où ils harcèlent les positions de l’EI afin de réduire la poche d’Hawijah.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 241160297

Encore récemment, ces canons de 155 mm effectuaient, en moyenne, une vingtaine de tirs par semaine, avec une part importante de « missions d’éclairement » . Mais depuis le lancement de l’offensive visant à chasser Daesh de la partie occidentale de Mossoul, le rythme s’est accéléré et la nature des missions a évolué.

Ainsi, au cours de la semaine du 17 au 23 février, et alors que les Rafale de l’armée de l’Air ont frappé à trois reprises, les CAESAR ont assuré 45 missions en appui des forces irakiennes, dont 34 missions de destruction. « Une grande partie des appuis fournis a visé l’arrière des défenses de Daesh, afin de désorganiser ses unités, sa logistique et ses communications, et faciliter ainsi la progression des FSI », expliquait, la semaine passée, l’État-major des armées.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Caesar@Nexter-600x399

La semaine passée, les tirs effectués par la TF Wagram ont été moins nombreux, avec 21 missions de destruction (sur un total de 28, si l’on prend en compte les missions d’éclairement).


Ces missions ont consisté, explique l’EMA, à détruire des positions jihadistes et des pièces de mortier ainsi qu’à empêcher les tentatives d’infiltrations en bordure du fleuve Tigre.

« La reprise de l’offensive sur Mossoul-Ouest a marqué un tournant dans la physionomie de l’activité de la TF. Au cours des 3 dernières semaines, l’intensification des missions confiées à la TF et la proportion croissante de missions de neutralisation ou de destruction
sont significatives », fait valoir l’EMA.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 RhSFGCr

Avec leur canon d’une portée de 38 km, les CAESAR sont très précis. Entre la demande de tir et l’arrivée de l’obus sur sa cible, il faut compter environ 3 minutes. Et cela, quelles que soient les conditions météorologiques. Leur mise en oeuvre suppose le déploiement d’une chaîne d’appui sol-sol, d’observateurs avancés, d’officiers de coordination des feux, de servants, de maintenanciers et d’une force « protection ».

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 L3-8IqJ-z~MXYjDA5HnbsQ___tmp_11_289_

infos+ corsair

Automoteur léger d'artillerie
Châssis 
6x6 tout-terrain, Renault Sherpa 5 pour la France et Soframe-Mercedes-Benz Unimog U2450 pour l'export ;
aérotransportable en classe C-130H (un seul fardeau) ;
Armement 
Canon de 155 mm / 52 cal. conforme au JBMoU ERO (18 coups) à chargement semi-automatique ;
Portée 
4,5 km à 42 km (obus ERFB), plus de 50 km (obus roquette) ;
Capacité de tir 
6-8 coups/min. jusqu'à 42 km ;
Guidage 
Pointage par centrale inertielle, conduite de tir par calculateur ;
Munition 
Toute munition de 155 mm au standard OTAN ou de type ERFB. Un obus F1 a une flèche maximale (altitude atteinte par le projectile) de 14 772 m pour un tir plongeant à 38 km, et de 19 456 m pour un tir vertical à 34 km6.
Chaque pièce dispose de son propre calculateur balistique intégré et autonome ainsi que de son système de navigation. Le pointage est automatique et ne demande aucune action humaine. La position de l'objectif peut être introduite par l'équipage ou par transmission de données radio depuis un centre de commandement ou un observateur avancé. Toutes ces opérations d'acquisition de données (objectif, paramètres météo…) et de calcul balistique sont effectuées en temps masqué lorsque la pièce rallie son point de tir.

L'ensemble de ces dispositifs permet de réduire à moins de trois minutes le délai entre l'arrivée sur le point de tir et le départ, après avoir délivré une salve de six coups, rendant inefficaces les tirs de contre-batterie.

Le Caesar est basé sur un concept de mobilité qui répond aux nécessités de projection des forces sur des théâtres extérieurs. Son aéro-transportabilité sans préparation sur C-130 en est la meilleure illustration.

Le Caesar peut utiliser l'obus BONUS accusé par certains de contenir de l'uranium appauvri


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:47

04/03/2017

@corsair a écrit:
Le groupe Jeanne d’Arc a quitté Toulon

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 NnCs5Uqy81z-H9QArE_WPQ9VKGYyrShzYdOGLynM7McovNwTl-mFrPE1qPmCaCy9ztBWTTGPnpgJtTweAMtK2_a69AvN_CfFnsU2ckrYkBw0BhnkiD9gvZ1x1W-IiOl7jtBz3muWD1jEKSUC9w4xeRp6dRXY0Fh1xthSvaJrWlt6n5qvDS3hZTrFmRph50P59hVo6Q=s0-d-e1-ft#

A l'issue d'une cérémonie présidée par l'amiral Christophe Prazuck, le bâtiment de projection et de commandement Mistral, ainsi que la frégate Courbet, ont appareillé hier pour une mission Jeanne d’Arc exceptionnelle. L’édition 2017 emmènera en effet le groupe amphibie jusqu’au Japon et à l’île de Guam, dans la Pacifique, et s’inscrit dans le cadre d’un renforcement de la coopération avec les alliés anglo-saxons. Ainsi, pour la première fois, des unités de la Royal Navy et de l’US Marine Corps sont à bord du BPC français, en plus des détachements de l’armée de Terre. Une soixantaine de militaires britanniques embarquent ainsi pour toute la durée de la mission avec deux hélicoptères Merlin Mk3 de l’escadron 845 NAS. Ils s’ajoutent aux deux Gazelle de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) et au Dauphin de l’aéronautique navale également présents à bord.

  L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Eq9rnYhjiWef3cIKTyKfo0c0C3OxEW64k4A_crboun3VsptqUd1yxHIFIjd1P041aadnECEQHLRf8kUoa1RcG64dJvcvnkNB_lt_M5mKXiULxN49XPGP8yWGx_GIVDa3gQZ7MobHbKzVHouqtRTF1a2vHygiCez7NT_ZJWl9IfTuMeIegin6F0gB7N6xvBhZXwtXnvumRolvuemmVAsybM7e1IVu=s0-d-e1-ft#

« La marine britannique opère déjà très régulièrement avec la Marine nationale. Cette coopération atteindra cette année encore un niveau supérieur, avec, en plus de la mission Jeanne d’Arc, la prise de commandement par la France et le Royaume Uni de la coalition multinationale opérationnelle de lutte contre le terrorisme « Combined Task Force 150 » au printemps 2017 », souligne l'état-major de la marine française. En plus des Britanniques, il y a donc des Marines américains sur le Mistral, là encore une grande première. « L’US Marine Corps participe à la mission avec un détachement pendant le premier mois puis dans le Pacifique, impliquant au total près de 125 soldats américains. Ils participeront notamment à des exercices amphibies de grande ampleur : l’un dans l’océan Indien, l’autre dans l’océan Pacifique. Ce niveau de coopération avec les Etats-Unis, témoigne de la confiance durable et du niveau d’interopérabilité entre nos deux pays ».  

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 G2Di4yqBqa2k46wGS6pYKylISwK3NrrP6Hqu4j09ZIJV4JqRaUQ70cr7gQoL93qaiq1vjzqn9BlKGCw9JlexKPw9MeIt-PZh-F5fzgLVo1nhshiTR6OOsMeCA9AxpqyrEVsDXMC83u1hkjEOi5MsSmqZbnT1VJ19yYVrqHYNT92NQHrkmEc_sC4ZelJ-7TUtsNYU0TTC7pqO6eNgcphnIaMhZGk=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 FxN7p7vTEPYPIeHvPbPNLxYeQ5ATEtmIxaoGrN2qM7cQEpnWoK6kwJ8Zve2XBgSfpf6qFaAZ0OtJs3HLd_zBJ0kwdYx73Sb1EpLClheqh5ZU-iSsroEID647wLX0gnYUWnQVYTyVZNi7oVhonoKAJb39oB4mwT1mtLGTHSk61FGuNlnN51Jfs69JFfPX67R3d1wsq_0BoxZQwNo7KFLrLEWBjBU=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 NS2D1pkh-d3WJBUilfjAAoquhAV3v8ugnrrX1azrLSYbTSwOZiOaSWqkf7iPdw-M1jn8LKsqfockyvFJ35kVYdzo2p_Fkv5N3VPF-7-n6c5qRr1_CD9PLIcqQJOVLUw711fQGArFqJYV2QGXmwOHcY4_lAAfcslZpBkPZPaYm67WLkpr2v3yd-Sl3I_2tsAb_5TlPeV38A1wgc8L7GwG6u1t-8U=s0-d-e1-ft#
 
 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 07FaTe7nrfIjV879ly7qiFNKLYg5qAlrdG2CLy7Ab6fdgVUbjSyYZ7I9PLCZ0LQR1Q-d2B7hiYPeR5Ow_6YDEHtsrJ3WLUp-plRyaTODdzOR_-7rTT70KZ8YbTXYGaj8Uy4yC1VyxjnQmv7_ujz41kAvoM8OWJk6mcUOrfOyhY5VFgrg3Rz_9EKlnuadryBuh1rW30p1eLN0IqD5TTRk4ETaPu8j=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 XX9IU6T2Xa9k1BzfOQM1JG5n5J4fMsof-5vz9_nhFrXu-35JJAX26473YCb27ILCBi8t18v2U5dXlVmKs3HESVizN1WdFEENKJy4ugisuIh1SHEYB_a6CgLVmA585VuAUy1QUx009LX-_KlU78ax8Css4dr1mDMfrI71uACA9bzIKRjwzJuSEeQHmmd859D1eYMMNoHcoXIyRibaiDaOjz6yfbM=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 PKK-WxGnbnSdIE_9IvR9jC_xwre5duMGvSZfYMzfFcG-KJP5WcYAJG7YFfZtNeTSvDaol8MC_llc-J_xC1-gHRxtHG-o05E8bq63hBTHpEJbuirBrwERR8rSu_87F_mjOfrPafFWPu0_oSFYM3tks1djsy6OJ6k_tShwPFHXSIlKCdg_5EnbtzpQE0eSkSg27CpEmJqwopuFtptgii6lcj0Hj3U=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 WF9c9I8iqCZJZgtqA25ztczPNVA-wfalSP2XEDbVFR6F00A5DxMvP0IQU87QUw_w4wBue0twrpKCO1I22wgXRDKRwL7UJ7lidRMWNuu5pTqH2fDVuI1mBtVLqJPPByQ5dQVHomV9sT8g3pEa6pOWQ2slOw5mAZjMlwlIWrnbPQPHhnX5N6pvqMRSj4dPbgKMwNtBrmLSNGe288oI3bfBMHleNB8=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 OH749m557PgoaNtjBZbeC3Swpofy4Jsa7rUFpujVdKgpN_iau3B3jnjhy_nfX4mZncERjyxWjvdlOxOiW8OMFnSmshp4jTpNO44BQ9goEv5YGAgcYJpNkAVsmpChRK9h32x0JZT9g_Wq_FxiV7LMd7sPurEOHydg5qUftIT17yvFuTGVj4Kog7AtQ0oB-7WOn6wvCUWmoV6YxGLDZd7b38OUznw=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 CPS05hXgpKqP8AGNfLu8H8UaARBNI_3NymAXGUwoR-_jveImbLccCkX8OAuJjA6EZi9ZHrIkZ3__iwISAeZsUHm8UA7Zm3lUHlIaePx5FGdXqxQv9NXBPwBkoRUOgcHsI1LnzksCB-5GNtVJgA4JgkHrDHztEC2Ml---pOYN8KantPR88GbFs86VmWXY0H6CxPrGTyx4DpXnUGnUFvklerzk9tFS-On-MtGzfcVdIZ1okjyDRs7IaBRBdWrpXQ=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 GGLOJzHDzKyo4ExL5KWg0JOAmzvOJEDbYqK0zuCQepv3VB3QDy39ioCTQ9466asZTIWGHc82GdMIvsbcz0ZPCBEqfnRjNTYV7XXzdmv9OOnzwgN6pnJk4mEy06bvDQjnRPMv-Yq4fkoOwXtUf-quyA7nqwbe_kg5FNM63ziFjpWGursk2Fh2sX2CJVBjeLCVlwKqQFJP8PatqWoqAgmtB6CmEiE=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Q1An12SCsfdW7vudJWJ3c4fZOyclpqJZJ7V2iEzrgwajNyNvE_APAGZ1CtKGZKlo9yo-5aqT9qipcBgYPtM5mbpBlr9k061WX0cqYyFXrHYIwL_5-0bXzKLZmvj6gkc0KDScDTatyMfeI1vgKtZXSDh4o0UlcpHlZFyqmQb6LX8rB47fDJTOM4biPZnHd0y-kqa6svARN-UMDdg3l2WxaO2m5Ok=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 IRQx_TDHuQNWsycVL3nlkvRWgyzEzWYj-qN4q8mpeIo-H2vabMpDiumrV-8cFvNmoOlPbnE2rKD6SuGfz8HSqIZQmjxORJ_uHgikEdo2sj0p3UsuTtXV6wDb7Qs-Is8LZjbLNGmkDjFpYktM2zerjPg2XHHO3bkKVRQdgGctdH40A1-8lEHb8BYQRXosQljY6G0cc_NG1yEEVj4u4qHJk-2PAE4=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 OgF2-wHfA5VrgixT-BJhluMS2AEZuWKjNXlThpG5cR8nfs08cZpwBNrdA0u29OjF7QtEOfjfadQ4r4h4JKZ7q_WjcJDVwzh918qw7uythoSiGSAM_S6WtEE1KteID_HgIV_1TlIhCubZpS3OQpPwyvFG-B2TBY3jUjD6tBugJY3JOPVy3OAPxOGJZINKd344FW9KP_KB5KzGI8CwgfR8AHhvKd74YZIxbTeL6r3_EcdkpCQ-KE6QG-gzhA=s0-d-e1-ft#
Le Courbet quittant Toulon

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 EXzU_tFv3EmMltZdLhr16bhcKZPPlROwAXALTfPVB2LcR86noy-gDWrLr7FTsU2LVQu9arigrCDzdsrLpf9is-J_PJKTeIe3gXMwn064IyaNw5qVIHmJEGnFg9tTiTptFv1oMLczL-NbVeAoYQ57-HLKv7EJ2Eb8xwRHakvfyMv6XcoOXjD_91PNqMqmDO8wV5i4ATB-pykWQcPF5aj1L62hrCzWCPqpxrCedSQk1I6EIl2wc5uNMSir=s0-d-e1-ft#
Coups de canons pour le départ

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Wbkn1V7bWR-agIi6WwyEjRvdtTbL7qvq376nEHzv1q6BpUdMvbSoPfbSpdn5YHjpWl81_IsT1iu5ecgcUK6NUnwf_0dP6UmlEtoNXtqa9tRTLUhrEyBabu4YuB5wF7R-1EIpn-Iho6rjcRpbe5a00VX37QZviFFIUpiTMEChxfDvavkiQmYVJT82OugLgo841imYXJiVCR7rGukuSp1KgRTAz9gAvVsP5N36Is9r4oMHT38k-sgQWLA7=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 DT0H_fxuTUjGhtFw9C0qUjYO7J3wG3xVOAbvy2wZ0ZJL6s0tH4hF8agtCN9hfjZYXp98WpySHXbGJUk-N-W0tufoo664VhKIqOPk19UXyhtDXOPFEADn18dyGUV8fwg9wKGC58T8zaD0gXb2wJtZok0JD0Q-qOyQRbLG4JjHbuIYL7J4iXaAm_ylCDPkMfjzGibNUgLAKFUvYwO8Ju5Be8WfN0wLMtqud3jFR2bXvuF_Y4Lv8UgwKV0M=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 P6YtktflQLfGJfbtY8bKumLBvppLx7dqfWWLVAbih9f4YGplysIctFH3VZa5mbjItv0_9NULHrr6j4thzi4EN9G-DJglncEzlalz9Nv3WKFLQBIVQWPuh3F4BrJB_EZ58-GisS7-kjKDIZzmCmt6c2D2gvFEUfxv1Q-2A-A27ghOJPxrVJ9fKSLgAX9GYZZeXl4yXlA85Am8pgMFl-wUtsVa8ej_oENGWWXaqDMoI-xU12ZKKmQoR74K=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 ZVKpbAezmo-WwTer0C3C-3HEx9V9icsyFBkRCP_vDVnY1WdGSOJRtgzthvthRkM8Sbvet1EoM3wPpVmqCCAqBkoH0kUfmtMf6e91zKKO_txOcfRA-tIHTSgjIkA5xv_vbc4L39zjK4llzzsNnTasSCEqQIN8oKHpiB1H5o6ierTguG7HWNiAOJyn_rUYhSLPUyiHO9YrpSMWHQw999s4oapqc3ieCNl53WBNAUXQMnH6wu01kOfE6l3K=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 04O2CzCe4wO1FEi23RYKfxuXd4Ie1M3EmNPmqVJbTzlqVrqQbiBxgCBxdI_-uJKeDc8NMmVI8ndnoRRSezOgP6NNbGoIJaUkFsCHgr_u54QnA5Cp_iY01gfUKYTXHci9qzwGpSobccvhsQmrAsixf46IUSFaZYPJJlTtzwl_5JLpx1fvqmhrByRHsNiqEVJZrzDl6wyxKXGICnYdVJJ0ePbzG3Q7k7XgHwDb_u011mL5gZCiMiRkwENH=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 BnuEJD80uqfDnJ_sPgh4wZujQKk1LtTdqa2jw_MCcYwYBmxCK3cip-qQQ-ehPNmJPEzQEMOuTLe_eLsiLTm5HoYmOOuys2rOmPPEFdQUpu6cVO23bwAxHk1Ps7iVz9sGJDTtXKYh-vRaoXCIuSlg0Ba1g39zVVPC4xWkBBgEhfjQrkDyweqXdCCFv1wTl83slYVaiFFe9EYm0BGft3nCdCsH1cGWcuAlepneba7CaEVai8YldAA6LqsN=s0-d-e1-ft#

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 XxTqPSBFx8Nb60U-BHYXc95_3RIdTD6U-gM-Kx0aGuEWISZKipU7sUjwLRh06SS6mtmdZ4acaNv9o_bJ0tAHnJFjVQwWJGjdw8T_8054OUnDzwFYH2xd5MBKwsOQZVpOhtz6U75ZT3G9paE0IvnrXUNhU-G0qu4SSS30PopXb4jqd7wD74AU1D_Tx_EDTdAwjN0Z8Rv8CRY7P2O2a4iLy3xXhiG6mGtq6OA1OQQt4qHuQjBnoz8W0Mdn=s0-d-e1-ft#


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Jz3TOii3iHEuuw1jg5-uMX-xM6eCOKV9bHMpU1t85ZtHFRxxTHRenYRWI1AnEVyReMOGgm7ovXT6KVsABj-wgoLUf44JmsUcn32L4Y8IHBsu4RsKikkiy1Gr8Tdhzc1o5X6PNN7mUtIuSqm6i1NJ7ieoxFptizTeQ-JP9KNb1cQTKo40iuB6DAWrsMflzON7E2DKwLx1EOBqeSVrEojO8ztKXK_zKUG28VfrC3kDFp3hrxCsWl4fW3IF3w=s0-d-e1-ft#

Armée de Terre : 150 hommes et une quarantaine de véhicules

Côté armée de Terre, outre les Gazelle de l’ALAT, appartenant au 3ème régiment d’hélicoptères de combat (3ème RHC) et qui débarqueront à Djibouti, le groupe tactique embarqué (GTE)  est fort de 150 hommes et comprend différents moyens matériels, issus principalement du 21ème régiment d'infanterie de marine (21ème RIMa). Il y a là 18 véhicules à haute mobilité (VHM), un camion lourd de dépannage, 8 poids lourds du type GBC 180, une remorque citerne RQ1500L et un engin du génie d’aménagement (EGAM). S’y ajoutent deux véhicules de l’avant blindé (VAB), deux camions, deux véhicules légers de reconnaissance et d’appui (VLRA) et deux P4 du 3ème Régiment d’artillerie de marine (3ème RAMa) ainsi que 8 véhicules blindés légers (VBL), dont deux Milan, appartenant au Régiment d’infanterie chars de marine (RICM). Ces moyens pourront être débarqués via les rampes du Mistral ou sa batellerie, composée d’un engin de débarquement amphibie rapide (EDAR) et de deux chalands de transport de matériel (CTM).

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 OV6WvGgvIGg9wkBeO-DRMyySRRodkNrVpqLHFcp6LIK5wv0itJEZjO28qxU6S2KJOfP9HYrb3TvxFxClSiTONwMiMZKJEou2HpB-vViOWw5iagTWOciPyLOYWY1g4dQ-sP9cMcVSgDSHxo9GKHuIc_d8KAtQ9v098HxgsKZsrO91eNoAe9joOwfU2nBYLyw4OUjF6ntF0yaDuiVtN9UuckwNoPozfzKqlN4E62-DGs6BlBN4Fg=s0-d-e1-ft#


Plus de 300 marins et près de 140 officiers-élèves


En plus des équipages du BPC et de la frégate, soit plus de 300 marins, le groupe embarque comme à son habitude des officiers élèves en formation : 77 enseignes de vaisseau dont 6 officiers-élèves internationaux intégrés à la promotion 2014 de l’Ecole navale originaires d’Allemagne, de Corée du Sud, du Bénin, de Madagascar, d’Algérie et du Cameroun ; 29 officiers-élèves sous contrat long dit « OMSC » ; 6 commissaires-élèves des armées d’ancrage Marine ; 11 administrateurs des affaires maritimes ; 6 médecins des armées appelés à débuter leur carrière dans la Marine nationale ; 8 officiers-élèves invités en cursus « extérieur » originaires du Royaume-Uni, d’Egypte, d’Indonésie, du Cameroun, du Canada, du Maroc. Ils seront rejoints pour de courtes périodes par 10 sous-lieutenants de Saint-Cyr Coëtquidan, 10 stagiaires-ingénieurs de l’armement et 15 stagiaires de l’EDHEC.

Pré-positionnement stratégique, coopération et diplomatie

Initiée en 2010 afin d’assurer la succession de l’ancien bâtiment école dont elle porte le nom, la mission Jeanne d’Arc, qui se déroule tous les ans, vise non seulement à former ces jeunes militaires, qui vivent là leur premier grand déploiement à la mer dans un cadre interarmées et international, mais aussi à remplir des missions très opérationnelles. Il s’agit d’abord, pour la Marine nationale et l’Etat-major des Armées, de déployer le groupe amphibie dans des zones considérées d’intérêt stratégique, comme le Moyen-Orient, l’océan Indien et la région Asie-Pacifique. « Le pré-positionnement du groupe Jeanne d’Arc permet de maintenir une connaissance approfondie de ces zones, d’en évaluer les évolutions et d’anticiper l’apparition des crises. Il confère également une autonomie de décision à la France. Comme tout bâtiment en mer, les marins de combat composant la mission Jeanne d’Arc peuvent être engagés en opérations sur ordre du chef d’état-major des armées », rappelle la marine.

  L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 P-ioezbkYu2kDFI7uRcOn0WwBvZJ0f99jBWnvlaQZeTsHD2mDJS3oISTWmYFMgDkFzgq-2sdvhKbcpPQqTT-bu0lff9CR1eaG2QymV4uI0ElUSHb_zrGgYCXpvHznHoBc0U1o5oZJKDXbemGp6Y9UcoNVoIMsQM7Es1dtP_IM--PBn4HqkUyJT0nzFLDTwvBQjC1_Cz87H1K2I-xxzyLCT9XGAuXHX_K01x4iqqq_j4rBPpPy5NIfWkScIoqeCsP=s0-d-e1-ft#
 EDAR

C’est aussi l’occasion, et c’est frappant cette année avec l’embarquement d’unités anglo-saxonnes, de renforcer la coopération avec des pays alliés, en particulier via des exercices et échanges incluant au fil du déploiement des forces armées riveraines des régions traversées. « Lors du déploiement du groupe Jeanne d’Arc, de nombreuses actions de coopération sont programmées, notamment avec les marines britanniques et américaines accueillies à bord du BPC Mistral. Elles témoignent de la volonté de maintenir un très haut niveau d’interopérabilité avec nos alliés, nécessaire à la conduite d’opérations dans une coalition internationale. Aujourd’hui, la Marine nationale agit dans le cadre de coalitions dans la lutte contre Daech, dans la lutte contre la piraterie maritime en océan Indien, ou encore contre les trafics de migrants et en tout genre ».

Cette mission a aussi une dimension diplomatique importante, avec en particulier des séquences fortes, comme la traversée de la mer de Chine, considérée comme un pré-carré par Pékin et où la France va, une nouvelle fois, affirmer son attachement à la liberté de naviguer dans les eaux internationales. Exercices et escales seront aussi l’occasion de renforcer des liens et faire passer des messages. « Le groupe Jeanne d’Arc est une partie du territoire national. Il contribue ainsi à renforcer le rayonnement de la France. Sa seule présence est un signal fort de notre pays et un appui incontestable à notre diplomatie. Comme pour tous les bâtiments de la Marine nationale à l’étranger, les escales permettent de développer les relations que la France entretient avec le pays d’accueil. Elles sont une opportunité pour des actions à forte valeur ajoutée, au soutien de l’influence française ».

  L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Sr8W0vjAAQYvTQUuV0H9xryyuAHHcmgUd2O-BE2hj6n2BVCzhU6XVMRDm6iFwd023cCPASfY67LH6r3szjTcwRLI0AyzGDh_QXU1EhAOywwG869SMPbNbwm5b01IE219DFgQQOpDr8C_ByuKrHaEUIx6iWVW9HNUhS4mz5p4T63ZNk828Ga0gMxVIOEaV8DEwXL_-Ath6i38qzyBV9XAVN965bj2ftoj=s0-d-e1-ft#

Retour mi-juillet


Enfin, le groupe amphibie participera au soutien à l’exportation de l’industrie française. La mission, qui durera quatre mois et demi, s’achèvera avec le retour prévu mi-juillet du Mistral et du Courbet.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 -SGY7gDXIv3DB3ILuSoSg5Mv7au4vLKmNVU6Dw-0p8AwAaiV34cI2iAE_Wj9WLiEQm4lPe7ZwLfCOUfFUzd9FH7K0gJiomvn00IwFmlluChWXDDu3uA9KUKWRIvZZuy9VinQy9TL3nY_fEbS3PC52Giue_QPJ3eBWj3Oj5TClv-Z_SMX_R3JnLqbx68FlXxEvJE4rbGuDXCQi4fiu_gNxCFaYP9ID2_MLYGyTp6g73dnIT_8wiBTSDB1OQ=s0-d-e1-ft#e

 
Infos+

Ce 28 février, à Toulon, les 137 élèves-officiers issus de l’École navale, de l’École du commissariat des armées et de l’École de santé des armées ont embarqué à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral pour effectuer leur stage d’application dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc. La frégate légère furtive (FLF) Courbet sera également de la partie.

Comme les deux précédentes éditions, la mission Jeanne d’Arc va se concentrer essentiellement sur la région Asie-Pacifique. Cette partie du monde revêt une importance stratégique pour les intérêts français, comme l’avait souligné, en 2014, la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS). D’où la nécessité d’y montrer le pavillon tricolore tout en y renforçant les coopérations militaires avec les forces alliées de cette région.

Ainsi, après le passage du canal de Suez et une escale à Djibouti, le BPC Mistral et la frégate Courbet mettront le cap vers l’Asie du sud-est et l’Océanie, avec des interactions prévues au Japon, au Vietnam, à Singapour, à Guam ou encore en Australie.

« Cette mission vise à réaffirmer le statut français de puissance navale à vocation mondiale. Elle permet de concilier autonomie stratégique et volonté de coopérer avec les marines riveraines et les grands alliés », a résumé le capitaine de vaisseau Dumoulin, lors du dernier point presse du ministère de la Défense. En outre, « montrer le pavillon » permet aussi de soutenir les exportations de l’industrie française de Défense. Mais ce ne sont pas les seuls objectifs.

En effet, les deux navires français devraient aussi naviguer en mer de Chine méridionale, région où la situation est tendue, en raison des disputes territoriales qui opposent la Chine à ses voisins. Là, il s’agira de marquer la volonté de la France de préserver la liberté de navigation dans ses eaux stratégiques et de « collecter des renseignements dans des zones d’intérêt afin d’anticiper toute crise. »

Par ailleurs, comme les années précédentes, l’armée de Terre participera encore à la Mission Jeanne d’Arc, avec une compagnie du 21e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) et des appareils du 3e Régiment d’Hélicoptères de Combat (RHC).

Cependant, l’édition 2017 aura la particularité inédite d’accueillir, pendant toute sa durée, deux hélicoptères Merlin de la Royal Navy ainsi qu’une soixantaine de marins britanniques. En outre, 125 Marines américains embarqueront à bord du Mistral « à l’occasion de plusieurs exercices » amphibies. Cela fait partie d’un autre objectif de la mission : « maintenir d’un très haut niveau d’interopérabilité avec nos alliés. »



MISSION JEANNE D’ARC 2017 : COUP D’ENVOI D’UNE OPÉRATION INTERARMÉES ET INTERALLIÉS


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 1170x_4

Le 28 février 2017, l'amiral Christophe Prazuck, chef d'état-major de la Marine nationale (CEMM) s’est rendu à Toulon pour présider la cérémonie de départ de la mission Jeanne d’Arc 2017. Pour le lancement de ce 8eme déploiement sur BPC, il était accompagné par le vice-amiral d’escadre Charles-Henri du Ché, préfet maritime pour la méditerranée (CECMED), du vice-amiral d’escadre Marc de Briançon, commandant de la force d’action navale (ALFAN) et du contre-amiral Olivier Devaux, adjoint au directeur du personnel militaire de la Marine.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 2017_MBST_057_A_002_007

La mission Jeanne d’Arc, c’est un bâtiment de projection et de commandant (BPC), une frégate type La Fayette (FLF), un engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R), deux chalands de transport de matériel (CTM), un Dauphin de la Marine nationale, deux Gazelle de l’armée de Terre, deux Merlin de la Royal Navy, deux embarcations commandos à usages multiples et embarquables (ECUME) mais c’est aussi un rassemblement interarmées et interalliés avec plus de 700 personnels présents pour l’opération.
Ce déploiement opérationnel mobilisera pendant environ cinq mois le groupe Jeanne d’Arc commandé par le capitaine de vaisseau Stanislas de Chargères, qui comprend outre le BPC Mistral, la FLF Courbet placée sous l’autorité du capitaine de frégate Xavier Bagot.
La mission Jeanne d’Arc sera déployée cette année en océan Indien, en Asie du Sud-est, en mer de Chine méridionale dans un cadre interallié. Il s’agit essentiellement de missions de soutien aux opérations dans les zones traversées, de connaissance-anticipation, de coopération régionale et de soutien à la diplomatie.

Une coalition opérationnelle
Le groupe Jeanne d’Arc intègre un détachement de l’armée de Terre dénommé GTE (Groupe tactique embarqué). Il sera assuré par un officier de la 6ème brigade légère blindée et composé d’éléments du 21ème RIMA et de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT).

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 2017_MTLN_037_B_001_006

Un détachement d’hélicoptères de la Royal Navy, composé de deux Merlin Mk3A est présent pendant toute la mission. Ces moyens viennent renforcer les capacités « porte hélicoptère d’assaut » du BPC et permettent un véritable partage de savoir-faire dans le domaine amphibie entre les marines française et anglaise.
La mission Jeanne d’Arc intègre également des éléments issus des autres armées et services. Parmi eux, des Saint-Cyriens, des médecins du service de santé des armées, des commissaires du commissariat des armées, des élèves de la direction générale de l’Armement ainsi que des élèves administrateurs des affaires maritimes. Une pluralité qui confère à cette mission une dimension interarmées significative et formatrice pour l’ensemble de ces jeunes futurs cadres.

Mise en condition tactique des officiers-élèves
C'est dans ce cadre opérationnel que 137 officiers élèves français et étrangers de la promotion EAOM 2017 effectuent leur premier déploiement opérationnel de longue durée.
En partant loin, longtemps et en équipage, cette mission va leur permettre d'acquérir une stature de chef militaire et d’expert. L’acquisition de ces compétences par la pratique in situ de leur futur métier, et par des mises en situation dans un contexte varié d’opérations aéronavales va leur permettre une ouverture aux problématiques stratégiques des zones dans lesquelles ils opèreront durant le déploiement.
C’est avec conviction que le capitaine de vaisseau, Stanislas de Chargères, parle de son expérience et assure aux officiers élèves que cette mission leur permettra d’appliquer les connaissances théoriques acquises lors des précédentes années à l’Ecole Navale en condition opérationnelle et ce dès le début de la mission. « Vous embarquerez comme officier-élève mais serez pleinement officier et considéré comme tel. A vous d’être à la hauteur. Pour cela, il vous faudra d’abord vous former. C’est une des missions du groupe Jeanne d’Arc 2017 […]. Votre formation s’inscrit dans une mission opérationnelle, longue et lointaine. […]. A ces exigences s’ajoute un souhait : soyez heureux à bord de nos bâtiments. […]. Forgez-vous des souvenirs.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:48

04/03/2017

L’EV JACOUBET PASSE À L’OUEST

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 1170x_5

Le 21 février 2017, le Patrouilleur de haute Mer (PHM)-Aviso- Enseigne de vaisseau Jacoubet a appareillé de Toulon pour un déploiement de trois mois dans le golfe de Guinée pour le 136ème mandat de la mission Corymbe.
Après deux jours de mer marqués par des conditions météorologiques soutenues, le bâtiment a embouqué le détroit de Gibraltar au lever du jour passant ainsi sous le contrôle opérationnel du commandant de la zone maritime Atlantique.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 20170224%20-%20breve1%20%282%29

L’Enseigne de vaisseau Jacoubet patrouille maintenant vers Dakar, sa première escale durant laquelle il prendra le relais du PHM Commandant L’Herminier, son homologue brestois, afin de prolonger ainsi l’investissement de la France dans la sécurisation maritime du golfe de Guinée.
Un bâtiment français est déployé en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée depuis 1990. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone et participer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant les marines riveraines à renforcer leurs capacités d’action dans les domaines de la sécurité et de la surveillance maritime


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 6 Mar - 7:49

04/03/2017

CHAMMAL : LA FREMM PROVENCE PREND LE RELAIS DU MONTCALM EN MÉDITERRANÉE ORIENTALE


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 1170_68
Montcalm

L’équipage de la frégate anti-sous-marine (FASM) Montcalm, engagé depuis début janvier en Méditerranée orientale dans le cadre de l’opération Chammal, a été relevé ce 27 février par la frégate multi missions (FREMM) Provence.

Déployées dans l’est de la Méditerranée, les unités navales françaises exercent une mission de présence opérationnelle et permettent de maintenir une quasi-permanence de surveillance de l’environnement aéro-maritime sur la partie méditerranéenne du théâtre. 
Les éléments recueillis par les unités se succédant dans cette zone entretiennent, au fil du temps, une connaissance approfondie des activités aériennes et maritimes. Ces informations, recueillies en continu, s’ajoutent à celles recueillies par les autres capteurs des armées et contribuent ensemble à l’autonomie nationale d’appréciation de situation. Elles complètent aussi les missions de surveillance menées en Irak et en Syrie par les autres capteurs déployés sur le théâtre.


 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Maxresdefault
Provence


Les déploiements en Méditerranée orientale sont également l’occasion d’entretenir des liens de coopération opérationnelle importants avec les marines alliées de la région.

Début février, à l’occasion d’une escale au Liban, l’équipage du Montcalm a conduit un entraînement avec l’équipage libanais du Trablous. Aux échanges de personnel à quai ont succédé une période à la mer avec des exercices d’évolutions tactiques coordonnées et des manœuvres d’aviation avec l’hélicoptère Lynx du Montcalm.

Le 18 février, un exercice a été réalisé au large de Chypre, avec des unités de la marine chypriote. Sur une thématique de sauvetage en mer les équipages ont effectué une série d’exercices d’hélitreuillage avec la marine chypriote en liaison avec le Joint Rescue Coordination Center (JRCC) de la ville de Larnaca.

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Mcl2

Au terme de ces deux mois de présence, le Montcalm transmet le relais à la Provence afin d’assurer la continuité de la mission de présence française au large de la Syrie. La performance des capteurs modernes de la FREMM apportera également un complément intéressant au travail minutieux réalisé jusqu’à ce jour par le Montcalm.
Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal est la participation française à l’opération interalliée OIR (Opération Inherent Resolve). Elle mobilise aujourd’hui près de 1 200 militaires. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier «formation» au profit d’unités de sécurité nationales irakiennes et un pilier « appui » consistant à soutenir l’action des forces locales engagées au sol contre Daesh et à frapper en profondeur les capacités. militaires du groupe terroriste.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
corsair
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 12089
Points : 13797
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 69
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

 L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2 - Page 19 Empty Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 41 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 30 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum